3 février 2010

La nouvelle chasse aux sorcières de l'Église catholique

Extrait de l'édifiante nouvelle:

Le pape Benoît XVI (...) a rejeté lundi l'égalité des chances à l'embauche pour les homosexuels. (...) Le pape Benoît XVI fait campagne contre les homosexuels qui voudraient travailler dans des paroisses catholiques de la Grande-Bretagne. Il a exhorté lundi des évêques anglais et gallois à lutter contre un projet de loi antidiscrimination actuellement débattu au Parlement britannique. Il craint que cette loi ne les oblige à embaucher des personnes homosexuelles et transgenres.



Le souverain pontife a créé la polémique en déclarant à la délégation britannique: «Votre pays est bien connu pour son engagement résolu en faveur de l'égalité des chances pour tous. Cependant..., certaines lois destinées à réaliser cet objectif imposent des restrictions injustes à la liberté des communautés religieuses d'agir en accord avec leurs croyances.»




Il a ajouté: «À certains égards, cela enfreint la loi naturelle sur laquelle est basée l'égalité de tous les êtres humains et par laquelle elle est garantie.»




Il a encouragé les évêques anglais et gallois à se battre avec un «zèle missionnaire» contre le projet de loi.




Les mesures en question englobent toutes les formes de discrimination, qu'elle soit liée à l'âge, au sexe, aux croyances religieuses ou à l'orientation sexuelle. Cependant, le gouvernement accorde une exemption aux églises qui voudraient refuser des candidats homosexuels aux postes cléricaux. Seules les fonctions hors du service religieux seraient assujetties à la loi.




(...) Des manifestations sont déjà en préparation pour la venue du souverain pontife, au mois de septembre prochain. La Société séculière nationale s'est engagée à rassembler des groupes gais, féministes et proavortement ainsi que toute personne qui se sent «assiégée par le militantisme du Vatican». Son président, Terry Sanderson, s'est indigné de la visite du pape, qui coûtera l'équivalent de 34 millions de dollars canadiens aux contribuables, et qui lui permettra «de s'attaquer à l'égalité des droits et à promouvoir la discrimination».

4 commentaires:

Jean-Philippe a dit…

Ah,ce Benoit XVI,quelle modernité! ( lol )

Jean-Philippe a dit…

Pour être un peu plus sérieux,je me demande comment certaines personnes au XXIème siècle peuvent encore suivre les idées obscurantistes d'un type tel que lui.Je sais,je vais sans doute passer pour un naïf,mais franchement,la simple idée de savoir qu'il y a encore des millions de personnes pour cautionner de telles choses me fait froid dans le dos.

Prof Solitaire a dit…

Entièrement d'accord avec toi. Et l'ultime ironie, c'est que ces mêmes cathos se drapent dans de grandes vertus comme l'amour entre les humains, la compassion, les respect, bla bla bla...

Exaspérant et terrifiant à la fois...

Jean-Philippe a dit…

Hé,oui!Ce qui prouve que ces gens-là prônent toujours le bon vieil adage:"Faites comme je dis mais pas comme je fais".Consternant.