31 octobre 2009

Créatures hybrides par oilcorner


Galerie de l'artiste ici. Site officiel ici.

Enfin, ce qu'Obi-Wan pense vraiment de Mos Eisley...



Pissant... trouvé ici.

La grippe se propage...


Reçu par courriel, auteur inconnu...

Athéisme

Halloween: quand le meilleur costume est l'absence de costume!


Voilà le plus beau costume de super-héros de l'année! Trouvé ici.

Les 1000 premiers noms de famille du Québec

Voilà une liste fort intéressante et à ma grande susrprise, mon nom de famille se retrouve dans le Top 50! Celui de ma mère est dans le Top 10 et celui de ma grand-mère paternelle est dans le Top 15...

Voici les 15 noms les plus fréquents:


1- Tremblay (pas de grosse surprise ici)
2- Gagnon
3- Roy

4- Côté
5- Bouchard
6- Gauthier
7- Morin
8- Lavoie
9- Fortin
10- Gagné
11- Ouellet
12- Pelletier
13- Bélanger
14- Lévesque
15- Bergeron


Merci à Juju, un ex-élève, pour cette trouvaille.

30 octobre 2009

Lee Davies

Galerie de l'artiste ici.

Warren Louw

Galerie de l'artiste ici.

Graffiti de l'Étoile de la mort



Trouvé ici.

Les (hilarants) déboires de la scientologie



Dans ce billet, Lagacé s'attarde aux récents déboires de la scientologie dans le monde. Le vidéo ci-dessus a été tourné lors d'une entrevue avec le porte-parole de la scientologie américaine, Tommy Davis.

Remarquez que la question n'a absolument rien d'insultant... le journaliste demande simplement de clarifier l'un des tenets de base de cette religion. C'est comme s'il avait demandé à un catho s'il croit que Jésus est le fils de Dieu et que ce dernier aurait alors quitté le plateau et déclaré être offensé par la question.

T'sais mon Tommy, si ta religion est à ce point ridicule que tu es incapable de l'expliquer ou de la défendre en public, y'a peut-être quelque chose qui cloche, tu penses pas?

Le Québec tel que vu par les Canadians


Avez-vous remarqué que lorsqu'ils parlent de nous, c'est rarement pour nous complimenter? Et êtes-vous capables d'imaginer une manchette aussi destructrice pour parler de Toronto, Vancouver ou Calgary? T'sais, faut quand même pas exagérer calvaire, on n'est quand même pas dans le Chicago de la prohibition, là!

Le culot de Terre-Neuve

Imaginez s'il y avait eu une transaction de compagnies d'hydro-électricité entre deux provinces anglos, disons l'Alberta et la Saskatchewan. En aurait-on même entendu parler? Pantoute.

Mais quand ça concerne le Québec, ah! ben là! Ça change tout! Ce n'est plus une simple entente économique entre Canadiens, ça devient "Eux contre Nous"! Il faut combattre les maudits frogs jusqu'au bout et tous les coups sont permis!

Extrait de la nouvelle:

Le premier ministre de Terre-Neuve, Danny Williams, part en croisade contre la prise de contrôle des actifs d'Énergie Nouveau-Brunswick par Hydro-Québec, affirmant sans ambages que cela constitue une «menace» pour l'unité nationale.


Dans une virulente sortie, jeudi, M. Williams a soutenu que cet achat sans précédent est financé en bonne partie par les paiements de transfert qu'obtient le Québec du reste du pays. M. Williams, qui est reconnu pour son franc-parler, a même soutenu que le Québec, grâce à sa société d'État, pourrait dicter le développement économique des provinces atlantiques à long terme.

Elle est belle la belle et grande confrérie du plusse meilleur pays du monde, n'est-ce pas?


Non mais quel culot quand même, venant de cette même Terre-Neuve qui nous a piqué le Labrador en premier lieu...

29 octobre 2009

Vos filles aiment les princesses de Disney?


Cette caricature y va un peu fort, mais je crois qu'il faut effectivement se questionner sur le message et les valeurs que ces personnages véhiculent...


Trouvé ici.

22 octobre 2009

Égypte: organes à vendre!


Une autre interdiction religieuse qui engendre des situations complètement ridicules. Trouvé ici:


Le prélèvement d’organes sur les cadavres est interdit en Egypte. Résultat : les organes sont prélevés sur des donneurs vivants, et dans la majorité des cas, moyennant rétribution.


(...) «Jeune homme, 26 ans. Prêt à vendre un de mes reins. Très sérieux. NB : je ne connais pas mon groupe sanguin ». « Vends lobe de foie. Groupe sanguin O+». «Urgent : cherche rein pour femme malade. Groupe sanguin A ou B. Compensation financière». Perdues entre ventes d’appartements avec vue imprenable sur la Méditerranée et offres d’emploi en Arabie Saoudite, ce type de petite annonce figure en nombre sur l’Internet égyptien.


(...) Avec près de 40 % de la population qui vit avec moins de deux dollars par jour, le pays offre un terrain fertile. Tous les ingrédients du trafic sont là : « Les technologies de transplantation sont disponibles, les patients n’ont pas d’alternative, et il y a une importante classe pauvre qui peut être exploitée pour ses organes », observe Debra Budiani, anthropologue américaine et fondatrice de COFS, Coalition for Organ-Failure Solutions, une jeune ONG qui travaille sur le terrain auprès de ceux qui ont vendu leurs organes.


(...) Un véritable marché s’est développé, où le corps humain, en pièces détachées, se négocie. Un marché avec ses vendeurs, ses acheteurs, et ses intermédiaires. « Omar » est l’un d’eux. Six ans déjà qu’il exerce comme courtier spécialisé en foies humains. (...) Omar décrit son activité comme on décrirait une petite entreprise. Cinq rabatteurs travaillent pour lui. Ils écument Imbaba et Masr El-Qadima, des quartiers déshérités du Caire, en quête de donneurs potentiels.


L'image provient d'ici. Elle illustre un article semblable sur le commerce des organes en Inde.

Clone Wars of Future Past?



Cette illustration de Roberto Campus est un hommage très réussi à la célèbre couverture du comic-book Uncanny X-Men 141, qui racontait la saga intitulée Days of Future Past. Trouvée ici.

Darren "wraithdt" Tan




Trouvé ici. Galerie de l'artiste ici.

Visions de Star Wars



Le site Abduzeedo réunit ici quelques magnifiques illustrations de l'univers Star Wars. Régalez vos yeux!


Les deux images choisies ici sont du légendaire Adam Hughes.

NATION X


Il semblerait que Northstar, le super-héros québécois de l'écurie Marvel, jouera un rôle de premier plan dans la nouvelle série NATION X. Voici la description du numéro 2:


Written by C.B. CEBULSKI, BECKY CLOONAN, TIM FISH & JOHN BARBER
Penciled by BECKY CLOONAN, TIM FISH & MORE
Cover by DUSTIN WEAVERIN

THIS ISSUE: Jubilee returns to the X-Men, Gambit has trouble adjusting to life on Utopia, Northstar deals with the distance that island living necessitates and No-Girl has to save all the X-Men from a foe living right under their noses.

Tintin traduit en français québécois




«Tintin a été traduit en des langues parlées par seulement 100 000 personnes. Nous sommes 7 millions au Québec. J'ai cherché une langue où on se reconnaîtrait, où on aurait le plaisir de voir nos mots, nos expressions, dans une oeuvre universelle», explique M. Laberge, qui a lui-même contacté Casterman. Il ne s'agit donc pas du tout d'une commande, mais d'un projet personnel et d'un exercice de longue haleine.


M. Laberge a mis un an avant de voir l'objet prendre forme. Chaque réplique, chaque phylactère a été minutieusement étudié et retravaillé, rien n'a été laissé au hasard ou à la facilité. «J'ai tâché de trouver, avec rigueur et constance, le juste milieu en employant des mots que seuls les Québécois comprennent, évitant les sacres et la vulgarité.» Ainsi le capitaine Haddock s'exclame : «Ôtez-vous de d'là !» ou se fait dire par un méchant : «Pis, mon vieux robineux, té-tu déjà en train de brasser la cage ?»


Pourquoi avoir choisi Coke en stock parmi les albums de Tintin? Le mot «colocs» dans le titre québécois n'est pas fortuit, puisque la «coke» en question dans l'album original ne désigne pas une cargaison de poudre blanche mais, par détour, une «marchandise» d'esclaves. (...) Haddock, le vieux marin alcoolo dont on connaît l'éternelle mauvaise humeur et les élans de colère, y tient une fois de plus la vedette. Laberge a tenu à conserver les «jurons» originaux du capitaine : «C'est une règle de fonctionnement chez Hergé, qui utilise des mots rares ou peu employés de la langue française en guise de jurons. Ce ne sont jamais des insultes habituelles : tonnerre de Brest, mille millions de mille sabords; sapajou; iconoclaste; etc. Ce langage est exclusif au capitaine Haddock.»


Il faut absolument que je mette la main là-dessus!


Le mythe de la sexualité masculine

J'étais vraiment content de tomber sur cette étude pour des raisons très personnelles dont je parlerai plus bas:


The stereotype of the male stud who is always up for sex is being challenged by new research from the University of Guelph showing that men are almost as likely to be coerced in the bedroom as women. A study of 518 university students found that 38.8% of men and 47.9% of women reported being pressured into a range of sexual activity, from kissing and cuddling to intercourse and oral sex.


(...) Of the 251 males and 267 female respondents who completed the anonymous questionnaire, 23.3% of men and 34% of women related being pressed into kissing and fondling, while 18.3% of men and 21.1% of women said they were strong-armed into intercourse and 5.8% of men and 4.2% of women complained of being cajoled into oral sex.


(...) Josey Vogels, a sex columnist and author of several books (...) also said she rarely hears men complaining about being pushed into sex. "But given our culture's belief that men want it anytime, all the time, I suspect it would be much harder for a man to admit he didn't want it," she said. "Men [and women] are conditioned to think that any way a guy can get laid is a score -- the old 'she can seduce me anytime' bravado.


(...) But Peter Davison, executive director of a Nova Scotia-based organization called Men For Change, says he was not surprised in the least. In discussion groups he runs, many involving university-age students, many men express frustration over the pressure to live up to the myth of the male lothario. "I think there's a lot of misunderstanding about male performance and the fact that some men actually want to form emotional bonds before they have sexual encounters," Mr. Davison said. "There's the stereotype is that we're ready to go at any moment and the truth is we're not; the truth is we desire authentic human connection."


C'est tellement vrai! On vit dans une société qui a une image tout à fait simpliste et ridicule de la sexualité masculine. Les hommes, surtout les jeunes, sont supposés être des espèces de "studs" toujours prêts à copuler avec tout ce qui bouge. Un gars qui déroge à cette règle est traité avec le plus grand mépris tant par les femmes que par les autres hommes.


À l'université, une des étudiantes qui était dans mes cours avait un comportement complètement inapproprié avec moi. Elle me pinçait les fesses, venait se frotter contre moi comme une danseuse sur un poteau et me faisait sans cesse et ouvertement des avances explicites tant en privé qu'en public. Si j'avais été une femme, on aurait immédiatement parlé de harcèlement, mais puisque j'étais un gars, c'était supposé être correct. Cette fille ne m'intéressait absolument pas puisque je ne recherchais absolument pas un trip de cul, je rêvais plutôt d'une femme avec qui avoir une vraie relation amoureuse. Et si au départ, j'ai essayé de prendre ça en riant, ça n'a pas été long que ses avances constantes ne me faisaient plus rire. J'avais carrément peur de me retrouver seul avec elle dans un ascenseur! Mais lorsque je disais que j'étais victime de harcèlement, les gens riaient, faisaient des blagues ou me regardaient carrément comme si j'étais fou. Le genre de commentaires qui revient à dire: "Ben voyons, t'es un jeune homme célibataire à l'université et tu repousses les avances d'une belle fille, es-tu gay?"


Et lorsque tout le monde réagit de la même façon, tu commences à te demander si tu es anormal...


Plus tard, j'ai été victime de harcèlement d'une collègue de travail. Ses avances peu subtiles se résumaient à m'expliquer en détails de quelle façon elle voulait me baiser. Je lui ai gentiment expliqué à maintes reprises que je n'étais pas intéressé, je lui ai demandé d'arrêter, mais à la place de me respecter, elle redoublait d'ardeur. Comme si pour cette femme, un gars qui résiste est l'ultime défi. Une vraie prédatrice. Ce fut un cauchemar. Et encore une fois, personne ne m'a pris au sérieux.


Alors je ne suis que trop familier avec ces stéréotypes qui sont non seulement faux et idiots, mais carrément insultants et dégradants pour les hommes. J'en ai beaucoup souffert. Je me console en me disant qu'étant maintenant le papa de deux garçons, ils bénéficieront de mon expérience et pourront trouver chez moi une oreille compréhensive s'ils font face à une situation semblable.


Vivement que la société en prenne aussi conscience!

18 octobre 2009

J'apostasie!


Voilà.


Ma décision est prise depuis un certain temps, je passe maintenant à l'acte. J'apostasie.

C'est ici que j'ai trouvé des détails sur la marche à suivre. C'est un processus qui semble être des plus simples, on imprime un formulaire qu'on remplit et le tour est joué.


J'ai toutefois choisi d'annexer une lettre explicative à ma demande, je la reproduis ici pour ceux que cela pourrait intéresser.


Malgré ma profonde conviction que je prends la bonne décision, je dois vous avouer ressentir un plus grand déchirement que ce que je prévoyais au départ. J'ai été élevé par des parents catholiques très croyants et j'étais un enfant très religieux. C'est peut-être pour cette raison que je me suis senti si trahi et humilié en vieillissant, lorsque j'ai réalisé que cette Église n'est pas ce qu'elle prétend être. Mais c'est le fait que mes fils ne sont pas baptisés qui me donne le dernier coup de pied au cul dont j'avais besoin pour claquer la porte définitivement.


Bref, voici ma lettre (qui part à la poste demain matin).


* * * * * * * * * * * * * * * * * *


Bien que je choisisse en toute liberté de croire à l’existence d’un «Dieu» ou d’un être suprême quelconque ainsi qu’à l’existence de l’âme qui survit à la mort corporelle, je rejette la prétention de l’Église à l’effet qu’elle possède une meilleure compréhension de ces phénomènes que le commun des mortels. En fait, je rejette cette prétention que partagent toutes les grandes religions organisées.

Je refuse de croire aux récits fantastiques de l'ancien testament, qui ne sont pour moi qu'une collection de vieilles légendes et de contes sans la moindre valeur historique. Elles appartiennent à une époque lointaine pendant laquelle l'être humain tentait tant bien que mal de comprendre sa propre existence ainsi que l'univers qui l'entoure sans le bénéfice de la science. Un homme qui fait monter tous les animaux du monde dans son bateau pour les sauver d’un déluge planétaire? Un homme qui est avalé par un poisson géant et qui survit pendant trois jours à l’intérieur de celui-ci? Des gens changés en statues de sel? Et quoi encore? Des dragons et des farfadets?

Je refuse de croire à un Dieu cruel et monstrueux qui aurait choisi d’assassiner tous les habitants des villes de Sodome et Gomorrhe, bébés et enfants inclus. Ou encore pire, tous les habitants de la Terre dans un grand déluge.


Je ne crois ni aux anges, ni aux démons, ni à l'enfer et je rejette les enseignements de l'Église catholique à ce sujet. La notion de diable est non seulement puérile mais carrément dangereuse puisqu’elle déresponsabilise complètement les gens: ils n’ont qu’à blâmer Satan pour leurs propres actions, leurs crimes et leur propre cruauté.


Je ne crois pas au nouveau testament tel que prêché par l'Église. S'il y eut véritablement un Jésus de Nazareth, ce qui est possible mais qui demeure une hypothèse qui n'a jamais été prouvée de manière irréfutable, je ne crois pas qu'il soit né d’une vierge (détail qui est d’ailleurs étrangement omis dans certains évangiles) ou qu’il ait réalisé les miracles qu'on lui attribue. De toute façon, je suis en désaccord avec l'emphase que l'Église met sur ces prétendus miracles et je crois que l'on devrait plutôt s'attarder au message véhiculé par le personnage, message extraordinaire dont l'Église s'est d’ailleurs progressivement éloignée au cours des siècles.


Je rejette le principe de transsubstantiation prêché par l'Église catholique, qui voudrait nous faire croire qu'un morceau de pain et que du vin puissent se métamorphoser miraculeusement en chair et en sang d'un homme mort il y a deux millénaires (et de toute façon, si c'était vrai, cela ferait de tout bon catholique un cannibale).


Je rejette le principe d'infaillibilité des papes, puisque l'histoire a prouvé à maintes reprises que ce ne sont que des hommes comme les autres, avec leurs qualités et leurs défauts, leurs forces et leurs faiblesses, rien de plus. D'ailleurs, il est arrivé à plusieurs reprises que des hommes carrément répréhensibles aient occupé ce poste pendant la longue histoire de cette Église. Prenons par exemple les orgies d’Alexandre VI ou encore la pédophilie de Paul II, pour ne nommer que ceux-là.


Je rejette cette croyance selon laquelle les représentants de l'Église possèdent une habileté magique qui leur permet de "bénir" certains objets ou certaines personnes, comme si Dieu avait besoin d'un tel rituel pour aimer davantage ou protéger quelqu'un ou quelque chose. Je rejette la croyance selon laquelle les représentants de l'Église catholique sont capables de communiquer ou d'être inspirés par Dieu plus efficacement que le commun des mortels. Cette superstition ridicule est essentiellement la même utilisée par les prêtres et les prêtresses de toutes les religions de l'histoire du monde, de l'Égypte ancienne aux Aztèques en passant par la Grèce antique. La vaste majorité de ces religions se sont avérées n'être rien de plus que supercheries, des collections de mythes et de superstitions habilement servies au peuple par des soi-disant guides spirituels manipulateurs, intéressés, égocentriques et menteurs. Rien ne permet de croire que l'Église catholique fasse exception à cela.


Je dénonce les lois religieuses créés et abolies par les hommes d'Église, qui nous font passer les dites lois pour la volonté divine. Un parfait exemple de cela est la croyance des limbes. Combien de pères et mères, à travers les siècles, ont souffert toute leur vie en croyant que leur nourrisson, mort peu après sa naissance, était condamné à errer dans ses étranges limbes, créées comme mesure coercitive pour forcer les gens à faire baptiser leurs bébés le plus rapidement possible? Et après des siècles d'existence et les souffrances causées à d’innombrables parents, le pape décide finalement qu'il ne s'agit que d'une "hypothèse de la foi" et les abolit, tout simplement! Loi divine, mon oeil! Combien des autres superstitions prêchées par l'Église le sont faussement?


Je dénonce l'attitude sexiste et machiste de l'Église qui refuse que les femmes aient accès à la prêtrise. Cette position est choquante et indéfendable.


Je dénonce l'attitude homophobe de l'Église envers les homosexuels, lorsqu'elle refuse que "les homosexuels et supporteurs de la culture gays" aient accès à la prêtrise. Je dénonce l’Église qui persiste à voir l’homosexualité comme une déviance et les gays comme des pécheurs. C’est un bel exemple de promotion de l’intolérance et de préjugés envers des gens qui, comme nous tous, sont ce qu’ils sont et n’y peuvent rien changer.


Je dénonce l'attitude rétrograde de l'Église qui refuse d'accorder aux prêtres le droit de se marier et je suis convaincu que par cette interdiction qui va à l'encontre de la nature humaine, l'Église se rend en bonne partie responsable des agressions sexuelles qui sont pratiquées sur des enfants par ses prêtres esseulés, frustrés et souffrants. À mon avis, la majorité de ces hommes n’auraient eu aucun comportement déviant s’ils avaient eu des compagnes ou des compagnons de vie.


Je dénonce les nombreux crimes commis par l'Église catholique au cour des siècles et qui démontrent bien qu'il s'agit d'une entreprise humaine et faillible et non pas d'une entité divine: les Croisades qui furent une horrible boucherie en contradiction directe du soi-disant suprême commandement: "tu ne tueras point", l'arrestation et la torture des Templiers qui n'avait pour but réel que le désir perfide de s'emparer de leur richesse et d'annuler les dettes contractées à leur endroit, l'inquisition qui condamna des milliers de gens innocents à être brûlés vivants sans que leur culpabilité soit établie de manière impartiale, le rôle de provocateur que joua l'Église en France lors des sanglantes guerres de religions qui causèrent des massacres inimaginables, le refus de l'Église d'intervenir ou de dénoncer les nazis lorsqu'elle fut mise au courant des camps de concentration pendant la seconde guerre mondiale, etc. Je ne veux pas me rendre complice des crimes qui seront commis dans le futur par cette Église.


Je dénonce le mode de vie des papes, évêques et cardinaux du Vatican qui vivent dans l'opulence et la richesse, dans de véritables palais, ce qui est en contradiction directe du voeu de pauvreté tel que prêché par Jésus de Nazareth, son supposé fondateur.


Je dénonce l'attitude rétrograde et réactionnaire de l'Église tout au long de l'histoire, face aux grandes découvertes scientifiques ou aux grandes réformes sociales. Pensons, entre autres, aux condamnations de Galilée et des découvertes scientifiques de Copernic et de Darwin.


Je dénonce le rôle extrêmement néfaste qu'a joué l'Église catholique dans l'histoire du Québec et la tient en grande partie responsable de l'échec des rébellions de 1837-38 à cause de ses menaces d'excommunications et ses prises de position serviles à l'endroit du conquérant britannique. Pour avoir prêché la soumission et l’obéissance, l'Église est en bonne partie coupable de l'assujettissement politique du Québec jusqu'à ce jour. Je dénonce également l’abus de pouvoir de l’Église qui, pendant des décennies, abusa de sa position pour influencer les lois, influencer les électeurs et ralentir plusieurs réformes importantes telle que la création d’un ministère de l’éducation ou l’octroie du droit de vote aux femmes.


Je dénonce les prises de position rétrogrades et dangereuses de l'Église catholique à propos de la contraception. Je suis non seulement choqué par cette obsession de l'Église d'associer tout ce qui est sexuel au "Mal", mais je suis horrifié par le terrible danger que cette campagne de désinformation aura sur la propagation des infections transmises sexuellement, en particulier dans le cas du sida en Afrique.


Je suis outré par cette décision complètement ridicule de l'Église catholique d'excommunier les médecins brésiliens qui ont avorté une petite fille qui avait été violée par son beau-père AINSI QUE LA MÈRE DE LA PETITE EN QUESTION et, comble d’ignominie, a ensuite refusé de faire de même pour son agresseur. Je refuse de faire partie d'un groupe qui tolère des décisions aussi grotesques.

Je dénonce l’attitude cachottière et malhonnête dont fait preuve l’Église catholique lorsque certains de ses membres sont impliqués dans des scandales sexuels. Au lieu de collaborer afin que justice soit faite, celle-ci tente toujours de camoufler et d’étouffer l’affaire, préoccupée d’abord et avant tout par la sauvegarde de son image. La tentative de l'ambassadeur du Vatican au Canada, Mgr Luigi Ventura, de maintenir un voile de silence sur le scandale impliquant l'évêque Raymond Lahey, accusé de possession et d'importation de pornographie infantile, en est l’exemple le plus récent.


Je rejette la croyance en l'Apocalypse ou dans le jour du jugement dernier, concept qui enlève à l'homme le sentiment que l'avenir lui appartient et qu'il doit s'investir pleinement dans sa construction pour le remplacer par un sentiment que la fin du monde approche, qu’elle est inéluctable et qu'elle ne peut être arrêtée. Cette attitude est dangereuse et ennemie des projets de paix et de protection de l'environnement. En effet, pourquoi travailler en ce sens puisque «la fin» est inéluctable?

Pour toutes ces raisons et pour d’autres, je ne puis continuer à être considéré comme un membre de l’Église catholique. Je ne m’en considère moi-même plus membre depuis longtemps. Cette demande d’apostasie constitue, pour moi, un acte de convictions, d’honnêteté et de transparence en plus d’être un geste de protestation et de dénonciation. Je ne veux plus faire semblant d’être quelque chose que je ne suis pas. Je ne veux plus être considéré comme étant un des fidèles d’une religion à laquelle je ne crois plus. Cette Église n’a plus sa place dans ma vie et je souhaite obtenir sans délai ma totale liberté de conscience.

Bill et la souveraineté


De passage à l'université McGill, l'ex-président Clinton a fait ce commentaire au sujet de la souveraineté (qui a sûrement fait bondir de joie le public d'Anglos qui occupait la salle):


Président des États-Unis lors du référendum de 1995, Bill Clinton avait à maintes reprises dit qu'il était favorable à un «Canada fort et uni», mais avait immanquablement ajouté que le choix appartenait aux Québécois. Débarrassé de son chapeau de chef d'État, il a dit hier à Montréal le fond de sa pensée sur la souveraineté du Québec. «Je suis heureux que vous n'ayez pas divorcé.»


Divorcé?


Bill, laisse-moi t'expliquer un truc... la relation entre le Canada et le Québec n'est pas un mariage. Ou si c'en est un, c'est un mariage forcé digne des pires unions d'intégristes dans lesquelles l'homme (le Canada) impose le silence à sa femme (le Québec), parle et répond à sa place sur la scène internationale, lui demande de marcher derrière et de gentiment fermer sa gueule, déclare qu'elle existe de temps en temps pour qu'elle se tienne tranquille et qui, avec un mépris à peine caché, la maintien dans une situation de dépendance économique pour la convaincre qu'elle serait incapable de vivre dans lui.


Tu crois vraiment que c'est préférable au divorce, ça, mon Bill? Toi qui a été président des États-Unis d'Amérique, un pays qui est né d'une lutte pour l'indépendance contre cette même monarchie qui nous gouverne encore, ici? Tu accepterais une situation comme celle-là pour ton propre peuple?


T'es vraiment mal informé, mon vieux...


17 octobre 2009

10 tournages cauchemardesques


CNN fait la liste des 10 tournages les plus cauchemardesques de l'histoire du cinéma. En voici quelques extraits:


1. 'Apocalypse Now' (Francis Ford Coppola, 1979) A typhoon that destroyed sets, illness and madness (...) Coppola withdrew into himself and the shoot spiraled out of control, according to his wife Eleanor (...) The shoot drove Coppola to breaking point and also took a toll on the cast -- star Martin Sheen suffered a heart attack aged 38.


2. 'Heaven's Gate' (Michael Cimino, 1980) A disastrous Western that nearly brought down United Artists, the studio founded by Charlie Chaplin. Given free rein, Cimino overspent massively and the original budget of $8 million ballooned to a whopping $36 million. The historical drama eventually clocked in at three and a half hours. It was slammed by critics and bombed at the box office, paving the way for the sale of United Artists to MGM. (...)


3. 'Fitzcarraldo' (Werner Herzog, 1982) During a shoot that remains one of the most dangerous of all time, Herzog made cast and crew haul a steamship over a mountain (...) As if the challenge of pulling a 320-ton boat wasn't enough to deal with, the production was plagued by heavy rains, casting problems (...) and a border war that broke out between Peru and Ecuador.


4. 'Twilight Zone: The Movie' (John Landis, 1983) Tragedy hit the production of John Landis' feature film version of the TV series when a special-effects explosion caused a helicopter to lose control during a Vietnam War scene. Lead actor Vic Morrow and child actors Renee Chen and My-ca Dinh Le were killed when the helicopter crashed on them. Landis and other crew members were charged with involuntary manslaughter. All plead not guilty and were acquitted of the charges.


5. 'Cleopatra' (Joseph Mankiewicz, 1963) The historical epic starring Elizabeth Taylor, Rex Harrison and Richard Burton nearly bankrupted 20th Century Fox. Shooting dragged on for years, with production being halted several times due to Taylor's illnesses. At one point, she nearly died after catching pneumonia and had to undergo an emergency tracheotomy. (...) Some estimates put the final cost at $60 million, making it one of the most expensive movies ever made if translated into today's dollars.


6. 'The Man Who Killed Don Quixote' (Terry Gilliam, unfinished) Terry Gilliam's attempt to bring Cervantes's hero to the big screen began unraveling from the first day of filming. Lead actor Jean Rochefort immediately fell ill, and if that wasn't calamitous enough, a flash flood washed away the entire set in northern Spain. Rochefort eventually ended up in the hospital and since co-star Johnny Depp had other commitments and couldn't wait for Rochefort to recover, Gilliam was forced to abandon the film. (...)


7. 'The Crow' (Alex Proyas, 1994) This ill-fated production took a tragic turn after lead Brandon Lee died on set. He was shot by a misloaded prop gun. (...)


8. 'Aguirre: The Wrath of God' (Werner Herzog, 1972) It's no surprise that controversial director Herzog makes this list twice. While filming "Aguirre," he threatened to shoot Klaus Kinski when the actor tried to bail on the film. Herzog has said that as Kinski was packing this things into a speed boat to make his escape, he told him very quietly that he "would have eight bullets through his head before he reached the next bend of the river." (...)


9. 'Dancer in the Dark' (Lars von Trier, 2000) Lars von Trier has a reputation for being hard on his actors and for Icelandic singer Bjork's acting debut, he certainly didn't pull any punches. It's rumored that Bjork became so unhinged during the shoot that she ate her own cardigan. Von Trier has claimed that every morning Bjork would say, "Mr. von Trier, I despise you," and spit at him. The experience was so traumatic for Bjork that afterwards she insisted she'd never act again.


10. 'Three Kings' (David O. Russell, 1999) Director David O. Russell and actor George Clooney came to blows on the set of this Iraq war drama. The two famously got in a fistfight after Clooney stepped in following Russell's apparent abuse of an extra. (...)

Vader à la conférence de Yalta en 1945?


La preuve photographique!


La galerie de l'artiste est ici, ne manquez pas Batman au Greenham Airfield en 1945 ainsi que Spidey à Cherbourg en 1944 (et encore, je ne vous parle pas de Superman et de Flash)!


Trouvé ici.

Oh! Mon Dieu!



Intriguant, n'est-ce pas? Il y a une version plus longue ici. Trouvé ici.

15 octobre 2009

Le Canada et la torture III


So much for deniability, eh Stephen? Extrait de la nouvelle:


Un ancien diplomate canadien a prévenu le gouvernement fédéral dès 2006 que les prisonniers afghans couraient le risque d'être torturés. Mais les rapports qu'il a soumis ont été passés sous silence au nom de la sécurité nationale. Cette révélation explosive a été faite dans un affidavit présenté par Richard Colvin, maintenant directeur adjoint des services de renseignements à l'ambassade du Canada à Washington, à la Commission d'examen des plaintes concernant la police militaire.


(...) «Jugeant que les problèmes concernant les détenus afghans étaient sérieux, imminents et alarmants, j'ai enquêté et fait part officiellement de mes découvertes dans mon rapport depuis la base de l'EPR», a écrit M. Colvin. (...) Richard Colvin a ensuite envoyé un deuxième rapport encore plus complet qui «traitait de deux questions dont l'une concernait le risque de torture ou la torture de détenus afghans».


(...) Or, lorsque des allégations d'abus ont fait surface au printemps 2007, le premier ministre Stephen Harper et plusieurs ministres du cabinet ont insisté sur le fait qu'ils n'avaient jamais reçu d'informations crédibles de la part des fonctionnaires canadiens concernant de possibles mauvais traitements infligés aux prisonniers.


Traductions médiocres






Dieu sait que j'en ai vu des traductions bâclées dans ma vie... mais rarement aussi drôles que celles-ci!

Vive l'ignorance!


A "bitte" of Scottish pride...


Je me demande si cette photo est authentique... ça n'a pas l'air d'un trucage...

Idée de génie pour le Vatican...



Trouvé ici.

14 octobre 2009

La princesse se laisse aller...


Trip à trois


Trouvé ici.


Canada


Trouvé ici.

Dark side Jesus


Trouvé ici.

Internet sex


Trouvé ici.

Ados: violence et sexe sur Internet


Voilà une étude fort intéressante:


A study released this week suggests teens who frequent Web sites with images of violence are more likely to regularly engage in violence themselves. A separate study commissioned by TechCult indicates the opposite effect occurs when it comes to sex.

The research, conducted by (...) Dr. Stanley L. Dorkus, initially aimed to replicate the connection found between the viewing of violent images and the regular engagement in real-life violent acts. Dorkus and his team were surprised, then, with what they discovered.


(...) The subjects who spent the most time viewing sexual material online, Dorkus says, were the ones engaging in little to no sexual activity outside of the Internet.


Les parents qui surprennent leur ado sur un site porno peuvent donc se rassurer! ;-)

Mulholland Drive‏



Maudit que j'aime ce film. Malheureusement, c'est le genre de film qui est toujours meilleur la première fois que tu le vois. Les fois subséquentes, c'est moins intense, moins foudroyant parce que tu sais à quoi t'attendre.

Si vous n'avez pas encore vu ce film incomparable, donnez-lui sa chance.

Et après, je dis bien APRÈS, consultez les sites suivants pour essayer de comprendre ce que vous venez de voir:

Everything you were afraid to ask about "Mulholland Drive"

Mulholland Drive...Explained

Mulholland Drive Audio Commentary

13 octobre 2009

Super-Jésus!


J'ai déjà parlé ici de Rob Liefeld, le créateur de comics le plus médiocre des USA. Le voici tombé plus bas que jamais avec son nouveau comic-book mettant en vedette... Jésus! Dans cette scène, ce bon vieux J.C. s'extirpe de sa croix pour aller exploser la gueule de... Zeus et sa gang de dieux grecs!


Pathétique... à tous les niveaux.


Trouvé ici.

L'art d'attirer l'attention


Et ça marche! Trouvé ici.


On n'a plus les Stormtroopers qu'on avait...


Oui, vous êtes observateur, son uniforme est peint. D'autres photos ici.