31 janvier 2009

Montréal -40°C



Il fait frette, on gèle... le moment semble bien choisi pour partager avec vous cet excellent vidéo de Malajube.

29 janvier 2009

Obama: les 100 premières minutes


Trouvé ici.


Le fédéral savait... et n'a rien dit


Quel est le premier rôle du gouvernement d'un pays démocratique?


Protéger et voir au bien-être de ces citoyens, voilà ce que serait ma réponse.


Le Canada, lui, empoisonne les citoyens et tente de cacher les faits. Extrait de la nouvelle:


Le gouvernement fédéral savait depuis une trentaine d'années que l'eau était contaminée dans une municipalité où des citoyens le poursuivent depuis 2007 pour des cas de cancer.


Selon l'étude de 1978 obtenue par Radio-Canada par l'entremise de la loi d'accès à l'information, les ministères fédéraux de l'Environnement et de la Défense avaient été prévenus que des eaux usées étaient déversées dans un étang en contact avec la nappe phréatique, à Shannon, une municipalité située près de la base militaire de Valcartier, mais aussi près d'un centre de recherche de l'armée et près d'une ancienne usine d'armement exploitée par une filiale de SNC Lavalin.


Or, les citoyens de la localité ont entamé un recours collectif en 2007 pour obtenir dédommagement du fédéral et de la filiale de SNC Lavalin, en raison du lien à démontrer entre les nombreux cas de cancer et un produit toxique cancérigène, le trichloréthylène (TCE), un dégraissant industriel qui était utilisé dans la fabrication d'armements.


Toujours selon Radio-Canada, l'étude de 1978 précisait que le déversement des eaux usées était «inacceptable». Le terrain où s'effectuait les déversements a été remblayé 16 ans plus tard, mais la décontamination n'a toujours pas été entreprise. Pourtant en 1999, des données obtenues notamment par les ministères fédéral et provincial de l'Environnement et par la Direction de la santé publique indiquaient que la concentration de TCE dans l'eau alimentant Shannon était 180 fois supérieure à la limite autorisée.


(...) La superficie touchée par la contamination s'étire sur environ cinq kilomètres de distance. La substance toxique se déverse dans la rivière Jacques-Cartier, à l'ouest de la base de Valcartier, et s'approche très lentement de la périphérie de la ville de Québec, à l'est.


Trou du Q


Il y a quelques jours de cela, je viens de terminer de donner son bain à mon fils de 3 ans et celui-ci joue dans l'eau pendant que je prépare serviettes, crèmes et pyjamas. Il joue avec des lettres de l'alphabet en mousse et il est capable de toutes les nommer depuis longtemps. Je suis presque prêt alors je lui demande de retirer le bouchon du bain, ce qu'il fait, tout en continuant à jouer avec ses lettres.


Puis, il me déclare: "Regarde papa, y'a un tourbillon dans le trou du cul."


Consternation totale! Je me retourne, mâchoire inférieure pendante, me demandant où il a bien pu entendre un terme aussi vulgaire! Me disant que j'avais peut-être mal compris, je lui demande alors: "Quoi???"


Il m'a alors montré la lettre Q avec laquelle il jouait, l'a superposée au trou du bain par lequel s'échappait l'eau, ce qui a eu l'effet de créer un tourbillon et il m'a répété, tout souriant: "Y'a un tourbillon dans le trou du Q."


Comprenant ma méprise, je n'a pas pu m'empêcher de rire, j'étais crampé. Ma femme est arrivée pour voir ce qu'il y avait de si drôle et après explication, s'est mise à rire aussi. Mon fils n'avait aucune espèce d'idée de ce qu'il y avait de si drôle là-dedans, mais il était visiblement amusé de la situation.


Je regrette depuis ma réaction spontanée et irréfléchie. Figurez-vous donc que mon descendant a depuis pris l'horrible habitue de s'exclamer "trou du Q" à haute voix et dans les moments les plus inopportuns. Et il ne comprend évidemment pas pourquoi c'était si drôle la première fois et pourquoi ça ne l'est soudainement plus, surtout dans les lieux publics...


Je vais sûrement en rire à nouveau un jour, mais d'ici là, me voilà dans de beaux draps! :-P


24 janvier 2009

La controverse des Plaines

Cette année marque le 250e anniversaire de la bataille des Plaines d'Abraham. Pour souligner l'occasion, on prévoit recréer la bataille historique avec des figurants en costumes d'époque. La population sera invitée à venir assister.

Ma première réaction en apprenant cela a été celle de l'amateur d'histoire curieux que je suis. Je me suis dit que ça pouvait être intéressant à voir. Mais à travers cet intérêt, j'avais aussi un petit malaise. Après tout, on parle ici de l'anniversaire d'un été abominable, l'événement le plus sombre et le plus terrible de l'histoire de notre peuple. À l'été de 1759, la flotte britannique a remonté le fleuve et a tout ravagé, pillé et brûlé sur son passage. Notre pays a été mis à feu et à sang, notre capitale bombardée jusqu'à ce qu'il n'en subsiste qu'un amas de ruines, nos ancêtres massacrés, humiliés, conquis. Cet été sanglant, c'est la fin de la Nouvelle-France, le début de notre domination par une puissance étrangère, chapitre de notre histoire qui n'est toujours pas terminé d'ailleurs.


En 1759, le peuple français de la vallée du Saint-Laurent a cessé de vivre et a commencé à survivre envers et contre tout...


Sachant tout cela, l'anniversaire devrait-il d'être célébré autrement que par des cérémonies sobres, comme on le fait pour le Jour du souvenir? N'est-ce pas une occasion pour nous tous de baisser la tête et de nous rappeler les souffrances atroces infligées à nos ancêtres pendant cet été cauchemardesque qui a vu 150 ans d'efforts français s'évaporer en fumée? Pour se rappeler le courage des survivants qui ont enterré leurs morts, qui ont retroussé leurs manches et qui ont rebâti le pays? Pour se rappeler ce que cela signifie vraiment d'être francophone en Amérique? Que le seul fait d'exister constitue un acte de résistance dont nous pouvons tous être très fiers?


Est-ce vraiment l'occasion d'aller voir des acteurs parader en costumes d'époques et pousser des "Oooooh!" et des "Aaaaah!" en regardant la reconstitution de la bataille, comme s'il s'agissait d'un spectacle du Cirque du Soleil? Transformer une tragédie historique en spectacle, n'est-ce pas là un extraordinaire manque de respect?


Je me posais ces questions sans vraiment trouver de réponse définitive quand j'ai décidé d'aller jeter un coup d'oeil au site du gouvernement canadien, qui est responsable du parc national et des activités qui s'y déroulent.


Et lorsque j'ai vu l'affiche, je suis presque tombé en bas de ma chaise.


Voyez par vous-mêmes à droite! Le général Wolfe, tout souriant, sert chaleureusement et amicalement la main d'un général Montcalm, le sourire fendu jusqu'aux oreilles.


On réalise bien, juste à regarder l'affiche, que tout ceci s'inscrit dans la démarche du gouvernement canadien de réécrire l'histoire de façon à faire croire aux gens qu'il n'y a qu'un seul peuple canadien et que les francophones et les anglophones de ce pays n'ont jamais été autre chose que les meilleurs amis du monde. Ce qui est, évidemment, de la foutaise, en particulier lorsqu'on parle de l'été de 1759!


Il m'apparaît évident qu'il ne s'agit pas ici de l'innocente et neutre célébration d'un événement historique, mais plutôt d'une campagne de réinterprétation de l'histoire qui vise ultimement à promouvoir les idéaux fédéralistes et l'unité canadienne. Le gouvernement du Canada ne s'est pas trop gêné pour détrouner les célébrations du 400e de Québec à son avantage, comme vous pouvez le lire ici. Pourquoi s'arrêterait-il là?


Les souverainistes québécois se sont empressés de remettre en question et de critiquer l'événement, et vous auriez dû voir la réaction méprisante de l'insupportable éditorialiste anglo de CTV News Montreal vendredi dernier, à la fin des nouvelles. Ses propos sont d'ailleurs très semblables à ceux qu'on retrouve dans l'éditorial du non moins visqueux André Pratte, publié dans La Presse. Regardons ensemble quelques-uns des commentaires de ce cher fédéraliste plus rouge que rouge:


Pratte, comme tous les fédéralistes et les colonialistes anglais l'ont fait avant lui depuis 250 ans, commence par parler d'un événement inévitable: "Comme l'ont souligné nombre d'historiens, la défaite de Montcalm est davantage la conséquence de l'affaiblissement de la présence française en Amérique que sa cause. À l'époque de la Conquête, la population de l'Amérique anglaise est 20 fois plus importante que celle de l'Amérique française. Le destin en a déjà décidé: l'Amérique du Nord sera essentiellement anglaise."


Quel étrange argument. Selon la même logique, les États-Unis étant 10 fois plus peuplés que le Canada, alors ce pays est donc inévitablement appelé à disparaître éventuellement! Aussi bien faire tomber les frontières et laisser les USA nous avaler tout de suite puisque c'est inévitable! Dites ça à un fédéraliste et rigolez en voyant son visage virer au mauve! Comme on le sait, pour un fédéraliste canadien, tous les nationalismes sont des abominations, sauf le sien!


L'argument est également malhonnête puisque ce n'est pas la taille d'une population qui joue un rôle lors d'une guerre, mais plutôt la taille de l'armée. La guerre de Cent ans en est un excellent exemple parmi tant d'autres. Si on considère que l'avantage appartient toujours aux défenseurs, on peut argumenter que la Nouvelle-France n'était pas du tout en position de défaite inévitable. Les territoires du centre du continent étaient effectivement presque impossibles à défendre, mais pas la vallée du Saint-Laurent. La stratégie de Montcalm a d'ailleurs passer très près de marcher et Wolfe lui-même doutait de ses chances de prendre la ville avant son débarquement aussi imprudent que désespéré.


Mais c'est toujours le même genre de conneries qui sort de la bouche des propagandistes fédéralistes et colonialistes: la conquête était inévitable et au fond, tout est de la faute de la France qui nous a abandonnés. C'est comme entrer illégalement chez quelqu'un pour le voler et lui dire après que c'est de sa propre faute: il n'avais qu'à mettre des barreaux à ses fenêtres. C'est comme dire à une femme qui se fait violer que ce n'est pas de la faute de son agresseur, que sa mini-juppe rendait le crime inévitable et que c'est aussi de la faute de son frère qui n'était pas là pour la protéger! La conquête, ce n'est pas de la faute des Anglais qui ont ravagé notre pays et massacré nos ancêtres! Ben non, c'est tout naturel voyons: ils étaient plus nombreux que nous et la France ne nous a pas assez soutenus!


Ridicule logique de tordus... mais on sait bien que ce sont toujours les victorieux qui écrivent les livres d'histoire...


Pratte se lance ensuite dans un délire total: "S'il fallait ranger au grenier de l'histoire tout ce qui nous rappelle la Conquête, on fermerait le parc des Champs-de-Bataille et y érigerait des condos; on raserait les Fortifications; personne ne voudrait reconstruire le Manège militaire de Québec; on changerait tous les noms de lieux à consonance anglaise ; on expulserait les anglophones du Québec."


Comme malhonnêteté intellectuelle, il se fait difficilement mieux! Non seulement Pratte déforme les intentions des critiques de l'événement (qui se questionnent simplement sur la façon de commémorer l'événement, personne ne parle de faire comme si ce n'était jamais arrivé), mais en plus, il déraille complètement en disant de façon implicite que si on laisse les souverainistes faire, ils seraient bien capables d'expulser tous les anglophones du Québec comme les sales racistes qu'ils sont tous. C'est complètement ridicule, diffamatoire et mensonger!


Pratte applaudit ensuite les propos d'un député de l'ADQ: "Il a fallu un député adéquiste, Éric Caire, pour faire la part des choses, à l'instar de tous ces Québécois francophones qui ont suffisamment confiance en eux pour ne pas grimper dans les rideaux à chaque mention de Wolfe ou de McCartney. La bataille des Plaines d'Abraham, a dit le député de La Peltrie, «fait partie de notre histoire, de notre identité. Il faut vraiment avoir une mentalité de colonisés pour se sentir attaqués par ça».


Ah vraiment? Qui est donc le plus colonisé des deux? Celui qui regarde le gouvernement fédéral canadien réécrire notre histoire et la réinterpréter à son avantage avec un sourire béat ou celui qui le dénonce? Celui qui est content de voir des festivités marquer l'anniversaire du plus sombre événement de l'histoire de son peuple ou celui qui n'y voit pas matière à faire la fête? À mes yeux à moi, les colonisés, ce sont vous messieurs!


Et en passant, il n'y a absolument aucun rapport entre le show de McCartney et cette reconstitution. J'ai d'ailleurs déjà exprimé ma joie lors de la visite du célèbre Beatle ici et ici, Pratte et Caire mélangent vraiment tout.


Pratte termine son texte ridicule avec cette comparaison idiote: "Lors d'une cérémonie à l'occasion du 60e anniversaire du débarquement de Normandie, le président français, Jacques Chirac, déclarait au chancelier allemand Helmut Kohl, qui était à ses côtés pour l'occasion: «Il n'est pas de conflit, fût-il douloureux et profond, qui ne puisse un jour laisser place au dialogue et à l'entente.» Si la France et l'Allemagne peuvent commémorer côte à côte les événements marquants de la Seconde Guerre mondiale, comment expliquer que les Québécois de diverses origines et opinions ne puissent faire de même pour leur histoire commune?"


Retournons sa question à ce cher Pratte. Si l'Allemagne avait gagné la guerre et qu'elle occupait toujours la France, si l'Hexagone n'était toujours qu'une province de l'empire allemand, si les Allemands persistaient à dire que les Français ne sont pas vraiment un peuple distinct mais plutôt des Allemands comme les autres qui parlent simplement une langue différente, croyez-vous vraiment que les Français iraient applaudir une reconstituion historique de la bataille qui aurait mis fin à l'existence de leur pays? Auraient-ils envie de célébrer dans la joie et l'allégresse l'anniversaire de l'invasion allemande? Trouveraient-ils normal de voir l'affiche de l'événement montrer Hitler et De Gaulle, souriants, en train de se serrer la main?


Quelques-uns, sûrement. Mais seulement ceux qui seraient aussi colonisés que vous, monsieur Pratte.


Le Canada isolé dans son appui à Israël

La nouvelle se commente d'elle-même:

Le Conseil des droits de l'Homme des Nations Unies a condamné le 24 janvier Israël pour ses activités dans la bande de Gaza, demandant la levée du blocus et l'arrêt des incursions militaires.

(...) Le Canada est le seul pays à avoir voté contre le texte.

22 janvier 2009

Le patrimoine québécois est à donner!


Quelle triste époque d'apathie et de capitulation totale nous vivons au Québec. Après le recul du français, nous voici maintenant confrontés à l'abandon total de notre patrimoine.


Dans tous les pays du monde, les édifices historiques sont entretenus, protégés et célébrés. Ceux qui ont été le théâtre d'événements historiques notoires, particulièrement lorsqu'il s'agit d'événements en lien avec la lutte pour la liberté et l'indépendance, le sont encore plus!


Mais pas au Québec.


Non, ici, on ignore tout de notre histoire de toute façon, alors pourquoi préserverait-on des bâtiments historiques? Ici, on les donne! On en fait des condos!


Essayez donc de lire cette nouvelle sans avoir honte:


Avis aux intéressés, l'église de St-Eustache est à donner. La Fabrique n'a plus assez d'argent pour entretenir le bâtiment, qui a besoin de réparations évaluées à plus de 500 000$. Le nouveau propriétaire pourra changer la vocation de l'édifice mais devra toutefois en conserver l'apparence extérieure. Le bâtiment, qui date du 18e siècle et est classé monument du patrimoine national canadien, a marqué l'histoire lors de la bataille de St-Eustache, lors de la révolte des Patriotes en 1837.


Pas croyable, crisse...


Pour découvrir l'histoire de l'héroïque rébellion des Patriotes et du massacre de l'armée britannique à St-Eustache, cliquez ici.


Le français recule toujours à Montréal!

La route vers la marginalisation des francophones dans ce foutu pays se poursuit, inexorablement, comme le révèlent les résultats du recensement:


Au terme d'une année à distiller les données du recensement de 2006, Statistique Canada est maintenant en mesure de brosser un tableau assez complet de Montréal. La ville vieillit, donc. De plus, dans l'ensemble de l'île, la proportion de personnes parlant le plus souvent français à la maison recule: de 56,4% en 2001, elle se situe maintenant à 54,2%. Le transfert ne se fait cependant pas nécessairement au profit de l'anglais, cette langue n'ayant gagné que 0,2% entre les deux recensements (passant de 25,% à 25,2%). Dans la ville de Montréal même, l'anglais est parlé par 296 475 personnes à la maison.


(...) Des données de Statistique Canada, dévoilées en décembre 2007, avaient fait grand bruit quand il avait été révélé que, pour la première fois, moins de 50% (49,8%) des résidants de l'île s'étaient déclarés de langue maternelle française.


Dans cette chronique, Rima Elkouri écrit:


Ces données ont surpris le démographe Marc Termote considéré, à tort ou à raison, comme un pessimiste. «Je n'aurais jamais pensé que mes prévisions se concrétiseraient aussi vite», me disait hier celui que l'on connaît maintenant comme l'auteur de la célèbre étude cachée de l'Office québécois de la langue française. En 1999, Marc Termote avait bel et bien prédit la minorisation du français dans les foyers montréalais. Mais le scénario qu'il prévoyait pour 2021 s'est réalisé 15 ans plus tôt. Ainsi, même le scénario le plus pessimiste du démographe s'est révélé plus optimiste que la réalité exposée par le recensement de 2006. Dans son étude finalement rendue publique par l'OQLF, le démographe persiste et signe en observant que si la tendance se maintient, l'avenir du français à Montréal est menacé.


(...) Cela dit, à long terme, si on songe au Montréal de 2021 ou de 2031, la question que pose le démographe est fondamentale et appelle à la réflexion. Est-ce qu'on peut imaginer un Montréal schizophrène où les gens parleraient très peu français à la maison, mais continueraient majoritairement à fonctionner en français à l'extérieur?


Et après ça, les fédéralistes viendront nous casser les oreilles en nous parlant des "risques" de la souveraineté. Et les risques du Canada, eux? Ils crèvent les yeux: on est en train de disparaître, merde!


Prière suivie d'insultes à Trois-Rivières


Pas besoin de chercher de l'autre côté de la planète pour trouver des fanatiques religieux intransigeants, des fois ils sont juste dans notre cour, comme le démontre cette nouvelle:


Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, pense bien avoir trouvé la solution pour contourner la recommandation de la Commission des droits de la personne selon laquelle les élus trifluviens devraient mettre fin à la récitation d'une prière avant les assemblées publiques du conseil. Hier soir, c'est un citoyen, Jean-Charles Beaudoin, qui a demandé au Seigneur de faire en sorte que le maire et les conseillers soient de bons gestionnaires et que l'assemblée soit menée dans la sérénité.


(...) Il s'agissait de la première assemblée publique régulière depuis que la Commission des droits de la personne a acheminé son avis à la Ville de Trois-Rivières à la suite de la plainte déposée par une citoyenne, Louise Hubert, concernant la récitation de la prière au conseil.


Bien sûr, ces grands et admirables chrétiens ont ensuite démontré toute la profondeur de leur foi et de leur charité envers leur prochain en insultant et en hurlant leur mépris à madame Hubert, la traitant entre autres de "maudite niaiseuse":


Celle-ci était d'ailleurs présente et lorsqu'elle a demandé la parole, immédiatement après la prière que venait de lire M. Beaudoin, elle a été bruyamment huée par plusieurs personnes présentes dans la salle. Certains ont crié des injures ou lui sommaient de quitter la salle en hurlant à qui mieux mieux. (...) Après quelques secondes seulement de son intervention, des remarques désobligeantes fusaient de toutes parts dans la salle et la situation a vite dégénéré. (...) Quant à Louise Hubert, elle est demeurée calme lorsqu'elle a été invitée à quitter la salle par le gardien de sécurité en fonction, peu de temps après avoir été chahutée.


Bravo madame Hubert, bon courage et bonne chance dans votre lutte!

18 janvier 2009

1000!!


Mille billets!


Incroyable.


Célébrons l'événement avec quelques statistiques (je n'ai pas assez de bière dans le frigo pour tout le monde, désolé).


Ce blogue a maintenant reçu 1953 visites. 83,56% des gens visitaient pour la première fois. 51 personnes ont visité hier.


Les visiteurs sur ce blogue habitent dans 49 pays, surtout la France (1071), le Québec et un peu aussi le Canada (515), la Belgique (84), le Maroc (52), la Suisse (46), l'Algérie (39) et les États-Unis (33).


Les billets qui ont été vus le plus souvent sont Un message du Père Noël!, César C.S.I., Seins libres?!? et Israël frappe Gaza: l'horreur!.


Certaines personnes tombent sur ce blogue en faisant des recherches sur des sujets pour le moins bizarres, comme "blog ceci est tu body painting ", "femmes en soutien-gorge" ou "blog femme solitaire ". J'imagine que ce ne sont pas mes billets sur la science, la politique ou l'histoire qui intéressent ces visiteurs! ;-)


La magnifique photo provient d'ici.

Tu veux des commentaires sur ton blogue?


L'art de quêter au 21e siècle. Trouvé ici.


La centaure


Parkinson VI






D'autres oeuvres de Keith Parkinson ici, , là-bas, juste là et drette à côté.

Tsunami sur New York


Selon de récentes découvertes scientifiques, la chute d'une météorite dans l'Atlantique aurait provoqué un énorme tsunami sur la région de New York.


Extraits de l'article:


A meteorite impact off Long Island 2,300 years ago may have set off a huge tsunami that flooded the New York City region, a new study says (...) The evidence included deformed rocks; rare microscopic "nanodiamonds"; and microscopic, perfectly round rocks called spherules, which form when molten and vaporized rock are flung into the air by a space impact and then solidify in the temporary vacuum created by the blast. Nothing as big as a crater has been found, but Dallas Abbott, a Columbia University impact expert, estimates that the space rock would have had a diameter of between about 165 feet (50 meters) and 490 feet (150 meters). Any smaller, and a major wave would not have formed and the rock would have exploded before hitting Earth. Any bigger, and the strike would have created "impact glass"—forged in the extreme heat of an impact blast—which has not been found as of yet.


L'image provient d'ici.


La junte superstitieuse

Comme si le fait d'être l'un des régimes militaires les plus cruels, totalitaires et meurtriers de la planète n'était pas assez, on apprend que la junte birmane est également superstitieuse à outrance!


Extrait de l'article:


Les dirigeants birmans conduisent le pays d'après les consultations de leurs astrologues. Une méthode qui donne lieu parfois à des décisions étonnantes.


(...) Ce n'est un secret pour personne que les généraux ont une confiance aveugle dans diverses pratiques, comme l'astrologie, l'occultisme, la numérologie, la magie noire et le yadaya. (...) En septembre dernier, le régime a libéré 9 002 prisonniers. Ce chiffre étant un palindrome de 2009, je me suis demandé s'il était le fruit du hasard, comme on pourrait le penser, ou s'il avait été déterminé à dessein. J'ai pris contact avec un ancien astrologue du régime, aujourd'hui en exil, et lui ai demandé si ce choix était teinté de superstition. Pour lui, pas de doute, le nombre de libérations relayé par la presse officielle ne correspond jamais à la réalité ; les prisonniers amnistiés peuvent être tout aussi bien une dizaine qu'une centaine. Une seule certitude, les chiffres annoncés suivent forcément les dires d'un astrologue.


Than Shwe remplace Bouddha


(...) Pour l'actuel chef de la junte, Than Shwe, dont la superstition est légendaire, le yadaya et l'astrologie n'ont plus de secrets. Lors d'un de ses derniers faits d'armes, il présentait d'ailleurs tous les signes d'un homme possédé. Au cours de la visite du secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon et de l'envoyé onusien Ibrahim Gambari en 2008, l'itinéraire initial a été modifié pour faire un mystérieux détour. A la célèbre pagode Shwedagon de Rangoon, les deux hôtes de marque ont en effet été conduits vers une statue de jade bouddhiste que personne n'avait vue jusque-là. Tour à tour, devant les photographes, les deux hommes ont posé en train de faire des offrandes et de se recueillir devant le buste. Ils n'ont peut-être rien remarqué de particulier. Pourtant, il n'aura pas échappé au reste de l'assistance le manque de sérénité du visage de la sculpture ainsi que l'absence de ressemblance avec Bouddha. Et pour cause : il s'agissait en réalité d'une effigie de Than Shwe. Embarrassés, ses proches conseillers ont reconnu par la suite s'être pliés à ce rite insensé après en avoir reçu l'ordre de l'octogénaire narcissique.


La seconde photo provient d'ici.

Marier une enfant est correct en Arabie saoudite

Extrait de cette nouvelle répugnante:

The debate over the controversial practice of child marriage in Saudi Arabia was pushed back into the spotlight this week, with the kingdom's top cleric saying that it's OK for girls as young as 10 to wed.


"It is incorrect to say that it's not permitted to marry off girls who are 15 and younger," Sheikh Abdul Aziz Al-Sheikh, the kingdom's grand mufti, said in remarks quoted Wednesday in the regional Al-Hayat newspaper. "A girl aged 10 or 12 can be married. Those who think she's too young are wrong and they are being unfair to her."


(...) Late last month, a Saudi judge refused to annul the marriage of an 8-year-old girl to a 47-year-old man. The judge, Sheikh Habib Abdallah al-Habib, rejected a petition from the girl's mother, whose lawyer said the marriage was arranged by her father to settle a debt with "a close friend." The judge required the girl's husband to sign a pledge that he would not have sex with her until she reaches puberty.


(...) Al-Sheikh was asked during a Monday lecture about parents forcing their underage daughters to marry. "We hear a lot in the media about the marriage of underage girls," he said, according to the newspaper. "We should know that Shariah law has not brought injustice to women."


Être utilisée comme monnaie d'échange par son propre père pour rembourser une dette n'est pas une injustice à l'égard des femmes! Noooooooon!


Être mariée de force à un vieux dégueulasse à l'âge de 8 ans n'est pas une injustice à l'égard des femmes! Noooooooon!


Quel sombre idiot...


Racisme = ignorance


Cette photo illustre bien cette évidence: tout racisme est, à la base, une ignorance abyssale.


Pour comprendre, sachez que le mot "Juifs" en anglais se dit "Jews". Mais le moron avec la pancarte ne sait pas écrire, alors vous voyez le résultat. Mort au jus!


Trouvée ici.


Le culte des crottés

Un autre triste exemple de cette culture de fascination et d'admiration que certains semblent posséder à l'égard de la mafia, des gangsters, des bandits, des criminels... brefs, des pires crottés de notre société:

Fin décembre, le journal italien Repubblica informait ses lecteurs de l'existence de groupes sur Facebook faisant l'apologie des chefs mafieux Bernardo Provenzano, emprisonné depuis 2006 et Toto Riina derrière les barreaux depuis 1993. Ces «fan clubs» de plus d'un millier de membres suscitent en Italie, depuis la publication de l'article, diverses réactions chez les groupes anti-mafia qui déplorent l'existence de telles pages sur Facebook, rapporte l'agence Reuters. Pour Rita Borsellino, la soeur du magistrat Paolo Borsellino, mort en 1993 dans un attentat à la voiture piégée, commandé par Provenzano et Riina, il devrait y avoir en Italie des lois interdisant l'apologie de la mafia comme il existe des lois dans ce même pays interdisant l'apologie du nazisme ou du fascisme.


Le pire, c'est que cette fascination malsaine est observable même chez certains de mes jeunes élèves de 6e année! Ces salauds méritent notre mépris, pas notre admiration! Meeeerde...


Anne-Rachel Fontanilla


Trouvé ici.


Le mystère des pieds glacés


Le mystère des pieds glacés des femmes enfin résolu!


Extrait de l'article:


Et les femmes ressentent beaucoup plus le froid que les hommes, car elles retiennent mieux la chaleur que ces derniers. Selon Mark Newton, scientifique chez W. L. Gore, l’entreprise qui fabrique le Gore-Tex, et chercheur à l’université de Portsmouth, “les femmes ont une couche de graisse mieux répartie et parviennent mieux à irriguer leurs organes vitaux”. Ce système diminue cependant l’apport de sang dans les mains et les pieds, provoquant la sensation de froid. Pris littéralement, le vieux proverbe “mains froides, cœur chaud” est donc vrai. Selon Newton, il est possible que les femmes aient développé ce système pour pouvoir survivre à des températures glaciales. En effet, elles bénéficient d’une masse musculaire et graisseuse moins importante que les hommes: elles ont donc besoin d’une technique plus efficace pour maintenir la température de leur corps.


17 janvier 2009

Technique de décollage


Le problème principal pour un ptérosaure de 227 kilos, ce n'est pas nécessairement de se maintenir dans les airs. Le défi principal, c'est le décollage, c'est de s'arracher à la gravité terrestre, de prendre son élan et de se projeter dans le ciel. Le géant préhistorique utilisait-il la même technique que nos oiseaux modernes ou procédait-il d'une autre manière?


Des scientifiques croient avoir percé le mystère du décollage de ces géants:


The way a bird lifts off—using two legs—doesn't make sense for pterosaurs, which would have had to heave their 500 pounds (227 kilograms) airborne using only their hind legs, the study says. Instead, the "remarkably strong" animals apparently made a leaping launch in less than a second from flat ground, with no aid from wind or ledges.

"Most people are familiar with images of pterosaurs as very skinny, almost emaciated-looking things—basically a hang glider with teeth," study author Michael B. Habib, of Johns Hopkins University School of Medicine, told National Geographic News. "They're actually built a lot more like Arnold Schwarzenegger than Urkel."


L'orientation sexuelle de Tintin


Esti que j'suis tanné des auteurs, blogueurs et journalistes qui ont suffisamment de temps à perdre dans la vie pour s'interroger longuement sur l'orientation sexuelle de Tintin.


Exemples ici et ici, parmi tant d'autres.


Non mais quel exercice futile et idiot! C'est un personnage fictif destiné à un jeune public, ciboère! C'est un p'tit bonhomme in-ven-té, il n'existe que sur papier, il n'en a pas de sexualité! Et c'est de voir les ridicules "preuves" que ces hurluberlus dénichent...


Pondez donc des thèses interminables pour savoir si Mickey Mouse était bi ou si Wonder Woman est clitoridienne tant qu'à y être!


Non, mais, sérieusement, là... c'est vraiment n'importe quoi...

15 janvier 2009

Israël et le Hamas


Voici trois des meilleurs textes que j'ai lus sur le sujet dernièrement.


Tout d'abord, cet article du rabbin Michael Lerner intitulé "It breaks my heart to see Israel's stupidity" (trouvé via ce billet) et dont voici un extrait:


Hamas can harass, but it cannot pose any threat to the existence of Israel. And just as Hamas's indiscriminate bombing of population centres is a crime against humanity, so is Israel's killing of civilians (at least 130 so far in Gaza, not to mention the thousands in the years of the occupation of the West Bank and Gaza).


Puis, deux billets de Lagacé. Dans celui-ci, il s'entretient avec un législateur du Hamas, Mahmoud Musleh, à Ramallah, en Cisjordanie:


La charte du Hamas est antisémite, c’est connu. Mais cette charte est également comiquement obscurantiste : on évoque le Protocole des Sages de Sion, document maintes fois utilisé, depuis plus d’un siècle, pour démoniser les juifs. Sauf que la preuve est claire, sans équivoque, documentée : le « Protocole » est un faux. Mais bon, le Hamas lui donne l’accolade (...) Oui, Israël frappe fort. Sauf que le Hamas n’est pas exactement la section palestinienne des amis de Ghandi. Il faut le dire.


Et celui-ci, dans lequel Lagacé s'impatiente des accusations d'être anti-Israël:


Sur mon blogue, dans mon courriel, je reçois beaucoup de messages hautement outrés de la part de supporteurs d’Israël. T’es anti-Israël, me dit-on! (...) Mais c’est inévitable, chaque fois qu’on pose le crayon sur un sujet touchant l’État hébreu, quelqu’un vient vous dire que vous êtes contre Israël. C’est lassant, à la fin. On peut critiquer la France, on peut critiquer les Britanniques, on peut critiquer le Canada sans être anti-Français, anti-Britannique, anti-Canadien. (...) Être un «ami d’Israël», ce n’est pas appuyer à 150%, aveuglément, CHAQUE action d’Israël. Parce que si Israël a raison 100% du temps, alors je veux bien croire aux miracles. Un ami, justement, un vrai ami, ça te dit que t’es dans le champ, des fois. Ça ne t’applaudit pas tout le temps. Israël est un État fort. Un État fort, qui se dit démocratique, n’a rien à craindre du débat et de la critique, même sévères. Je m’excuse, mais souligner qu’il y a des gens qui souffrent à Gaza, des gens dont le seul tort est d’habiter une zone contrôlée par une milice islamiste, ce n’est pas l’équivalent de souhaiter la disparition d’Israël. Respirez pas le nez. Un État fort n’a pas besoin de bataillons d’apologistes prêts à tout justifier, tout pardonner, tout gommer, tout le temps. Ça, c’est censé être le lot des républiques de bananes.


Le tableau du haut provient d'ici.

13 janvier 2009

Mahomet vit à Washington...


Si je vous disais qu'il y a une statue de Mahomet en plein coeur de Washington DC, la capitale des USA, quelle serait votre réaction?


J'ai moi-même été fort étonné de l'apprendre. Elle est située dans l'édifice de la Cour suprême des États-Unis:


One chamber features a frieze decorated with a bas-relief sculpture by Adolph A. Weinman of eighteen influential law-givers. The south wall depicts Menes, Hammurabi, Moses, Solomon, Lycurgus, Solon, Draco, Confucius and Octavian, while the north wall depicts Napoleon Bonaparte, John Marshall, William Blackstone, Hugo Grotius, Louis IX, King John, Charlemagne, Justinian and, you guessed it, Mohammad.


L'histoire des origines et de la controverse qui entoure cette sculpture est fort intéressante. Cliquez ici pour en savoir plus.


T'as vu mes muscles?

Quelqu'un connaît les auteurs de cette amusante petite BD?

Yoda n'était pas fait en bois...


Magnifique dessin créé par l'artiste Adam Hughes.


Squirrel Wars


Le combat entre le bien et le mal est vraiment partout...

House of mystery #9






Disponible ici gratuitement, une courte histoire écrite par Matthew Sturges et Bill Willingham, dessinée par Luca Rossi et Bernie Wrightson publiée dans le neuvième numéro de House of Mystery. Elle plaira aux amateurs de vieux films d'horreur ainsi qu'aux nostalgiques des vieux comics de frousse... j'ai vu la fin venir un peu, mais elle était quand même amusante.


À lire également si vous pensez que votre vie amoureuse est un désastre... il y en a toujours des pires! ;-)


11 janvier 2009

Les athées passent à l'offensive



Paquin parle d'une initiative surprenante des athées d'Angleterre sur son blogue:


Une campagne publicitaire dont le seul but est de nier l’existence de Dieu se met en branle cette semaine. C’est un groupe d’athées, et leur apôtre Richard Dawkins, le célèbre auteur de The God Delusion, qui sont derrière cette campagne. Environ 800 autobus avec le message “Dieu n’existe probablement pas alors arrêtez de vous en faire et aimez la vie” parcourent le pays depuis aujourd’hui. Des pubs dans le métro et sur Oxford Street (très achalandée) sont aussi prévues.


J'ai d'abord trouvé ça bizarre... l'athéisme serait-il donc en train de se former en nouvelle religion? Puis, j'ai compris que ce n'était pas le cas:


Pourquoi cette campagne? C’est pour répondre à des panneaux publicitaires d’une organisation évangélique l’été dernier dont le site internet suggère que les non-chrétiens vont en enfer!


Quand on comprend le contexte et quand on connaît l'humour anglais, impossible de ne pas sourire...

Astérix survivra à Uderzo


Voilà une excellente nouvelle:


Albert Uderzo, le dessinateur d'Astérix aujourd'hui âgé de 81 ans, a cédé au groupe Hachette Livre l'autorisation de poursuivre après sa disparition la série des aventures du célèbre guerrier gaulois, a-t-on appris vendredi auprès des Éditions Albert-René.


Contrairement à Tintin, le sympathique Gaulois survivra donc au décès éventuel de son créateur. Comme Lucky Luke et les Schtroumpfs, d'ailleurs.


Je ne veux pas être méchant, mais quiconque prendra la relève ne pourra pas faire pire qu'Uderzo dans le dernier album: Le ciel lui tombe sur la tête... qui était carrément à chier.


Une vie en Polaroïds


Je naviguais tranquillement, pour relaxer un peu en ce beau dimanche ensoleillé, jamais je n'aurais pensé tomber sur quelque chose qui me renverserait à ce point.


C'est pourtant ce qui est arrivé. J'en avais les larmes aux yeux.


Un homme a décidé de prendre un Polaroïd à chaque jour, du 31 mars 1979 au jour de sa mort, le 25 octobre 1997. Les photos n'ont pas de légendes, elles parlent d'elles-mêmes. Et à travers ces clichés statiques et muets, on devine plus qu'on découvre la vie de cet homme. L'inconnu nous entrouvre une porte dans sa vie... et dans sa mort.


Bouleversant.


Le site est ici. Trouvé ici.


Mark Ryden





Les tableaux de cet artiste sont remplis de symbolisme et aussi profondément troublants. Ses personnages rappellent ceux des livres pour enfants d'antan, mais il y introduit toujours un aspect horrifique. Le seul personnage récurrent dans ses tableaux est habituellement un étrange Abraham Lincoln, souvent miniature. Je ne prétendrai pas être capable d'analyser la véritable signification de ces tableaux, mais ils me parlent, ça c'est certain. Ils ont la saveur de mes cauchemars d'enfance...


Trouvé ici. Site officiel ici.


Dan Munford


Wow. Trouvé ici.


Rob Gonsalves




Je suis tombé par hasard sur ce site qui répertorie des oeuvres dites "seamless". Je me permets la traduction libre de "transitions". En gros, il s'agit d'un tableau qui illustre une réalité et lentement, à mesure que notre oeil se déplace vers la droite ou vers le bas, cette réalité se métamorphose en une autre. C'est vraiment intéressant. Je partage quelques tableaux avec vous ci-dessus de l'artiste Rob Gonsalves.