28 avril 2009

Séduire à coups de millions


Voici une preuve additionnelle que la Fête du Canadâ n'est qu'une énorme campagne de propagande fédérale qui vise spécifiquement le Québec:


Tant sous les conservateurs que sous les libéraux, le Québec continue d'être inondé d'argent pour célébrer la fête du Canada.


L'an dernier, c'est 3,2 millions de dollars qui ont été accordés à la Belle Province par Patrimoine Canada pour financer le comité Le Canada en fête, responsable des festivités, selon des documents obtenus grâce à la loi d'accès à l'information. Or, le budget total du Ministère pour tous les comités des 10 provinces et trois territoires s'élève à 3,77 millions. L'Ontario, en comparaison, a reçu 100 000$ de Patrimoine Canada pour son comité Le Canada en fête, l'Alberta, 50 000$, le Yukon, 20 000$ et l'ensemble des régions de l'Atlantique, un total de 196 000$.


Le Québec retire donc à lui seul 85% de l'enveloppe, soulevant la grogne, de nouveau, des souverainistes.


«C'est 85% qui va au Québec, mais c'est pour 100% de propagande», estime Carole Lavallée, porte-parole du Bloc québécois sur les enjeux touchant le ministère du Patrimoine canadien.
«Normalement le Québec a de la difficulté à avoir sa juste part dans les différents programmes, ajoute-t-elle. Encore récemment, on le voit concernant l'harmonisation des taxes, le Québec n'a pas sa part, on réclame des milliards au fédéral. Le seul moment où on a plus que notre part, une part injuste, c'est quand ils veulent fêter le Canada.»


(...) Pour le Bloc québécois, l'enjeu revient continuellement, peu importe le gouvernement en place. «Les conservateurs et les libéraux, sur le plan de la propagande fédéraliste, sont pas mal à égalité. Il n'y a pas de différence, soutient Carole Lavallée. Ils essaient de nous faire avaler le drapeau du Canada de force dans la gorge comme on gave des oies. Ils doivent bien s'apercevoir que ça ne fonctionne pas.»


26 avril 2009

Can I play with madness?



Iron Maiden à leur meilleur... cliquez ici.


Google quand on était jeunes


Trouvé ici.


Eric Moore


Vous connaissez ma fascination pour les portes? Photo tirée de la galerie de Eric Moore.


Tolo Duran


Duel des chevaliers. Photo extraite de la galerie du photographe Tolo Duran.


Les Texans et l'évolution...


L'art de saboter la science au nom de son dieu sur le dos d'une nouvelle génération:


In Austin, creationists have managed to include several amendments aimed at casting doubt on the theory of evolution. The amendments may affect the content in science textbooks across the country. While the creationist groups did not manage to get the bulk of their agenda included in the State Board of Education's legislation, they did pass a few amendments casting doubt on the theory of evolution. (...) When new textbooks come up for review in 2012, the board can reject books that they feel do not adequately address the issue, a key creationist talking point. And as Texas is a major buyer, textbook publishers may be forced to alter their products so as to avoid conflict with the self-proclaimed creationists on the Texas Board of Education, which could affect the rest of the country as well.


Article trouvé ici. Image trouvée ici.


Y'a toujours pire...


Tricher la taille de ses seins...



Pas si facile quand on est blonde! ;-)

Film d'horreur pour poulets


Cet homme a été attaqué par un ours polaire!


Par chance, il a survécu à ses blessures ;-)

Freddy est en feu!

Wow! Ce petit fan film a été créé par un mordu des films de Freddy, Christopher Johnson. C'est vraiment, mais vraiment bien fait, jusqu'aux tisons qu'il postillonne en parlant... incroyable ce qu'il est maintenant possible de faire dans son sous-sol avec un logiciel et une souris.

Trouvé ici.

Pixar versus Dreamworks


Un type a créé un p'tit webcomic pour comparer le processus de création (brillant) chez Pixar à celui (nul) chez Dreamworks. Très drôle.


Trouvé ici.


Extraordinaire piment



Cliquez ici pour ici découvrir les surprenantes propriétés du piment!


1. They Strangle Cancer

2. They Fight Off Barnacles

3. They Numb the Pain

4. They Make You Forget How Bad They Taste


Image trouvée ici.


Magna Carta pour les nuls


Mental_floss offre ici un survol intéressant de l'histoire de Magna Carta, ce document médiéval qui est considéré par plusieurs comme l'un des premiers pas de la longue marche vers la démocratie. Il s'agit d'un résumé concis, clair et facile à comprendre.


Extrait:


The barons of England could rarely agree on anything back then, but they did agree that John was an idiot. So, they banded together and stormed London. Soon afterward, in the meadow at Runnymede (which to us sounds like a kind of British food), they cajoled King John into signing a document that granted them increased power and freedoms, and gave the Church a measure of autonomy. Consisting of a preamble and 63 clauses, the Magna Carta’s most important clause, to the barons at least, was number 61, which gave them the right to overrule the king if 25 barons agreed he was violating the Magna Carta. But it’s lasting importance lay in requiring fair trials before sentencing and affirming the right to dissent.


The document was repeatedly was reissued until it became permanent in 1225. While the aristocracy sometimes used it in negotiations with monarch, its primary importance was not to the 13th century but to the 18th, when those seeking liberty and representative government turned to it when drafting their own great charters.


Image trouvée ici.


25 avril 2009

Jokers Wild


La Autumn Society of Philadelphia a invité plusieurs artistes à produire une oeuvre sur le thème de ce célèble psychopathe de Gotham City: le Joker. Certaines des oeuvres sont vraiment intéressantes.


Trouvé ici.


La francisation des entreprises


Vous croyez qu'avec la charte de la langue française, notre langue bénéficie d'une protection béton au Québec et qu'aucun danger ne la menace plus?


Détrompez-vous! Extrait de la nouvelle:


La francisation des entreprises fait du surplace depuis 10 ans, selon la FTQ, qui a 600 comités qui veillent au grain dans les entreprises. (...) C'est un exercice que les initiés connaissent par coeur: aux trois mois, quand vient la période des résultats financiers, les dirigeants d'entreprise présentent leur bilan à des analystes payés pour tenter de comprendre où s'en va l'entreprise. Les dirigeants ont beau s'appeler Charest, Brisebois ou Lemaire et les analystes qui suivent leurs activités Hardy, Laprade ou Bourgeois, l'appel se passe en anglais (...) «La Bourse, c'est en anglais, même si on ne veut pas», constate lui aussi Ronald Brisebois, l'homme derrière le succès de Cognicase, aujourd'hui à la barre d'Isacsoft, une autre entreprise du secteur informatique, qu'il a lancée en Bourse avant de fermer son capital. «La preuve est faite: Toronto a acheté (la Bourse de) Montréal», lance-t-il, mordant. (...) Cette semaine, le secrétaire général de la FTQ, René Roy, est monté aux barricades devant le surplace que fait le français dans les milieux de travail depuis 10 ans. Et le secteur financier, M. Roy? Il avoue ne pas entendre de hauts cris nulle part, mais prend le soin d'ajouter: «Si on ne se défend pas, on ne fait que reculer.»


Image trouvée ici.


Dulce Pinzon


Pour ce photographe, les super-héros existent vraiment... ce sont ces immigrants mexicains qui vivent aux États-Unis et qui triment très dur dans l'espoir d'obtenir un avenir meilleur pour leurs familles. Pour illustrer cela, il fait porter des costumes de super-héros à ses sujets... des costumes qui constituent également un clin d'oeil au travail qu'ils font. Vraiment intéressant.


Trouvé ici.


Dormir comme sur Hoth


J'aurais tellement capoté si ça avait existé quand j'étais flo: un sac de couchage en forme de Tauntaun avec l'intérieur en motif de tripes et la glissière de la fermeture éclair en forme de sabre laser! ;-D


L'item a commencé par une blague, mais il pourrait bien se retrouver sur le marché pour vrai.


Trouvé ici.


La musique change tout



Juste en changeant la musique du début de l'émission Diff'rent Strokes, ce type a transformé quelque chose de parfaitement innocent et amusant en un truc troublant et horrible. Cela démontre bien l'énorme importance que joue la trame sonore dans les films et à la tété. À elle seule, elle peut transformer la comédie en horreur.

Trouvé ici.

La solidarité entre Stormtroopers


Qui a dit que les Stormtroopers sont tous une bande de gros méchants sans coeur? Celui-ci a décidé de donner un de ses reins afin de sauver la vie d'un de ses co-légionnaires. Maudite belle histoire pareil...


Trouvé ici.


L'art de gâcher Star Trek


Après Watchmen, c'est au tour de Star Trek de passer au bat!


Trouvé ici.


Le gars derrière xkcd


J'ai publié des billets (ici et ici) au sujet de ce petit web comic que j'adore et qui fait partie de ma liste de favoris à gauche.


Le NYT consacre un article à son auteur, Randall Munroe, et à la question: So, are we seeing an all-too-rare example of the triumph of print books over digital content? Does even an online legend like the 24-year-old Mr. Munroe crave the respectability of print?




L'art de créer un extra-terrestre crédible


La créature ci-dessus a été créée pour le prochain film de Star Trek par le beastmaster Neville Page. Il a d'ailleurs accordé une entrevue au magazine WIRED dans lequel il explique le processus de création. Fascinant.


Trouvé ici.


L'ancêtre des phoques


Les restes fossiles de l'ancêtre des phoques et des morses vient d'être découvert dans l'Arctique. Il s'agit d'un animal qui ressemble à une grosse loutre (j'ai toujours soupçonné que l'ancêtre de ces animaux devait probablement ressembler à une loutre).


Extrait de la nouvelle:


Measuring about three and a half feet (110 centimeters) long, the 20- to 24-million-year-old "walking seal" had heavy, muscular limbs like those of a land mammal, a long tail, and webbed feet. Unlike the shuffling seals of today, the newfound species may have walked as gracefully as it swam, researchers say.


(...) Many marine mammals, such as whales and manatees, are believed to have roots on land—an idea that originated with Charles Darwin 150 years ago. But hard evidence for land-to-water evolution in seals and other pinnipeds was lacking until the new discovery—aptly named Puijila darwini ("Darwin's young marine mammal" in an amalgamation of an Inuit language and Latin).


(...) The most primitive pinniped fossil skeleton yet found, the P. darwini specimen was discovered in 2007 in an impact crater in the Canadian Arctic. The inland location on Devon Island, Nunavut, suggests that pinniped evolution featured a freshwater phase, according to the study. During that period the animals frequented the then temperate Arctic's lakes and rivers. The species may have gradually adapted to an ocean lifestyle after lakes had begun to freeze over in winter, depriving the seals of food.


Carte de la galaxie


Un indispensable pour les fans de Star Wars.


MirAvi




Ce qui allume cet artiste, ce sont les belles femmes et Star Wars. Il a beaucoup de talent et ses oeuvres méritent d'être vues, mais soyez avertis: si vous visitez sa gallerie, presque toutes ses oeuvres contiennent de la nudité et certaines sont carrément pornographiques.


Ceci n'est pas pour les jeunes de moins de 18 ans!!!


Christian Waggoner




Les magnifiques oeuvres de cet artiste mettent en scène des gros plans de casques des personnages de Star Wars qui semblent statiques à première vue... mais en regardant de plus près les reflets dans les lentilles des visières, on réalise qu'ils sont plongés dans le feu de l'action.


Trouvé ici.


23 avril 2009

Klanbusters


Hahahaha, je veux un t-shirt avec ce dessin!! :-D


Trouvé ici.


Vieillir


Toute la vie du personnage principal du film "UP" en un seul coup d'oeil.


Trouvé ici.


2009 en science-fiction


Le site Firstshowing nous offre ici la liste des 14 films de 2009 que les mordus de science-fiction ne voudront pas manquer. Bandes-annonces également disponibles sur le site.


Trouvé ici.


La torture

"We are America! I don't give a rat's ass if it helps! We are America! We do not fucking torture! We don't do it!"

--Shepard Smith, animateur à la chaîne Fox News.



Trouvé ici. Autre billet intéressant au sujet de la torture ici. À voir absolument: Stewart s'attaque au sujet de façon hilarante ici.

La stratégie d'Israël


Extrait du billet de Hétu:


Israël ne bougera pas sur la question des pourparlers de paix avec les Palestiniens tant et aussi longtemps qu’il ne verra pas de progrès dans les efforts des États-Unis pour enrayer la menace nucléaire de l’Iran et limiter l’influence de Téhéran dans la région.


C'est quoi le maudit rapport entre la situation de la Palestine et le problème iranien? Quelle est la logique derrière cette philosophie tordue?


Réponse:


On trouve ici la réaction du commentateur Joe Klein à ce qu’il considère un «subterfuge» de la part du gouvernement Nétanyahou. Un subterfuge qui, selon Klein, permettra la poursuite de la colonisation illégale de la Cisjordanie par Israël, dont la conséquence sera d’éliminer la possibilité de la solution à deux États que réclament les États-Unis.


Aaaaaaaah! Tout s'explique...


Image trouvée ici.


Tiens toé!



Toujours agréable de voir un Républicain se faire fermer la gueule, non? ;-)

Trouvé ici.

19 avril 2009

Système de merde...


Les commission scolaires sont des grosses monstruosités bureaucratiques, inefficaces, inutiles et coûteuses? Alors quels qualificatifs utiliseriez-vous pour qualifier la fédération des commissions scolaires?


La lecture de cette nouvelle devrait vous inspirer:


La Fédération des commissions scolaires a beau se plaindre du manque de ressources dans nos écoles, elle garde dans ses coffres un «coussin» d’environ 400 000 $ de fonds publics et verse à ses dirigeants des salaires de hauts fonctionnaires.


(...) Une semaine après que le Journal eut révélé que les contribuables versent à ce lobby 4 M$ par année, celui-ci a accepté de lever en partie le voile sur ses dépenses. (...) Les états financiers de l’organisme révèlent qu’il a accumulé en 2007-2008 un surplus de 387 200 $ à même les fonds publics. Cet argent provient directement des commissions scolaires, qui l’ont reçu du ministère de l’Éducation ou par le biais de la taxe scolaire, afin d’assumer les services aux élèves dans nos écoles. L’organisme estime que ce «coussin» est essentiel pour le protéger contre «une baisse de revenu subite.»


(...) En plus des 4 M$ perçus par la Fédération auprès des commissions scolaires à titre de «cotisations annuelles», l’organisme a reçu l’an dernier 2,7 M$ de revenus pour de la formation, notamment.


Crisse de clique de maudites sangsues profiteuses...


Quand Disney copie... Disney?



Des mordus de films de Disney particulièrement observateurs ont découvert que ce bon vieux Walt s'est permis quelques raccourcis en copiant parfois exactement certaines séquences de ses films précédents. Question d'économie de temps et d'argent, j'imagine.

Trouvé ici.

Pendant ce temps, en Afghanistan...


Les nouvelles qui proviennent de l'Afghanistan sont toutes plus répugnantes les unes que les autres!




Quelque 300 jeunes femmes ont été lapidées mercredi alors qu'elles s'étaient rassemblées pour manifester contre l'imposition d'une loi controversée sur le mariage pour la communauté chiite d'Afghanistan dont les critiques estiment qu'elle légalise le viol entre époux. (...) La manifestation organisée par les mouvements de défense des droits de la femme a rapidement été débordée par des hommes hurlant pour couvrir la voix des femmes. Certains de ces hommes ont alors commencé à jeter des poignées de gravier et des cailloux sur les manifestantes jeunes pour la plupart. Certains des hommes hurlaient "mort aux esclaves des chrétiens».


Deuxième nouvelle (coeurs faibles s'abstenir):


Un homme et une femme qui avaient tenté de fuir leurs familles pour se marier ont été exécutés lundi en public dans le sud-ouest de l'Afghanistan, a indiqué mardi un gouverneur en accusant les rebelles talibans de ce double meurtre. (...) Le jeune homme et la jeune femme, «tous deux adultes et qui n'étaient mariés ni l'un ni l'autre, s'aimaient et voulaient se marier, avaient fui leurs familles qui n'approuvait pas leur projet d'union», a-t-il expliqué. «Trois mollahs talibans les ont traînés à la mosquée du village de Khash Rod, ont émis une fatwa (décret religieux) ordonnant leur exécution et ils ont été passés par les armes devant le bâtiment religieux», a-t-il affirmé.


Comment peut-on espérer combattre pareille barbarie? Avec une invasion militaire de troupes étrangères qui proviennent de cet Occident tant détesté? Ben voyons...


Vous faire congeler, ça vous tente?


On a tous entendu parler de la cryogénie, cette science qui prétend pouvoir préserver le corps des défunts jusqu'à une époque futuriste lointaine et utopique pendant laquelle il sera possible de guérir toutes les maladies et de stopper le vieillissement, bla bla bla.


Mais je n'avais jamais entendu parler de ce truc débile. Dans les années 60, un type aux États-Unis (ancien réparateur de télé) a démarré une compagnie qui prétendait faire exactement cela. L'une des premières personnes congelées était même une petite Québécoise atteinte d'une maladie incurable. Le tout s'est terminé de façon tout simplement scandaleuse et tragique.


L'entrevue radiophonique avec le responsable de cette opération, Bob Nelson est ici: In the late 1960s, a California TV repairman named Bob Nelson joined a group of enthusiasts who believed they could cheat death with a new technology called cryonics. But freezing dead people so scientists can reanimate them in the future is a lot harder than it sounds. Harder still was admitting to the family members of people Bob had frozen that he'd screwed up. Sam Shaw reports. (26 minutes)


Une fascinante histoire de fous. Trouvée ici.


Mésaventures hollywoodiennes



J'aime beaucoup Kevin Smith. Je pourrais écouter ce gars-là pendant des heures. C'est une des rares personnalités publiques avec qui j'aimerais m'asseoir et jaser.

Dans ce vidéo, il raconte comment il a passé à deux doigts d'écrire le scénario d'un film de Superman. C'est tordant.

Trouvé ici.

Les twits qui twittent partout


Comme si ces gens qui aprlent au téléphone cellulaire tout le temps n'étaient déjà assez ridicules, voilà qu'arrive Twitter, cette invention imbécile qui permet à tout le monde de savoir ce que M. X ou Mme Y fiche à toute heure du jour ou de la nuit.


"Je vais magasiner!"


"Je suis au resto!"


"Je suis de bonne humeur aujourd'hui!"


Non mais sérieusement... on s'en câlisse...


Un groupe qui s'est réuni pour "twitter" dans un cinéma pendant un film a causé de très fortes réactions, lesquelles sont tout à fait justifiées, à mon avis.


Lire et écrire sur Twitter pendant un film? Non mais sans joke, là... je ne comprends juste pas. T'sais, quand tu n'es même plus capable de t'asseoir et de tout simplement regarder un film sans avoir le besoin incontrôlable de le commenter en direct tout en en manquant des bouts, t'as besoin d'aide. C'est complètement débile.


Je ne vais plus très souvent au cinéma et s'il fallait que j'aie un de ces petits crisse d'écrans dans mon champ de vision, je serais en beau tabar...


Vol de banque sur "PAUSE"


Philips :: Carousel campaign (Adam Berg + Stink Digital) from Designloops on Vimeo.

Si vous vous êtes déjà demandé comment ce serait de pouvoir arrêter le temps et de se promener dans un monde immobile, stoppé en pleine action, alors vous allez adoré ce petit film. Soyez attentifs, parce que les images racontent aussi une histoire...

Trouvé ici.

Red Sonja


Je ne sais pas si ceci est une véritable affiche de Rose McGowan en Red Sonja, mais si c'est une fausse, elle est magnifique.


Je ne suis pas un lecteur de la série de comics Red Sonja mais j'aime bien Conan, alors je suis curieux de voir comment ils donneront vie à cet univers sur grand écran. J'ai toujours quelques réserves au sujet du choix de l'actrice mais bon... on verra bien...


Trouvé ici.


Quand le dollar canadien est dans la cave...


... convertissez vos économies en crédits galactiques! ;-)


Trouvé ici.


13 avril 2009

Parlez-vous le français québécois?


Voilà un petit quiz amusant pour les Québécois et les Québécophiles!


Merci à ma chum Sylvie qui m'a fait parvenir le lien.


L'honnêté libérale


Extrait de la nouvelle:


Selon Michael Galambos, Martin Cauchon lui aurait proposé des contrats de poursuites judiciaires fédérales en échange d'une contribution au Parti libéral du Canada. Pour obtenir sa part du marché, Me Galambos devait acheter une table à l'occasion d'un dîner de financement pour l'ancien premier ministre, Paul Martin.


Coudonc, ça existe-t-y un libéral honnête, calvaire?


Photos et tableaux trafiqués


Hilarant ce site qui a invité les gens à trafiquer des photos et des tableaux célèbres pour y inclure un anachronisme ou une niaiserie, sans trop en modifier l'ensemble. Certains sont vraiment bien réussis comme celui ci-dessus (par oball) qui reprend le célèbre tableau de Rembrandt: "BIP! Désolé docteur, votre pince a touché la bordure!" ;-D


Il y en as quelques-unes que je ne comprends pas, par contre. Le numéro 5 (c'est supposé être qui le gars en arrière?) et le numéro 4 (est-ce que c'est le symbole sur le train qui est sensé être la joke?) Si quelqu'un pouvait m'expliquer, j'aimerais bien comprendre.


12 avril 2009

Joyeuses Pâques


Je sais, elle est vieille mais elle est encore bonne! ;-)

Pubs de fous


Trouvé sur ou via Mental Floss:


Des campagnes publicitaires de santé publique qui ont non seulement déraillé, mais qui ont carrément eu l'effet contraire de celui qui était souhaité.


Et ici, des pubs racistes à faire dresser les cheveux sur la tête.


11 avril 2009

Le Prof chez les matantes

En réaction à mon dernier billet, Alex me laisse le commentaire suivant:


Ah, j'avais hâte de te lire sur le sujet. Je me demandais si tu avais lu la chronique de "Phony Baloney" Martineau qui disait que c'était l'univers trop féminisé de l'école qui nuit. Est-ce que tu sens, en tant que prof du primaire toi-même qu'on a peut-être un peu trop féminisé l'enseignement au Québec ? Ou est-ce une perception erronée du problème?


Voici d'abord un extrait de la chronique de Martineau, question de savoir de quoi on parle:


Se pourrait-il que les hommes hésitent à travailler dans le milieu scolaire, car ils ne s'y sentent pas les bienvenus? Regardez ce qui se passe dans les écoles: pas le droit de se chamailler dans la cour, pas le droit de grimper sur les bancs de neige, pas le droit de chahuter, de bouger. (...) Les gars ont l'impression que les femmes peuvent parfaitement se débrouiller sans eux. Pire: qu'elles VEULENT se débrouiller sans eux!


Là-dessus, dans ma propre humble expérience, Martineau est en plein dans le mille. À mon école, les femmes mettent en place des règlements complètement ridicules comme ceux qu'il mentionne ci-dessus. Les femmes cherchent sans cesse à instaurer de nouveaux règlements plus sévères. J'ai réussi à faire dérailler deux de leurs initiatives ces dernières années: le vouvoiement obligatoire et l'entrée dans l'école en silence. Mais elles ne tolèrent effectivement pas que les enfants se chamaillent sur la cour d'école. Moi, le petit chamaillage entre jeunes consentants, non seulement je fais semblant de ne pas le voir, mais j'aime bien me chamailler avec les jeunes aussi... ce qui ne manque jamais de les faire grimper dans les rideaux.


La plupart des enseignantes que je connmais sont juste comme ça. J'imagine qu'elles croient bien faire. Pour elles, des p'tits gars turbulents ne sont rien d'autre que des éléments perturbateurs. Elles ne comprennent pas que les p'tits gars aiment se chamailler, se pousser, s'amuser à essayer de jeter l'autre par terre, bouger, déplacer de l'air. Ils aiment ça, ils ont besoin de ça, c'est leur façon d'être, c'est dans leur nature. Je n'ai pas oublié ma propre enfance, je l'ai fait avec mes chums quand j'étais jeune, je le fais avec mon p'tit gars de 3 ans, je suis adulte et j'aime encore ça, il n'y a rien de mal là-dedans. Elles ne comprennent tout simplement pas ça.


Leur conception d'un bon élève est le modèle féminin: tranquille, plutôt intellectuel, plus silencieux... des mignonnes p'tites poupées qui font ce qu'on leur demande sans rechigner. Elles ne comprennent pas que ce ne sont pas les enfants qui sont le problème, ce sont leurs perceptions et leurs attentes qui sont irréalistes.


Il fallait les voir lors du débat que nous avons eu au sujet de la rentrée silencieuse. Je leur demandais ce qu'il y avait de mal à raconter ta fin de semaine à ton ami en entrant dans l'école, ce qu'il y a de si terrible à rire avec tes potes avant d'entrer en classe. Je leur demandais comment elles aimeraient ça, elles, si la direction exigeait la même chose du personnel, si on leur interdisait de socialiser ou de se saluer en rentrant travailler le matin.


Non seulement mes arguments ne les ont pas fait réfléchir, non seulement mon point de vue n'était pas le bienvenu, mais il a été perçu comme une attaque personnelle contre les femmes qui désiraient le silence. Elles ne m'ont pas adressé la parole pendant des mois après ça! Pour elles, je suis un fouteur de merde, elles ne prennent même pas la peine de se demander s'il n'y a pas un p'tit fond de vérité dans ce que je dis.


Elles m'accusent de mener une compétition de popularité contre elles (plutôt que d'admettre que mon approche plus conviviale, moins formelle et moins autoritaire porte ses fruits), elles me blâment parce que les jeunes veulent être dans ma classe plutôt que dans les leurs, elles multiplient les plaintes à la direction contre moi pour des conneries du genre "c'est trop bruyant dans sa classe" (c'est vrai que dans ma classe, il y a de l'action, mais elles m'entendraient moins si elles faisaient autre chose avec leurs élèves pendant la journée que de leur faire noircir des pages de cahiers en silence), elles me dénigrent devant leurs élèves et leurs parents, elles répandent les pires calomnies à mon égard... et tout ça parce que je choisis de faire les choses différemment et qu'elles refusent de remettre en question leurs pratiques.


Les femmes sont souvent comme ça. Les p'tites filles dans mes classes sont déjà comme ça. Quand elles ont un problème avec quelqu'un, plutôt que de le confronter ou de s'expliquer face à face, elles complotent, elles magouillent, elles utilisent leurs liens avec les autres pour isoler la personne, pour la marginaliser.


Je ne sais pas si c'est uniquement une question de sexe. Je pense que c'est générationnel aussi, puisque la plupart de mes collègues sont des esti de boomers, alors l'incompréhension qu'elles entretiennent à mon égard est total. Tout comme leur mépris. Certaines des jeunes enseignantes que je vois arriver à l'école semblent plus ouvertes d'esprit.


Certaines.


Pour l'instant.


Alors bref, pour répondre à la question, est-ce que je me sens le bienvenu dans l'école primaire québécoise? Absolument pas.


Non seulement mes idées sont systématiquement rejetées et mes façons de faire sont perçues comme des affronts et des attaques personnelles... mais ce n'est même pas ça le pire.


Le plus insupportable, ce sont les regards désapprobateurs et accusateurs de ces femmes qui semblent croire que dans chaque homme se cache un prédateur potentiel. Que tout homme qui donne de l'affection à un enfant a des tendances de pédophile. Que c'est anormal pour un homme de passer sa main dans les cheveux d'un élève ou de retourner un câlin ou de laisser un autre p'tit pitte grimper sur son dos.


C'est ça le plus insupportable, le plus monstrueux et le plus cruel.


Je ne blâme pas mes collègues masculins de crisser leur camp dans ces conditions. J'y ai souvent pensé moi-même.


C'est le travail que je fais avec les élèves qui m'a toujours fait rester. C'est quand je suis avec eux en classe que je trippe, ce sont les petits miracles qui se vivent dans une classe à tous les jours qui me retiennent dans ce métier: c'est le p'tit gars à qui je communique pour la première fois de sa vie l'amour de lire, c'est la p'tite fille qui sent pour la première fois que je l'écoute parce que ce qu'elle vit m'intéresse vraiment et pas juste parce que je suis payé pour le faire, c'est l'élève que je réussis à mettre sur la piste d'une solution d'un problème de maths mais qui la trouve lui-même à la fin, c'est de voir les jeunes qui découvrent à travers mes projets et mes cours que l'univers qui les entoure est extraordinaire et qu'apprendre peut être un pur bonheur...


Mes collègues, je les évite. Je rentre, je travaille dans ma classe toute la journée, je dîne dans ma classe et à la fin de la journée, je saute dans mon char et je décrisse. C'est ça ma réalité de Prof Solitaire.


Il faut être fait solide, croyez-moi. Pis il faut avoir des convictions coulées dans le béton armé. Autrement, elles finissent pas avoir ta peau.


Les hommes ne quittent sûrement pas tous la profession uniquement à cause de collègues comme les miennes. Prenez ce gars-là par exemple. Parce qu'en plus de ce que je viens de décrire, il ne faut pas oublier le salaire ridicule, les conditions de travail médiocres, le manque de ressources, la bureaucratie tout simplement étouffante et insipide du ministère, etc.


10 avril 2009

Les hommes fuient l'enseignement

Les lecteurs réguliers de ce blogue sont familiers avec mes récentes mésaventures en tant qu'homme qui enseigne dans une école primaire. Coïncidence, le JdeM décide de s'intéresser au sujet. On dirait bien que je ne suis pas le seul qui en a plein l'cul.

Extrait de la nouvelle:


Quelque 550 enseignants masculins ont quitté les écoles du Québec depuis deux ans, une situation jugée inquiétante par des observateurs qui craignent que cela nuise à la réussite scolaire des garçons. Les hommes ne représentent plus que 22,5 des profs dans les écoles du Québec cette année, selon de nouvelles données obtenues par le Journal. Alors qu'on comptait 15 301 enseignants masculins dans les classes en septembre 2006, il n'en reste plus que 14 752, deux ans plus tard. La présence d'hommes demeure rare, voire rarissime, aux niveaux préscolaire et primaire. La plus importante baisse se situe toutefois au secondaire.


Voici maintenant la merveilleuse réaction de notre très dynamique et compétent ministère de l'éducation qui n'a aucune idée, qui n'en a rien à foutre et qui retourne la balle aux universités:


Le ministère de l'Éducation ne sait pas pourquoi de moins en moins d'hommes oeuvrent dans les écoles du Québec. «C'est peut-être dû à leur choix de carrière», avance une porte-parole, Ahissia Ahua. Le ministère n'a rien prévu pour augmenter la présence masculine dans les classes. «Peut-être que les universités peuvent prendre des mesures», dit Mme Ahua.


Les chiffres pour l'année scolaire 2008-2009:


Total:
14 752 hommes (22,5%)
50 693 femmes (77,5%)
Préscolaire:
88 hommes (1,9%)
4 580 femmes (98,1%)
Primaire:
4 491 hommes (13,2%)
29 440 femmes (86,8%)
Secondaire:
10 173 hommes (37,9%)
16 673 femmes (62,1%)


À lire également:


Inconfort masculin: La baisse du nombre d'enseignants masculins dans les écoles du Québec pourrait être due au fait que bien des hommes sont actuellement «inconfortables» à l'idée de se retrouver seuls en présence d'enfants. Selon le professeur Égide Royer, de la Faculté des sciences de l'Éducation de l'Université Laval, les multiples cas de pédophilie qui ont fait surface au cours des dernières années compliquent le travail des hommes qui enseignent. «Il y a une forme d'insécurité à toucher les enfants, alors que certains enfants ont besoin d'être touchés», déplore-t-il.


Le pire est à venir : La baisse du nombre de profs masculins dans nos écoles est loin d'être finie. Moins de 7% des étudiants qui se destinent actuellement à l'enseignement primaire sont des hommes, a appris le Journal.