6 février 2010

The Lindbergh Child

Je viens de me taper la BD de Rick Geary intitulée The Lindbergh Child et j'ai franchement adoré. Le problème, c'est que je ne sais pas exactement pourquoi.

Il s'agit du récit du célèbre enlèvement du bébé de Charles Lindbergh, survenu en 1932. Oui, les dessins de Geary sont très habiles, mais plutôt statiques. L'histoire est fascinante, mais racontée de façon très précise et technique, presque encyclopédique. Les dialogues y sont d'ailleurs presque complètement absents et les faits nous sont relatés par un narrateur. À peu près pas de scènes d'action, Geary ne manipule pas non plus le récit pour y ajouter suspense ou rebondissements, pas plus qu'il ne laisse de place à la fiction ou à une version "romancée" de l'histoire... et dans ce cas-ci, puisqu'il s'agit d'un crime horrible qui a véritablement eu lieu, je crois que cette approche est de mise.

Bref, je ne sais pas exactement pourquoi, mais grâce à l'habileté indiscutable du bédéiste et aux détails fascinants de l'affaire elle-même (entre autres choses), j'ai tout simplement adoré cette BD. Geary a d'ailleurs signé plusieurs BD qui racontent d'autres crimes célèbres des XIXe et XXe siècles et je me promets bien de mettre la main là-dessus éventuellement.

Aucun commentaire: