31 octobre 2010

Un monstre démasqué?


La science aurait découvert la vérité derrière le légendaire chupacabra, ce monstre sud-américain qui s'attaque aux animaux de ferme. Il s'agirait en fait de coyotes atteints d'une terrible maladie de peau:

In almost all these cases, the monsters have turned out to be coyotes suffering from very severe cases of mange, a painful, potentially fatal skin disease that can cause the animals' hair to fall out and skin to shrivel, among other symptoms.
For some scientists, this explanation for supposed chupacabras is sufficient. "I don't think we need to look any further or to think that there's yet some other explanation for these observations," said Barry OConnor, a University of Michigan entomologist who has studied Sarcoptes scabiei, the parasite that causes mange.


Likewise, wildlife-disease specialist Kevin Keel has seen images of an alleged chupacabra corpse and clearly recognized it as a coyote, but said he could imagine how others might not. "It still looks like a coyote, just a really sorry excuse for a coyote," said Keel, of the Southeastern Cooperative Wildlife Disease Study at the University of Georgia.


(...) Loren Coleman, director of the International Cryptozoology Museum in Portland, Maine, agreed that many chupacabra sightings—especially the more recent ones—could be explained away as appearances by mangy coyotes, dogs, and coyote-dog hybrids, or coydogs. "It's certainly a good explanation," Coleman said, "but it doesn't mean it explains the whole legend." For example, the more than 200 original chupacabra reports from Puerto Rico in 1995 described a decidedly uncanine creature.

Trouvé ici.

Image trouvée ici.

Cryptes et catacombes


Pour l'Halloween, le site de NG nous offre quelques clichés pris dans des cryptes, des catacombes et des cimetières. Chili, Italie, Tunisie, Égypte, Pérou... le culte de la mort dans les différentes cultures humaines est  un truc fascinant à découvrir.

Joyeuse Halloween!


Si vous connaissez des jeunes, voici une carte virtuelle vraiment cool à leur envoyer aujourd'hui!

30 octobre 2010

Joseph Griffith


Je suis hypnotisé. Trouvé ici.

The Pillars of the Earth

Je viens de terminer ce bouquin et je suis encore sous le choc.

Quelle fresque historique extraordinaire.

Pour ceux qui n'ont pas entendu parler, il s'agit d'une véritable saga ancrée dans le Moyen-Âge profond, en plein 12e siècle. L'histoire, qui se déroule sur plusieurs années, a pour intrigue centrale la construction d'une cathédrale dans un village anglais fictif du nom de Kingsbridge. Les personnages principaux sont le Prieur de Kingsbridge, son évêque ambitieux et perfide, un maçon et sa famille, les enfants d'un comte déchu et l'homme brutal, sadique et sanguinaire qui s'est emparé de leur château familial.

C'est une vraie brique de plus de 1000 pages. Mais quelle expérience. Je n'avais pas été aussi captivé par une lecture depuis un bon bout de temps. Les personnages sont parfaitement crédibles et extrêmement attachants. L'auteur arrive à nous plonger complètement dans leurs vies et à nous faire partager totalement leurs joies et leurs souffrances. Je me suis souvent surpris à sourire en lisant. Certaines autres scènes m'ont complètement bouleversé. Je pense en particulier à une scène de viol pendant laquelle je grimaçais littéralement d'horreur. Mais n'est-ce pas là l'effet qu'une scène pareille devrait avoir sur le lecteur, si elle est bien écrite? J'ai eu les larmes aux yeux à quelques reprises et les nombreux rebondissements de l'histoire n'ont cessé de me surprendre, de me charmer, de m'abasourdir.

Quelle lecture inoubliable.

Ne laissez pas le nombre de pages vous terroriser... donnez-lui sa chance, lisez les cent premières pages. Je vous gage que vous ne serez plus capable d'arrêter.

The Walking Dead

Je ne tripe pas sur les trucs de zombies... ça ne m'a jamais accroché et je ne comprends pas pourquoi le concept est si populaire. Le seul film de zombies que j'ai adoré est Shaun of the Dead, parce que ça ne se prenait pas au sérieux du tout. J'ai bien aimé I am Legend aussi. Mais la plupart des autres films de zombies ne m'attirent pas du tout.

Toutefois, cette série télé m'intrigue beaucoup. En partie parce qu'elle est adaptée d'une série de comics dont j'ai entendu beaucoup de bien. En partie parce que je viens de regarder les 5 premières minutes et j'ai adoré ce que j'ai vu, voyez par vous-mêmes:



Trouvé ici.

Réserves indiennes...

Je n'aime pas l'idée des réserves indiennes.

Je suis très sympathique à la cause des Premières nations et j'éprouve beaucoup de respect pour elles. Je suis également en faveur d'une protection de leurs langues et de leurs cultures ancestrales. Je ne voudrais pas voir les voir s'assimiler et disparaître. Mais les réserves sont-elles la solution?

Ça m'attriste de vivre dans une société où les premiers peuples du territoire sont absents de la vie quotidienne. Ils vivent dans ces ghettos créés par les Britanniques, en retrait du monde. On ne les voit pas, on ne les entend pas, on ne les rencontre pas... ils sont devenus invisibles. Pourtant, à l'époque de la Nouvelle-France, ils étaient là, parmi nous, en alliés et amis, particulièrement après la Grande Paix de 1701. Maintenant, ils ne participent plus à la vie collective québécoise. C'est tragique.

Je crois qu'ils souffrent de cette situation, on  n'a qu'à regarder les statistiques à propos des nombreux problèmes sociaux-économiques qui perdurent sur les réserves. Et je crois que nous souffrons, aussi, de leur absence. J'aimerais les voir prendre part activement aux grands débats qui animent le Québec. Je crois que leur participation ferait du Québec un endroit meilleur. Je crois que leur présence millénaire sur ce territoire mérite d'être reconnue.

C'est pour cette raison que je considère que les réserves sont des aberrations.

Et c'est également pour cette raison que je ne peux pas m'empêcher de sourire en voyant ces Amérindiens de Colombie-Britannique qui ont eux-mêmes choisi d'abolir leur réserve et de se libérer de la loi canadienne sur les Indiens.

Les réserves finiront-elles toutes ainsi?

Conversation entre Oliver Stone et Bill Maher



Citation marquante: "If Quebec was firing rockets into our territory and was sworn to wipe us off the face of the Earth, do you think we would just be having an embargo against them? (...) I think we would've nuked them a hundred times by now."

Je me demande pourquoi il a choisi le Québec pour illustrer son exemple... qu'en pensez-vous?

La facture de Boba Fett


Trouvée ici.

Alfonso Prieto



J'ai hâte de voir la version finie et colorée de sa magicienne! La galerie de l'artiste est ici. Attention: nudité.

29 octobre 2010

Voyager dans le temps - part II

Voyager dans le temps?

Puisqu'on a récemment  parlé de voyage dans le temps sur ce blogue en discutant de ce billet, j'ai pensé profiter de l'occasion pour m'attarder un peu sur le sujet.

Disons tout d'abord que théoriquement, le voyage dans le temps est tout à fait possible. Ce n'est pas moi qui le dit, ce sont plusieurs des plus grands scientifiques de notre époque.

Je ne suis pas en train de vous dire qu'on aurait raison de croire que la vieille dame du vidéo est une voyageuse temporelle qui parle dans son cellulaire (dans ce cas spécifique, il existe un paquet d'explications beaucoup plus plausibles)... je dis simplement qu'il ne faut pas balayer le concept du voyage dans le temps lui-même du revers de la main, comme s'il s'agissait d'une impossibilité absolue. Parce que théoriquement, ça se peut.

Comme l'explique le professeur Michio Kaku dans le vidéo ci-dessous, le voyage dans le futur est d'ailleurs parfaitement possible... si on arrive à voyager à une vitesse proche de celle de la lumière. Mais pour ce qui est de reculer dans le passé, c'est là que ça se corse un peu, disons:




Trouvé ici.

Batman / Penguin


Géniale, cette image. Si vous ne voyez que la silhouette de Batman, faites pivoter l'image de 180 degrés...

Merci à Yves pour le tuyau! Trouvé ici.

28 octobre 2010

Welcome to Arkansas...

Je déteste les commissions scolaires québécoises, y'a pas de secret là-dedans. Mais quand on compare nos p'tits bureaucrates inutiles et sans envergure à ce coucou de l'Arkansas, on se console en maudit!

Contexte: des jeunes d'une école secondaire d'Arkansas ont décidé de porter du mauve à la mémoire de jeunes étudiants homosexuels qui ont été harcelés sans relâche et qui se sont finalement suicidés. Voici la déclaration du grand génie:

"Being a fag doesn't give you the right to ruin the rest of our lives. If you get easily offended by being called a fag then don't tell anyone you are a fag. Keep that shit to yourself. It pisses me off though that we make a special purple fag day for them. I like that fags can't procreate. I also enjoy the fact that they often give each other aids and die."



--Clint McCance, membre de la commission scolaire du district du Midland, en Arkansas.

D'autres citations de ce sombre imbécile disponibles ici.

Évolution starwarsienne...


Trouvé ici.

27 octobre 2010

Un téléphone cellulaire en 1928?



Ce type visionnait les extras sur son DVD de Charlie Chaplin et en regardant les images tournées en 1928, il a été estomaqué de tomber sur cette séquence qui semble montrer une dame qui passe sur le trottoir... en parlant dans son téléphone cellulaire!

Je sais, je sais, c'est débile, c'est impossible, c'est hallucinant... et pourtant, force est d'admettre que c'est vraiment à ça que ça ressemble. Avons-nous sous les yeux la preuve que les voyages dans le temps sont possibles? Non, je n'y crois pas non plus... mais vous voyez une autre explication plausible?

Trouvé ici.

Joker and Lex


Hommage aux deux plus gros méchants de l'univers DC à la manière de Calvin and Hobbes. Trouvé ici.

Julian Beever

Ça fait une éternité que je veux parler de cet artiste sur ce blogue. Le type est tout simplement génial. Il dessine ses fresques sur les rues et les trottoirs, ce qui signifie qu'elles ont une vie très courte. De plus, il utilise une technique extraordinaire qui donne l'impression, lorsqu'on les regarde sous le bon angle, que ses dessins sont en 3D et qu'ils jaillissent littéralement du trottoir. Je ne sais pas si ma tentative d'explication est très claire, voyez plutôt le dessin du globe ci-dessous:



Voici quelqus-unes de mes oeuvres préférées:

-Un trottoir transformé en rivière de rafting.
-Un cratère au milieu d'une rue.
-L'escalier devenu chute d'eau.
-Le trottoir-banquise.

Il y en a plein d'autres, allez faire un tour sur son site officiel!

26 octobre 2010

Le Rebelle Solitaire

Je l'admets, je suis un rebelle. Lorsque je trouve que le curriculum d'un cours est merdique, je m'accorde la liberté d'en faire quelque chose de plus intéressant et de plus efficace. L'actuel programme d'histoire en est le meilleur exemple. Si je suivais le satané programme et si je me limitais aux cahiers d'exercices médiocres approuvés par le ministère, mes élèves quitteraient le primaire sans se rappeler qui est Champlain et sans jamais avoir entendu parler des Patriotes.

Je l'admets ici, sous le couvert de l'anonymat. Parce que dans la vraie vie, il faut pratiquement que je me cache. Si je me faisais pogner à être trop performant et à tourner le dos au programme d'histoire, je me ferais sérieusement taper sur les doigts. Après tout, l'important pour le MEQ, ce n'est pas de performer, mais bien de se conformer.

Pourtant, depuis des années, je vois les jeunes arriver dans ma classe et le constat est inévitablement le même. Leurs profs précédents suivaient le crisse de programme. Résultat: ils arrivent dans ma classe et roulent les yeux vers le ciel à la seule mention du mot "histoire". Pour moi, c'est inacceptable. Alors mon cours d'histoire constitue une rébellion. J'enseigne l'histoire comme j'ai envie de l'enseigner, je refuse de laisser le programme me lier les mains et me forcer à la médiocrité. Mon cours d'histoire, je l'ai bâti moi-même, morceau par morceau, à la seueur de mon front: costumes, musiques, objets divers et documents multimédia à l'appui... et il est excellent. Les jeunes y découvrent, à leur grand étonnement, que l'histoire peut être passionante, vivante, fascinante et que ses répercussions se font encore sentir dans leur vie de tous les jours.

Généralement, ils tripent. Moins cette année, malheureusement, parce que j'ai un groupe vraiment pénible. Mais d'habitude, le cours d'histoire, universellement détesté auparavant, devient un de leurs cours préférés une fois chez nous.

Bref, tout ça pour dire qu'une de mes anciennes élèves, maintenant en secondaire 3, m'a envoyé un courriel hier. Pour préserver l'anonymat du maudit rebelle casse-pied que je suis, j'ai remplacé mon vrai nom par les initiales "P.S." et j'ai censuré les noms des gens mentionnés dans le message. Le reste, que voici, est intouché:

Allo P.S.!



Aujourd'hui, en histoire, on parlait de la fondation de Ville-Marie puis A. a posé une question et j'ai dit: ''Tu t'en souviens pas? P.S. nous en a parlé!'' (parce que miraculeusement je me souviens super bien de tes cours d'histoire).


Bref, notre prof d'histoire a dit quelque chose du genre: ''Ah oui! Le célèbre prof P.S.!'' Moi j'étais comme: ''Vous connaissez P.S.?!''


Tout cas, tout ça pour dire que t'es célèbre! bravo bravo! : D Tous les anciens de la classe ont dû avoir une pointe de nostalgie dans le coeur à ce moment, en tout cas moi oui.


Bye-bye!

Moi qui avait besoin d'un p'tit boost de motivation... voilà qui est tombé à point! :-)
Des lettres semblables de mes anciens élèves, c'est pour moi de l'or en barre... ça me fait plus plaisir que n'importe quelle médaille...

25 octobre 2010

Australie préhistorique


Si vous croyez que les actuels animaux australiens sont étranges, attendez de voir ceux qui la peuplaient dans sa préhistoire!

Des Néandertaliens et des volcans

La mystérieuse disparition des Néandertaliens, nos plus proches cousins dans le grand arbre de l'évolution, ne cesse de semer la controverse et de donner naissance à de nouvelles théories. Voici la plus récente:

Catastrophic volcanic eruptions in Europe may have culled Neanderthals to the point where they couldn't bounce back, according to a controversial new theory. Modern humans, though, squeaked by, thanks to fallback populations in Africa and Asia, researchers say.


About 40,000 years ago in what we now call Italy and the Caucasus Mountains, which straddle Europe and Asia, several volcanoes erupted in quick succession, according to a new study to be published in the October issue of the journal Current Anthropology. It's likely the eruptions reduced or wiped out local bands of Neanderthals and indirectly affected farther-flung populations, the team concluded after analyzing pollen and ash from the affected area.
The researchers examined sediments layer from around 40,000 years ago in Russia's Mezmaiskaya Cave and found that the more volcanic ash a layer had, the less plant pollen it contained. "We tested all the layers for this volcanic ash signature. The most volcanic-ash-rich layer"—likely corresponding to the so-called Campanian Ignimbrite eruption, which occurred near Naples —"had no [tree] pollen and very little pollen from other types of plants," said study team member Naomi Cleghorn. "It's just a sterile layer." The loss of plants would have led to a decline in plant-eating mammals, which in turn would have affected the Neanderthals, who hunted large mammals for food.


Trouvé ici.

Une première exoplanète habitable?


Si ça se confirme, voilà une découverte colossale:

Astronomers studying a nearby star say they've found the first potentially habitable planet—likely a rocky place with an atmosphere, temperate regions, and crucially, liquid water, considered vital for life as we know it.



Other extrasolar planets have been called Earthlike, but, astronomer Paul Butler assured, "this is really the first Goldilocks planet"—not too hot, not too cold.


Orbiting the red dwarf star Gliese 581 about every 37 days, the new planet, named Gliese 581g, is "just the right size and just at the right distance [from its star] to have liquid water on the surface," added Butler, of the Carnegie Institution for Science in Washington, D.C., during an online press briefing today.


Located some 20 light-years from Earth, Gliese 581 is among the hundred closest stars to us. Already scientists have detected six planets orbiting the red dwarf, making Gliese 581 the hub of the largest known planetary system outside our solar system.



(...) Roughly three times more massive than Earth, the newfound planet is tidally locked to its star, which means that one side is perpetually basked in daylight, the other side constantly dark. Aliens, if they exist, are most likely to live along the line between shadow and light, a temperate region known as the terminator, the scientists said.

Super-trous noirs


Au tout début, de super-trous noirs situés au coeur de gargantuesques galaxies originelles jouèrent un rôle primordial dans la formation de l'univers tel que nous le connaissons:

Monster galaxies with supermassive black hole hearts released fierce blasts that superheated the early universe, new Hubble observations suggest. The scorching conditions also stunted the growth of smaller dwarf galaxies, the new research shows.



Between 11.7 to 11.3 billion years ago, ultraviolet (UV) light emitted by quasars—enormous galaxies with supermassive black holes at their centers—stripped electrons of cosmic helium, according to observations made with the Cosmic Origins Spectrograph (COS) on NASA's Hubble Space Telescope. The big bang that created our universe occurred around 13.7 billion years ago.


D'autres détails ici.

"Qu'est-ce qui vous manque le plus?"

Je ne suis pas un ex-président des USA. Mais il me semble que si je l'étais et que quelqu'un me demandait ce qui me manque le plus depuis mon départ, je répondrais quelque chose du genre: "Cette extraordinaire possibilité de faire une réelle différence dans la vie de millions de personnes à chaque jour" ou encore "La capacité d'influencer le cours de l'histoire et de bâtir un monde meilleur."

Apparemment, ce n'est pas ce qui est venu à l'esprit de cet ex-président:

«Dix jours après la fin de ma présidence, je me suis retrouvé là avec un sac en plastique à ramasser ça (les crottes de son chien), ce que j'avais pu éviter pendant huit ans (...) être bichonné me manque, Air Force One me manque, être le commandant en chef d'une armée formidable me manque».


--George W. Bush, cité dans un article du Tyler Morning Telegraph.

La bonne nouvelle: tu as survécu à l'apocalypse.

demotivational posters - BAD VACATION
see more Very Demotivational


La mauvaise: il te reste trois jours de réserves d'oxygène.

"Pull out and save"

demotivational posters - FAMILY PLANNING
see more Very Demotivational

"Retire-toi et économise"... hilarant! ;-D

24 octobre 2010

Old Man Logan


C'était inévitable. Les Bad Guys ont décidé de s'unir pour en finir une fois pour toute avec ces satanés super-héros. Résultat: massacre sans précédent. Une fois les héros enterrés, les méchants se partagent le butin ultime: le monde. Les USA sont divisés en tranches dominées respectivement par Hulk, Doctor Doom, le Kingpin et le Red Skull. La croix gammée flotte sur la Maison Blanche...

Cinquante années s'écoulent. Les héros sont-ils vraiment tous morts? Non. Quelques-uns respirent toujours, mais ils sont devenus vieux et grisonnants. Il y a, entre autres, Hawkeye, que personne ne considérait véritablement comme une menace, surtout depuis qu'il a perdu la vue. Et il y a Wolverine, celui qu'aucun sévice physique ne pourrait arriver à tuer. Il vit toujours, mais il est neutralisé. Il refuse obstinément de faire jaillir ses griffes et de se battre. Son corps est intact, mais il est psychologiquement brisé.

C'est dans ce monde futuriste tordu que se déroule l'histoire de Old Man Logan. Écrite par le grand Mark Millar (Ultimates, Civil War, Kick-Ass), cette série nous plonge dans un univers post-apocalyptique dominé par la violence, l'intimidation et la loi du plus fort. Ironiquement, le personnage principal est ce vieux Wolverine devenu pacifiste suite à un traumatisme terrible. Il est marié, a deux enfants et habite sur une petite ferme californienne. Il n'est plus question pour lui de se battre. Il se soumet au règne cruel et injuste des descendants de l'incroyable Hulk, sans rechigner, comme un chien battu.

Hawkeye, lui, ne baisse pas les bras. Même après 50 ans de cauchemar, il garde espoir de voir émerger une nouvelle génération de héros. Il y croit, il est prêt à se battre pour voir son rêve se réaliser, prêt à mourir s'il le faut.

Je me retiens d'en dire davantage, par crainte de vendre l'une des multiples surprises qui attendent le lecteur. C'est du grand Millar et les dessins de Steve McNiven (Civil War) sont extraordinaires. J'ai adoré cette série. Ma seule déception est qu'elle soit si courte. Plusieurs concepts auraient mérité qu'on s'y attarde davantage et plus longuement.

Viol in the USA

Voici les statistiques les plus choquantes que j'ai vues depuis longtemps. Les bras m'en sont tombés. Voyez par vous-mêmes:

Selon une enquête sur la violence contre les femmes, une femme sur six est agressée sexuellement dans sa vie aux Etats-Unis et la moitié des victimes ont moins de 18 ans.



Seuls 5% des violeurs sont reconnus coupables et 3% vont en prison, a pour sa part relevé Eleanor Smeal, présidente de la Feminist Majority Foundation. «En résumé: 15 violeurs sur 16 restent libres», affirme l'association Rape, Abuse and Incest National Network. Pourtant le viol est le crime le plus grave après le meurtre dans le classement de la police fédérale (FBI).

Une femme sur six, calvaire!!!!! Ahurissant...

De la vie sur Titan?


Nous l'ignorons, bien sûr, mais une récente étude affirme que tous les ingrédients nécessaires à l'apparition de la vie seraient présents sur la plus grosse lune de Saturne. Encore plus intéressant, l'étude affirme que la vie sur Terre ne serait peut-être pas initialement apparue dans l'eau mais plutôt... dans l'atmosphère! Extraits de l'article:

The findings suggest the building blocks of life on Earth may have originated in the air, not only in primordial "soup" on land. Based on lab experiments, scientists concluded it's possible the thick atmospheric haze on Titan contains the five so-called nucleotide bases used in DNA and RNA, as well as some simple amino acids—the building blocks of proteins.


(...) "If there's life on Titan, it probably—for a lot of different reasons—would not use the molecules that life on Earth uses," she told National Geographic News. For starters, Titan is much colder—an average of -290 degrees Fahrenheit (-180 degrees Celsius). "Also, life on Earth is based on water, and there's no liquid water on Titan's surface available for life." Though Titan has lakes, they're believed to be filled with liquid methane.


Instead, Hörst and colleagues think their results might mean that earthly life arose in part from atmospheric components, suggesting the popular idea of a primordial soup on Earth's early surface might be joined by an image of a primordial haze in the sky.


Le restaurant de Harry et Sally...



Trouvé ici.

Besoin d'un costume d'Halloween qui ne coûte vraiment pas cher?


Cliquez ici pour apprendre comment fabriquer votre propre costume d'Optimus Prime. Budget requis: 5 dollars.

Mortensen en Sigmund Freud


Avouez qu'il lui ressemble, non? Voilà un film qui pourrait s'avérer très intéressant. Le directeur, David Cronenberg, en parle en ces termes:

It’s interesting how certain madnesses disappear. There was a disease called hysteria from the Greek word that means womb. It was considered mainly a woman’s disease. Women would get hysterical, and they would fall down and faint and they would mumble and they would talk. Nobody talks about this disease anymore. It’s interesting how some diseases are culturally created rather than physiologically. Really [Sabina] was a passionate, intelligent, very creative woman who didn’t have an outlet for those things so it manifested itself as madness until she met Carl Jung. She was 18, he was about 29. They had an affair, she become his mistress. So it’s the story of the three of them particularly and it’s a really fascinating story.


Trouvé ici.

L'univers Marvel à la sauce TRON



L'achat de Marvel par Disney n'avait pas vraiment eu de répercussions concrètes pour les lecteurs de comics... jusqu'à maintenant. Pour faire la promotion du film TRON 2, plusieurs numéros seront publiés avec des couvertures spéciales qui adaptent les super-héros à la sauce TRON. Je ne suis pas certain d'apprécier l'aspect "placement de produit" de l'affaire mais je suis obligé d'admettre que, d'un point de vue purement esthétique, le résultat est très beau.

Trouvé ici.

Les p'tits amis de Jean

Bienvenue au Québec, également connu sous le nom "Club des p'tits amis de Jean". Extraits de la nouvelle:

(...) un phénomène beaucoup plus vaste est passé inaperçu : les trois quarts des personnes nommées au conseil d'administration de grandes sociétés d'État depuis sept ans ont contribué à la caisse du PLQ, démontre une enquête de La Presse.



Le croisement des renseignements tirés des sites internet du premier ministre Jean Charest et du Directeur général des élections a donné des résultats surprenants. Dans un cas, jusqu'à 85% des personnes nommées à un CA ont déjà contribué à la caisse du PLQ.


(...) Hydro-Québec: jusqu'à 18 des 21 personnes nommées au conseil d'administration par le gouvernement Charest ont cotisé à la caisse du PLQ depuis 2000, soit 85%. Loto-Québec: le nombre pourrait atteindre 10 personnes sur 13. SAQ: 12 sur 16. RIO: 11 sur 14.


Surpris? Non.
 
Écoeuré? Oui.

Les femmes célèbres d'Alexia Sinclair


Les muses de cette artiste sont les femmes célèbres et puissantes qui ont marqué l'histoire. Ci-dessus, la reine celte Boadicée.

Trouvé ici.

27 pubs abominables





Le site Don't Panic nous offre ici une liste de 27 vieilles publicités qui ne manqueront pas de choquer ou de traumatiser les observateurs modernes que nous sommes.

Comme quoi la société évolue peut-être plus vite qu'on le pense...

Artéfacs aztèques


Ces fascinantes photos de récentes découvertes archéologiques sur des sites aztèques au Mexique valent vraiment le détour.

23 octobre 2010

Le maillot de bain le plus cool de la galaxie


Ma femme n'accepterait jamais de le porter, mais peut-être votre douce moitié est-elle plus pro-geek que la mienne? ;-)

Trouvé ici.

Étrange pub prophétique...


Je ne sais pas de quelle année date cette pub (avant septembre 2001, c'est certain)... mais peu importe, c'est vraiment freaky, non?

Trouvée ici.

Charest veut "disserter de l'avenir du français"...

Si ce n'étais pas déjà si tragique, ce serait drôle. Le même pignouf qui n'est même pas capable de défendre la langue française chez lui veut accueillir un forum international sur la langue française:

Le gouvernement québécois souhaite accueillir en 2012 au Québec la première édition d'un nouveau forum international sur la langue française. Le premier ministre Jean Charest a expliqué ce midi lors d'un point de presse tenu à Montreux, en Suisse, que l'événement permettrait «de débattre et de disserter de l'avenir de notre langue».

Il met en sérieux danger le français au Québec en ouvrant une brèche dans la Loi 101, mais il veut organiser une conférence pour "disserter de l'avenir de notre langue". Quel sombre idiot. Ça ne s'invente pas des conneries pareilles.

22 octobre 2010

Le Towing Solitaire...

On est vendredi. Enfin, crisse!

Je suis crevé, vidé, lessivé... quel groupe pénible. Jamais vu ça en 14 ans de carrière. Depuis deux mois, je me répète que c'est juste un départ difficile, que ça va se replacer éventuellement. Mais là, vraiment, je commence à me poser des questions.

Jamais vu autant de jeunes en difficulté. Jamais vu autant de jeunes avec des déficits d'attention. Jamais vu des élèves aussi peu curieux, aussi peu motivés, aussi peu autonomes. Jamais vu aussi peu d'initiative. Jamais été bombardé d'autant de questions impertinentes, incohérentes et insipides. Jamais vu autant d'échecs dans mes contrôles hebdomadaires: la moitié de la classe coule systématiquement tout, tout, tout. Jamais vu aussi peu d'effort fourni, aussi peu d'intérêt dans leur propre réussite scolaire. Jamais vu autant de devoirs pas faits. Jamais vu des textes aussi médiocres.

Jamais vu des jeunes aussi ignorants. Hier, je leur ai demandé quelle était la capitale du Québec. Une dizaine a répondu Ottawa. Cinq ont répondu le Canada. Je ne vous niaise même pas.

Je ne suis plus un prof, je suis un towing. C'est moi qui les tire comme un boeuf pour les faire avancer, c'est comme essayer de tirer à bouts de bras pour faire avancer une bande de poids morts à longueur de journée. Dès que je baisse ma garde, dès que je donne du lousse, c'est le bordel. Je passe mon temps à répéter, répéter, répéter, répéter...

Jamais vu autant de mes cours tomber à plat. Même les cours que mes anciens élèves appréciaient le plus sont accueillis avec une totale indifférence. Soit je suis subitement devenu plate à mort pendant l'été, soit il y a véritablement quelque chose qui ne va pas avec ces jeunes...

Je n'ai jamais vu ça.

Et ne me parlez pas des parents. Sur la gang, seuls deux ont pris la peine de m'écrire pour me demander comment ils pouvaient venir en aide à leur jeune. Et lorsque j'ai écrit à une autre mère pour l'informer que son fils ne faisait rien en classe, elle m'a reproché de critiquer son fils, qu'il était très sensible et que je brisais sa motivation...

J'étais assis dans ma classe ce midi... seul à mon bureau... complètement découragé... à me demander pourquoi j'avais pas choisi une autre carrière... pourquoi je travaillais si fort pour essayer d'aider des jeunes qui s'en câlissent... pourquoi je travaillais autant pour rien...

L'année va être longue en tabarnak...

Il est 20h15, j'vais m'coucher. J'suis crevé. Bonne nuit!

19 octobre 2010

Les libéraux sabotent la Loi 101...

Je l'appréhendais d'abord ici, puis ici. Maintenant, c'est fait. La loi 115 sur les écoles passerelles est maintenant adoptée, sous le bâillon. Extrait de la nouvelle:

La loi 115, décriée par l’opposition péquiste, aura pour effet de légaliser l’accès à l’école anglaise pour les francophones et les allophones, à certaines conditions. Au terme d’un marathon de 15 heures de débat autour du projet de loi, la procédure de bâillon s’est soldée par un vote favorable à 7h23, avec un résultat de 61 députés en faveur et 54 contre. Dans une mesure d’exception, le gouvernement avait convoqué les élus lundi pour forcer l’adoption immédiate du projet de loi controversé. Les députés ont donc dû siéger pendant toute la nuit.

Un espoir demeure, c'est l'élection du parti québécois dans deux ans:
 
Le gouvernement de Jean Charest payera le prix politique de l’adoption de la loi 115 lors des prochaines élections générales, selon la chef péquiste Pauline Marois. La défense de la langue française constituera d’ailleurs un des grands enjeux du prochain scrutin attendu d’ici deux ans, a prédit Mme Marois, en conférence de presse, ce matin, quelques heures après l’adoption du projet de loi 115.


«J’espère que nous aurons de la mémoire», a-t-elle dit, en considérant que la langue sera, assurément, «un enjeu important» de la prochaine élection.


Si elle prend le pouvoir aux prochains élections, Mme Marois s’est engagée à abroger cette loi, donc à étendre l’application de la Charte de la langue française aux écoles privées non subventionnées de langue anglaise. Et «mes engagements électoraux, je les tiendrai», a-t-elle ajouté, précisant qu’il fallait donner préséance aux droits collectifs sur les droits individuels dès qu’il est question de langue au Québec.

Et cette loi ne provoque pas seulement l'indignation des souverainistes:

Le projet de loi 115 sur les écoles passerelles que le gouvernement Charest devait faire adopter cette nuit sous le bâillon menace la «paix linguistique» au Québec, croit l'ancien ministre libéral Thomas Mulcair.



Député du NPD dans Outremont, M. Mulcair a soutenu hier, dans une interview au Devoir, qu'il est faux de prétendre que la loi ne touchera qu'une «couple de centaines de cas» de parents souhaitant une éducation en anglais subventionnée pour leurs enfants, comme l'avait avancé la ministre Michelle Courchesne. «C'est déjà plusieurs milliers de cas, a-t-il soutenu. Et ça va juste croître. Donc, c'est l'avenir du français comme langue commune au Québec qui est carrément en cause, et je suis fort inquiet.»


(...) «On est en train de commettre une bavure effroyable en faisant en sorte que les mieux nantis vont pouvoir s'acheter un droit qui n'existera que pour eux». Cette loi remplace les critères objectifs de la loi 101 par des critères subjectifs dont l'interprétation variera selon chaque fonctionnaire. Devant une demande d'admissibilité à l'enseignement en anglais, celui-ci devra appliquer une grille d'analyse complexe qui permettra de juger du «parcours authentique» de l'élève dans la langue anglaise. Cette grille, a-t-on indiqué au bureau de la ministre de l'Éducation Line Beauchamp, sera adoptée par règlement avant le 22 octobre.



Or pour M. Mulcair, la grille s'apparente à une sorte de «jeu de serpents et échelles». On donne des points pour une situation (trois ans consécutifs dans une école privée anglophone, par exemple; ou encore la fréquentation d'écoles anglophones par les parents ou les membres de la fratrie), on en enlève pour d'autres.


«Ça va être ahurissant. C'est totalement inapplicable!» À terme, cette méthode par pointage nécessitera l'embauche d'une «armée de fonctionnaires», s'inquiète M. Mulcair, ce qui fait d'ailleurs écho à des informations venant du ministère de l'Éducation (MELS). À très court terme, les effectifs seront d'ailleurs doublés, passant de quatre à huit, a confirmé hier au Devoir Dave Leclerc, attaché de presse de Line Beauchamp. «Ça ne va cesser d'augmenter», prédit M. Mulcair. «Dans trois ans, quand le rush va commencer alors qu'ils vont tous avoir terminé leurs trois ans d'école passerelle... vous verrez.»

En ce qui me concerne, chers lecteurs, j'essaie de mesurer mes mots. Parce que franchement, mon écoeurement à l'égard du gouvernement Charest est à son comble. Il me répugne, carrément. Ce gouvernement n'est plus seulement menteur, corrompu et incompétent. Il est maintenant carrément nuisible, destructeur et dangereux. Il est l'ennemi du Québec francophone. Il place systématiquement les intérêts du Canada anglais devant ceux de la nation québécoise, cette loi abominable n'en est que l'exemple le plus récent et le plus aveuglant. Il faut qu'on crisse cette bande de salopards dehors à la première occasion, avant qu'il ne soit trop tard. Ça presse.

Comme l'a si bien dit Pauline Marois, j'espère que les gens se souviendront dans deux ans...

17 octobre 2010

Il y a 40 ans, la Crise d'octobre...


Après l'anniversaire de la Crise d'Oka, voici celui de la Crise d'octobre. C'est d'ailleurs il y a exactement 40 ans, le 17 octobre 1970 qu'on a retrouvé le corps de Laporte. Si vous n'êtes pas familiers avec cet événement important de l'histoire récente du Québec, cliquez ici. Cyberpresse nous offre également une chronologie très bien faite ici.

Je n'étais moi-même pas encore de ce monde en 1970, mais mes parents ont été indirectement impliqués dans l'histoire. Mon père était policier de la SQ à Montréal. Quelques années après, il a escorté l'un des felquistes les plus célèbres (Jacques Lanctôt) lors de son retour d'exil de Paris. Ma mère, qui était chez ses parents en octobre 70 afin d'accueillir des gens intéressés à louer une chambre, s'est retrouvée face à face avec un des frères Rose.

Le 40e anniversaire a été l'occasion de publier plusieurs articles qui nous ont révélé des détails et des aspects de cette crise qui était peu ou carrément pas connus.

Dans cet article, Vincent Larouche nous apprend que la police a profité de la Crise pour faire peur à la mafia italienne:

Au plus fort de la crise d’Octobre, la police a profité de la commotion causée par les kidnappings du FLQ pour faire peur à la mafia italienne, en envoyant aux pégreux un faux message signé par le mouvement terroriste qui menaçait de mort le parrain montréalais Vic Cotroni. Cet acte de provocation délibéré fait partie des nombreuses manœuvres clandestines dévoilées par l’ancien enquêteur de la Sûreté provinciale du Québec (ancêtre de la SQ), Claude Lavallée, dans son livre Les Révélation d’un espion de la SQ, qui arrive en librairie mardi.


Le même livre nous apprend également que le ministre Pierre Laporte était sous enquête à cause de ses liens avec la mafia:

Dans les mois qui ont précédé la crise d'Octobre 1970, le conseiller du premier ministre Robert Bourassa allait régulièrement dans les locaux de la Sûreté du Québec pour écouter les enregistrements de conversations entre l'entourage du ministre Pierre Laporte et la mafia, révèle un ancien policier dans une autobiographie.



(...) Les policiers ne comprenaient pas pourquoi certains établissements de la mafia semblaient intouchables. Ils tentaient de les faire fermer, pour toutes sortes d'infractions, mais ils n'y arrivaient pas. «Un jour, nous comprendrions pourquoi», écrit M. Lavallée.



«Dasti communiquait régulièrement avec un dénommé Jean-Jacques Côté, tavernier et organisateur politique du Parti libéral du Québec. À la fin de 1969, il s'était plus particulièrement occupé de la campagne de Pierre Laporte, député de Chambly, qui briguait la chefferie du parti... Le 16 avril (1970), soit quelques semaines avant les élections, on a obtenu la preuve que Pierre Laporte avait tenu une réunion avec Di Iorio et Dasti en compagnie de son organisateur, Jean-Jacques Côté.»

Comme vous le voyez, les libéraux ne sont pas sales, corrompus et véreux depuis hier! Non seulement le premier ministre Robert Bourassa était-il au courant, mais il laissait la mafia contribuer financièrement au parti:

Peu après les élections, le Parti libéral tient un souper-bénéfice à l'hôtel Reine Élizabeth. M. Lavallée et ses collègues, qui se font passer pour des militants libéraux, notent la présence de Frank Cotroni. Le frère de Vic Cotroni est en compagnie de Jean-Jacques Côté. «Nous n'avons pas osé photographier ouvertement les malfrats. Nous nous demandions combien ils avaient versé dans la caisse électorale.»



Les policiers remarquèrent ensuite que Dasti communiquait souvent avec René Gagnon, un attaché politique de Pierre Laporte. Ils placèrent sa ligne sur écoute, dans un bureau du ministère du Travail. L'enlèvement de M. Laporte surprit autant Dasti que les membres du gouvernement.

La journaliste Isabelle Haché a également publié un article fort intéressant à propos de Carole Devault, dont la police se servit pour espionner le FLQ:

En octobre 1970, la jeune femme étudiait l'histoire à l'UQAM. Souverainiste, elle militait aussi pour le Parti québécois. Tout l'été, elle avait vendu des macarons dans la circonscription d'Ahuntsic, dans l'espoir de faire élire le candidat Parizeau. Peine perdue: le président du comité de direction du PQ avait perdu ses élections. Mais il avait gagné une maîtresse. «À 24 ans, je me suis retrouvée avec cet homme fascinant, brillant, qui m'apprenait un tas de choses», explique-t-elle. Leur liaison a duré un an.


(...) La crise d'Octobre faisait rage quand le chemin de la jeune femme a croisé celui du felquiste Robert Comeau, professeur d'histoire à l'UQAM. Ensemble, ils ont organisé un vol à la Caloil pour financer la cellule Libération, qui détenait l'otage James Richard Cross.



La veille de l'attaque, Carole Devault a paniqué. Elle a téléphoné à son amant pour lui demander conseil. Elle est plutôt tombée sur Alice Parizeau... et l'a mise au courant du complot. Sachant fort bien que la jeune femme travaillait à la Caloil grâce à son mari, Mme Parizeau a réalisé que l'affaire risquait de se transformer en bombe politique. Elle lui a conseillé de se confier à la police. Le lendemain matin, Carole Devault a nerveusement franchi le seuil d'un poste de police montréalais. Entre le lieutenant-détective Giguère et elle, c'était le début d'une longue collaboration.


(...) Carole Devault a changé de nom. Ses amis ne savent rien de sa véritable identité. Pendant qu'elle se terre, d'anciens felquistes sont sur toutes les tribunes à l'occasion du 40e anniversaire de la crise d'Octobre. (...) Elle ne regrette pas d'avoir collaboré avec la police. Mais elle regrette amèrement son témoignage public à la commission Keable. «C'est là que sa vie s'est écroulée», dit M. Johnson. Elle a perdu son anonymat, sa réputation, ses amitiés. Elle a fait une profonde dépression. «Elle était très vulnérable. Elle faisait des cauchemars terribles la nuit. Elle craignait pour sa vie et ne se voyait pas d'avenir possible.»


Quel chapitre fascinant de notre histoire collective...

Waiting for Superman



Cliquez ici pour en savoir davantage à propos de ce documentaire de Michelle Rhee sur le sytème d'éducation américain.

J'suis pas le seul!

J'ai déjà publié un billet à cet effet, ici, dans lequel je dénonçais la décision du gouvernement québécois de verser des millions aux garderies et de n'offrir aucune aide aux familles qui, comme la mienne, font le choix admirable de vivre avec un seul salaire afin que l'un des deux parents élève les enfants à la maison.

Surprise! Il semblerait que je ne sois pas le seul à penser cela!

Extraits de ce sondage:

Deux parents sur trois resteraient à la maison avec leur enfant si le gouvernement leur versait l'équivalent de ce qu'il verse aux garderies - CPE, garderies privées ou familiales confondus - chaque semaine. C'est du moins ce qui ressort d'un sondage Léger Marketing, réalisé pour le compte du réseau Familles d'aujourd'hui au cours de l'été, que La Presse a obtenu.


(...) L'objectif du sondage? «Poser les vraies questions aux parents, répond Martyne Huot, fondatrice du réseau Familles d'aujourd'hui. Nous voulons aussi inviter le gouvernement à trouver d'autres solutions que les CPE pour donner un vrai choix aux parents.»



(...) À la question «Si un membre de votre famille avait la possibilité de rester à la maison pour prendre soin de vos enfants en échange d'une contribution gouvernementale de 156$ par semaine par enfant, le feriez-vous?», 64% des parents sondés (et 56% des 1000 répondants) ont répondu par l'affirmative.



(...) Interrogés pour savoir si le gouvernement devrait offrir d'autres options (outre les places en garderie) pour desservir les enfants de moins de 6 ans, 73% des parents (et 65% des répondants) disent que oui.

Quand le Canada sert d'espion à Israël

Vous ne le saviez peut-être pas, mais le Canada n'est officiellement plus un pays, mais plutôt une grosse agence de renseignements au service d'Israël. Extraits de la nouvelle:

Israël a demandé au Canada de représenter ses intérêts au Venezuela après que le régime d'Hugo Chavez eut rompu ses relations diplomatiques avec l'État juif dans la foulée des bombardements de la bande de Gaza par l'armée israélienne en 2008 et 2009.



Le gouvernement conservateur de Stephen Harper a signé une entente avec le gouvernement israélien à ce sujet le 7 août 2009, révèlent des documents que La Presse a obtenus grâce à la Loi sur l'accès à l'information. Cet engagement est d'ailleurs toujours en vigueur.


(...) En janvier 2010, le ministre d'État aux affaires étrangères responsable des Amériques, Peter Kent, a fait une visite officielle au Venezuela, la première d'un ministre canadien depuis l'arrivée au pouvoir d'Hugo Chavez, en 1999. Le ministre Kent, qui a déjà déclaré dans le passé qu'une «attaque contre Israël est une aussi une attaque contre le Canada», a rencontré des membres de la société civile, des gens d'affaires et des membres de la communauté juive du Venezuela. Il s'est aussi rendu à la synagogue Maripérez, qui a été la cible de vandalisme en janvier 2009. «L'ambassade du Canada au Venezuela suit de près la situation des droits de la personne au Venezuela et la situation de la communauté juive», affirme le document. Depuis l'arrivée au pouvoir des conservateurs, en 2006, le Canada s'est résolument rangé du côté d'Israël dans les conflits qui l'opposent à ses voisins.

Image trouvée ici.

La prophétie de Stéphane Dion

On a tendance à l'oublier, mais avant de devenir politicien, Stéphane Dion était un intellectuel qui tenait parfois des propos intelligents et même, dans ce cas-ci, prophétiques. Extrait d'un texte qu'il a écrit en 1992:

"On peut penser que, puisque la Cour suprême s’est déjà prononcée, les politiques québécoises actuelles sont en sécurité. En fait, rien n’est moins certain. Les décisions d’un groupe de juges peuvent être renversées plus tard par leurs successeurs. Une Cour suprême pourrait décider un jour que l’interdiction faite [par la loi 101] à un nouvel immigrant ou à un francophone de s’inscrire à l’école anglaise, alors que les anglophones ont ce droit, est contraire à la charte des droits (...) Un tel jugement semble improbable aujourd’hui, mais qui sait ce qui attend la prochaine génération, quand la présence francophone va se réduire en tant que réalité démographique à l’extérieur du Québec et que le poids du Québec va décliner dans le Canada?"


Bravo Stéphane! Tu étais dans le mille! Et ta prophétie se réalise probablement encore plus tôt que tu ne l'avais imaginé! Propos trouvés dans ce billet de Lisée.

Le bâillon!



J'en ai parlé ici, le gouvernement Charest s'apprête à ouvrir une brèche importante (en plus d'être élitiste) dans la Loi 101, cette législation qui protège et fait la promotion de la langue française au Québec et qui constitue notre rempart le plus important face à l'assimilation et l'éradication de notre culture.

C'est plour lundi. Et pour ajouter à l'ignominie du geste, ce gros crétin de Charest va probablement avoir recours au bâillon (encore une fois) pour faire passer sa saloperie de loi 103:

Le gouvernement convoquerait d'urgence l'Assemblée nationale pour suspendre les règles usuelles de procédure. Il ferait ainsi adopter au bout de quelques heures de débats, grâce à sa majorité, le projet de loi controversé de la ministre de la Culture et des Communications, Christine St-Pierre.



Le projet de loi 103 réduit la taille de la passerelle, mais ne l'élimine pas. Il l'accroît, dénoncent les opposants. Il permettra à des élèves francophones et allophones d'intégrer le réseau anglophone public après un passage de trois ans consécutifs dans une école privée de langue anglaise non subventionnée. (...) Le 22 octobre 2009, le plus haut tribunal au pays avait laissé un an au gouvernement du Québec pour remplacer la loi 104 qu'il a invalidée.


C'est pour demain, mes amis. Demain. Le début de la fin...

En Afghanistan, Filles = Honte

Mesdames, si vous marriez un Afghan, assurez-vous de lui donner un fils! Faudrait quand même pas faire honte à monsieur! Et au pire, si vous ne lui faites que des filles, ben déguisez-en une en p'tit gars! Extrait de l'article de Michèle Ouimet:
Azita Rafhat a décidé de transformer sa fille en garçon parce qu'elle en avait assez de subir des pressions. Pressions de son mari, qui voulait un fils à tout prix, pressions de sa belle-mère, qui l'insultait parce qu'elle était incapable de donner naissance à un garçon, pressions de la société, qui la jugeait: elle, Azita Rafhat, femme incompétente qui n'engendre que des filles.



(...) Elle s'est mise à travailler, puis elle a fait le grand saut en politique. En 2005, elle a été élue députée au Parlement afghan. Elle avait une belle vie et quatre filles en santé. Mais ses électeurs la regardaient de travers. Quatre filles et pas un seul garçon. L'échec. La honte. «Les gens me regardaient avec pitié et mon mari voulait un autre enfant, raconte Azita. Mais avec mon travail de députée, c'était très difficile.» Il aurait pu aussi prendre une troisième femme.


Azita a convaincu son mari de transformer leur cadette en garçon. Mahnosh, 5 ans, est devenue Mahran. Ses parents lui ont coupé les cheveux et lui ont acheté des pantalons et une casquette. Ils ne sont pas les seuls à changer leur fille en garçon. C'est une tradition afghane peu connue qui s'appelle bacha posh (s'habiller en garçon).


Azita et son mari échangent un regard de connivence. Dans leur salon étroit surchargé de meubles, ils racontent comme Mahran a vite délaissé ses airs de fille pour adopter le comportement d'un garçon. Sa façon de parler et de bouger a changé. Aujourd'hui, il a 7 ans. Il a acquis du pouvoir dans la famille et il est plus libre que ses soeurs, qui l'acceptent comme frère. Quand des hommes viennent à la maison, Mahran peut se glisser dans la pièce et parler avec eux. Pas ses soeurs.


(...) Un jour, Mahran va redevenir une femme. À la puberté, son corps va le trahir. Azita le sait et elle essaie de le préparer. Lorsqu'elle lui dit qu'il est une fille, il proteste. «Tu mens! Je ne suis pas une fille, je suis un garçon!» Le passage risque d'être douloureux. (...) Pour l'instant, ils sont heureux. Son mari a un fils et Azita, elle, a enfin réalisé son rêve: former un couple parfait.


Au diable l'acceptation des différences culturelles, on va se dire les vraies affaires! Imaginez la confusion et les séquelles que ce genre de conneries va laisser à cet enfant! Et au nom de quoi? De l'image de la famille? De la tranquilité d'esprit de Madame? Non mais, quelle société de fous...

16 octobre 2010

Un Québécois canonisé! Alléluia!

Je suis complètement estomaqué par ce que je lis et vois dans les médias québécois présentement...

Lorsqu'il est question de la canonisation du frère André, ils ont perdu toute capacité d'être objectif, on dirait. Ils parlent de miracles comme s'ils s'agissaient de phénomènes scientifiques, étudiés, documentés et qui ne font plus aucun doute. Même pas l'ombre d'un sourire d'ironie en parlant du processus de canonisation lui-même, cette espèce de concept loufoque qui permet à des types morts depuis des décennies ou même des siècles de gravir progressivement les échelons d'une hiérarchie d'outre-tombe fantaisiste et imaginaire... c'est comme s'ils avaient perdu toute capacité d'être critique! RDI va même diffuser la cérémonie en direct demain, calvaire!

En tout cas, comme décision de marketing, c'est un coup de génie. C'est comme si tout le monde avait subitement oublié tous les scandales de pédophilie et même la révolution tranquille elle-même!

Bienvenue dans le Québec des années 50! Et n'oubliez pas de vous agenouiller devant l'écran demain, lorsque le vieux crouton déblatérera son charabia en latin!

Facebook est incompatible avec ton identité secrète...


Trouvé ici.

12 octobre 2010

11 octobre 2010

10 octobre 2010

Honnêteté?

«Des gens intelligents, il y en a 5 à 6%, moi je fais campagne pour les cons.»

--Georges Frêche, président du Conseil régional de Languedoc-Roussillon


Trouvée ici.

Stark a recommencé à boire, on dirait...


Iron Man Dance from Kirby Ferguson on Vimeo.

Alcoolique un jour, alcoolique toujours!

Trouvé ici.

Jonathan Hobin: In the Playroom


Description de l'exposition:

Dès la porte ouverte, un léger malaise s'installe. Le regard de tous ces enfants, sur les photos accrochées aux murs, est froid, absent, bref, clairement dérangeant. Ce sont pourtant des mises en scène. Ces enfants (...) sont déguisés, ils font semblant. Justement, ils font semblant d'être là où on aimerait mieux ne pas les voir: dans une scène de torture à la prison d'Abou Ghraib, pendant le tsunami de 2004 en Asie, lors des attentats du 11 septembre 2001. Non seulement les enfants sont-ils présents, mais ce sont eux qui sont les acteurs. Carrément: un jeune qu'on imagine coréen représente le dictateur Kim Jong-il, une gamine incarnant Michaëlle Jean déguste le coeur d'un phoque.



Cliquez ici pour d'autres photos.

The Man in the High Castle

J'adore les uchronies... mais je n'avais jamais entendu parler de celle-ci avant aujourd'hui. Il paraît que Ridley Scott serait intéressé à en faire une série télé.

Synopsis: Philip K. Dick describes a 1960s North America that is jointly ruled by Germany and Japan, after crushing US losses in a protracted WWII resulted in an Axis victory. But Germany’s Fuhrer has died, leaving a power vacuum in which surviving Nazi officers such as Joseph Goebbels, Reinhard Heydrich and Hermann Göring attempt to seize power as Germany wages a higher-level cold war against Japan.

L'un d'entre vous l'a-t-il déjà lu? C'est comment?