30 août 2013

Magnifiques traductions












Trouvé ici.

D'autres traductions débiles ici.


Shoot now, read charter later...

J'ai de très grosses inquiétudes face à la charte des valeurs québécoises que propose le PQ, mais j'attends de la voir pour commenter. Elle n'a toujours pas été rendue publique, rappelons-le.

Les médias anglo-canadiens, eux, ne ressentent pas le besoin d'attendre puisque leur opinion est déjà forgée à l'avance: le Québec est un nid de racistes et le sacro-saint multiculturalisme a force d'Évangile. La réaction est donc unanime.

Or, ce n'est pas tant l'opposition aux rumeurs à propos de la charte qui me dérangent. Sincèrement, ce que j'ai entendu jusqu'à maintenant ne m'emballe pas du tout moi non plus.

Ce qui m'écoeure, c'est le bon vieux "Quebec bashing", le mépris et la diffamation. Jugez par vous-mêmes.

Calgary Herald: It is clearly a xenophobic, discriminatory law that Marois and her supporters are twisting themselves into pretzels to try to justify. (...) It is racial and religious discrimination and persecution, period.

Naomi Lakritz: The Parti Quebecois is turning Quebec into a xenophobic hellhole where the charter rights of Canadian citizens to freedom of religion and freedom of expression are about to be revoked. (...) No, this is not about values or any of the other high-flown words the PQ may toss around. It’s about discrimination and hate

National Post: The intolerant spirit behind the Parti Québécois’ proposed “Charter of Quebec Values” betrays the sort of sour antipathy toward religious symbols that the rest of the country said goobye to in the 1980s and ’90s. (...) It’s hard to say whether Ms. Marois is a genuine xenophobe looking to sanitize the province’s workforce in her own secularist Québécois image; or whether she is merely seeking to stir up her nativist base with an ugly wedge issue; or a little of both. But whatever her motivation, the legislation is an insult to Canadian values. (...) here we have a clear case of a xenophobic provincial government trying to restrict the religious freedom of Canadian citizens (...)

John Ivison: But if the Office of Religious Freedom is to have any credibility, surely it must speak out about discrimination in its own backyard? (...) If the government that set it up is to be plausible when it claims it is a champion of inclusiveness and human rights, surely it must condemn intolerance? This subtle racism is clearly targeted at wearers of kippas, turbans and hijabs; it is not-so-subtle pandering to the baser instincts of white Quebeckers by a minority separatist government that needs to divert attention from its ineptitude on the economy (...) Justin Trudeau, the Liberal leader, was right when he said that the world is laughing at Quebec over this blatant attempt to motivate “fear of the other” for political gain. “I don’t think this is who we are and I don’t think it honours us to have a government that doesn’t know our generosity and openness of spirit as a people,” he said. Those words will find admirers across English Canada, even if it’s far from clear that Mr. Trudeau is right about the better angels of many Quebeckers. But it’s what Canadians expect from their prime minister.

Robert Fulford: In the Fall, she hopes to propose an official, government-written “Charter of Quebec Values” to ensure that civil servants aren’t wearing their religions on their sleeves. That word, “values,” takes on a peculiarly ugly sound when used as a tool of oppression

Peter Stockland: Somehow, somewhere in history, something has climbed into part of the Quebec psyche – the word “part” must be loudly emphasized – that not only fears difference but is cued to obsessively control it. Worldly intellectual sophisticates such as Mr. Drainville may cloak this compulsion in talk of clear rules for social engagement, they may put on their best “come let us reason together” smiles, but what they ultimately want is control. Or, in a word Vladimir Putin would understand perfectly, power. (...) This is the part of freedom that apparatchiks such as M. Drainville and his PQ colleagues – or their ideological mentors in France – never get. When they seek to control religious life for citizens, they are not cultivating values. They are certainly not ensuring a values-neutral use of public space. They are, on the contrary, using the state’s monopoly on power to impose a politically tailored view of religious life that separates us from each other – and from ourselves.

Graeme Hamilton: So now the threat of the Big Bad Anglo has been replaced by the spectre of Muslims, Jews and Sikhs imposing their religious beliefs on Quebecers.

Cynthia Jarjour: Just because a majority of small-minded, ill-informed individuals support this proposed discriminatory, divisive legislation does not make it right. Once again, Quebec is showing itself to be a “distinct” society in its regressive, exclusionary thinking.

Steven Chaimberg: The proposed Charter of Quebec Values appears to be a worthy companion to another piece of legislation which has made Quebec the laughingstock of the world. I am referring, of course, to the Charter of the French Language, an odious law that has enshrined second-class status on 20 per cent of Quebecers. This proposed law, like Bill 101, is a wicked law.

Karen Aronoff: Unfortunately I do not think there is much hope that Marois and her team will ever realize how they are bullying the Quebec population.

Je vous épargne les commentaires des internautes, je n'ai pas l'estomac assez solide.


26 août 2013

Pas croyable...

Première vraie journée aujourd'hui... ça allait plutôt bien, le staff a l'air généralement correct, la préparation de la classe va bon train, le déjeuner dans un club de golf était formidable et plus généreux que n'importe quelle autre rentrée vécue dans ma carrière...

Pis à un moment donné, pendant la réunion, le directeur vient me voir.

- Ton ancienne directrice ne s'appelle pas Line (nom fictif) par hasard?

- Euh, ouais. Tu la connais? lui ai-je demandé avec un soudain sentiment de profonde terreur.

- Moi non, dit-il, mais ma femme est directrice dans ton ancienne commission scolaire et elle est amie avec elle.

- Ah! dis-je avec une absence totale d'enthousiasme. Comme le monde est petit!

Je ne pouvais pas y croire, esti. De tous les esti de directeurs de toutes les esti de commission scolaires de cette esti de province, il fallait que je tombe sur le gars dont la femme connaît mon esti de vieille charogne d'ancienne directrice. Pas croyable, câlisse.

Il ne semble pas avoir de préjugé défavorable à mon égard pour l'instant, alors tout semble indiquer que la vieille charogne n'a pas fait aller sa sale gueule encore... mais pour combien de temps?

*soupir*



23 août 2013

Nouvelle école

Je suis allé visiter ma nouvelle école aujourd'hui. J'ai été agréablement surpris. Bon, l'édifice est assez vieux et tout (même le plancher) est rose, mais ma classe est plus vaste que celle que j'ai occupée ces dernières années. Il y a plein de fenêtres, je vais moins me sentir comme si je travaillais dans un garde-robe. Évidemment, les fenêtres donnent sur le toit du gymnase, la vue la plus moche et l'endroit le plus chaud, mais c'est toujours comme ça. Les p'tites bonnes femmes s'accaparent toujours les meilleures classes et laissent les restants aux nouveaux-venus. Rien de bien étonnant là-dedans. En passant, moi je n'ai jamais fait ça. Je tiens à le préciser.

Le directeur m'a vraiment semblé être un chic type. Il parle beaucoup, vraiment beaucoup, et laisse peu de place à ses interlocuteurs dans ses conversations, mais je peux très bien vivre avec ça. I'm a good listener! Il m'a l'air d'être très relax, chaleureux, amical, fier de son école, axé davantage sur la convivialité que sur les procédures bureaucratiques. Bref, après ce que je viens de vivre, je pense que je vais l'adorer et ne lui trouver que des qualités.

C'est en voyant le matériel de la classe que j'ai vraiment réalisé que j'allais enseigner la quatrième année. Des petits romans de p'tits papoutes, des peluches, des petits jouets pour les amuser pendant les récrés à l'intérieur, des petites passes que les élèves portent au cou pour aller à la toilette... je crois que je ne suis officiellement plus en sixième année! C'est un peu angoissant, mais excitant en même temps. J'ai à la fois hâte et peur. Faut pas essayer de comprendre...

Pour ce qui est des collègues, ça avait l'air correct, sans plus. Il faut dire que je ne m'attends plus à rien de mes collègues de travail. Elles ont l'air de gentilles petites maîtresses d'école, mais je travaille depuis trop longtemps parmi les femmes pour ignorer ce qui se cache souvent derrière les gentils petits sourires.

Anyways... j'imagine que je devrais tout de même laisser leur chance aux coureuses...

Lundi est la première journée officielle. Ça commence avec un dîner dans un club de golf. La classe! Ça fera changement des beignes Tim Horton crissés sur la table de la salle des profs pendant la première réunion de l'année!

Les enfants arrivent jeudi.

C'est à suivre...


Carry-Your-Pram-Ranger


Le plus récent des vrais super-héros est actif au Japon:

Carry-Your-Pram-Ranger…that’s the name that 27-year-old Japanese shop-assistant, Tadahiro Kanemasu, uses when he’s carrying out his duties as the only superhero to grace the dimly lit stairs of one Tokyo subway station. Like many in the city they neither have escalators nor lifts.

For over three months, he has donned his green suit, with silver trim, to protect his identity as he helps the elderly, people lugging heavy bags and mothers with prams.

The local hero explains that “Japanese people find it hard to offer or accept help because they feel indebted to the person” and says that putting on the mask really helps matters.

As is the case with every superhero it’s always difficult to combine a job that pays the bills with the tough but rewarding task as a local here, Carry-Your-Pram-Ranger, explains. “I can only do a couple of hours a day due to my work shift so I want a team of volunteers to make sure the service is available all the time,” he adds.

Applications are open to the public to help the local hero in his quest to help passengers up or down the stairs of the Tokyo metro. Rumours are that several candidates have surfaced.





22 août 2013

Ridicule...

Je reparlais de cette histoire de test de français avec un pote hier et il m'a rappelé à quel point c'est ridicule.

J'enseigne depuis 17 ans, au Québec, pour le ministère de l'Éducation du Québec. Ma compétence d'enseignant de français n'a jamais été remise en question.

Mais là, tout d'un coup, je traverse une rivière pour aller enseigner dans la commission scolaire voisine, pourtant située dans la même province et soumise au même ministère, et ma compétence doit être à nouveau prouvée, comme si j'étais un parfait inconnu dans ce système.

On me considérait parfaitement compétent à l'ouest de la rivière, mais à l'est, ce n'est plus certain.

Toute la connerie bureaucratique, rigide et ridicule des commission scolaires se trouve dans cet exemple.


Site de rencontre

J'ai un pote qui cherche l'âme soeur et qui s'est inscrit à un site de rencontre. Il m'a montré ça hier et j'ai trouvé sa page de présentation désespérément ennuyeuse, alors je lui ai proposé quelques approches originales. Veuillez noté que je suis absent du dating scene depuis plus d'une décennie et que même lorsque j'étais célibataire, ma situation était plutôt pitoyable... en lisant ceci, vous vous comprendrez sans doute pourquoi! Pour une fois, je me dis qu'il serait peut-être préférable que mon pote ne suive pas mes judicieux conseils! ;-)

A- Approche honnête

Mesdames, je ne veux pas être ici. Voilà, c'est dit. Sincèrement, la raison principale pour laquelle je suis ici, c'est pour fermer la gueule à un de mes amis qui me harcèle avec ça depuis des années. Ce gars-là a rencontré sa femme sur le web, voyez-vous. Aujourd'hui ils sont mariés, ils ont deux enfants et vivent dans leur petite bulle de bonheur. En entendant les pitoyables récits de mes déboires amoureux, il me répète donc ad nauseam que ceci est la meilleure façon de rencontrer une fille qui a de l'allure.

B- Approche romantique

En as-tu assez du petit jeu de la séduction superficielle? As-tu envie de vivre quelque chose de vrai, d'authentique et de merveilleux? As-tu le goût d'être simplement appréciée et aimée pour qui tu es vraiment? Aimerais-tu construire une relation solide, durable et extraordinaire? Une relation qui s'épanouirait dans les moments merveilleux et qui se solidifierait à travers les épreuves? Aimerais-tu partager ta vie avec un homme honnête, fiable et passionné qui te compléterait, qui t'aimerait comme tu avais oublié qu'il était possible d'aimer et avec qui tous les espoirs et les rêves les plus chers de bonheur et de fonder une petite famille deviendraient accessibles? Si tu réponds oui aux questions précédentes, alors j'ai le plaisir de t'apprendre que tu as cliqué sur le bon gars!

C- Approche cri du coeur

Est-ce que ça existe une femme solide et forte, qui sait ce qu'elle veut et qui est prête à s'engager entièrement dans une relation authentique? Est-ce que ça existe une femme intelligente, ouverte d'esprit et cultivée qui aime parler, découvrir et débattre de tout et de rien? Est-ce que ça existe une femme qui est aussi belle en dedans qu'en dehors? Est-ce que ça existe une femme qui n'est pas désespérément superficielle et qui a de belles valeurs? Est-ce que ça existe une femme qui est capable d'aimer et d'être aimée pour vrai, pas juste pour jouer la comédie? Est-ce que ça existe une femme qui a juste envie de quelque chose de vrai, qui a le goût d'une relation qui ne sera sûrement pas parfaite, mais qui sera véritable, qui traversera les épreuves de la vie et qui ne sera pas qu'un mirage? Si tu existes et que tu lis ceci, ça fait des années que je te cherche! Arrête de te cacher et écris-moi!

D- Approche anti-capitaliste

Il y a quelque chose d'un peu triste dans tout ceci, tu ne trouves pas? Des êtres humains alignés sur une tablette comme des boîtes de conserve, avec une petite photo vendeuse et une étiquette qui dresse la liste de leurs ingrédients. N'est-ce pas terriblement réducteur? N'est-ce pas réduire toute l'infinie complexité d'une personne à l'état de produit de consommation qui peut être évalué d'un seul regard? Moi, je suis plus que tout ce qui est écrit ici et toi aussi. Que dirais-tu d'une rencontre où on pourrait s'asseoir et apprendre à se connaître sans petit slogan, sans performance publicitaire? Juste toi et moi entre deux verres, à essayer d'entrevoir un petit bout de cette infinie complexité qui fait de nous des êtres uniques? Il me semble qu'on n'a rien à perdre. Au pire, on entrevoit quelque chose d'incompatible et on repart chacun de notre côté. Au mieux, le peu qu'on entrevoit nous donne envie d'en découvrir plus et c'est le début de quelque chose de bien. Qu'en penses-tu?

E- Approche sarcastique

Riche héritier du fondateur et riche propriétaire d'une multinationale bien connue, j'ai grandi dans la facilité et l'oisiveté. Une fin de semaine à Paris, un autre à Vienne, le seul endroit qui n'est pas encore accessible au jet privé de papa, c'est la lune. Mes valeurs les plus précieuses sont dans mes comptes de banque. Pour moi, les gens existent pour me mettre en valeur et pour être à mon service. Les femmes, c'est comme les anciennes voitures de collection, mon ambition est de les collectionner et de les utiliser comme trophées pour susciter l'envie des autres. La femme idéale pour moi est celle qui aura le look d'une Playmate, qui sera en perpétuelle pâmoison devant moi et qui se comportera exactement comme je le désire à tout moment. Si tu lis ceci et que tu roules les yeux au ciel avec découragement, alors rassure-toi, je suis l'antithèse de tout ça. Fais-moi signe!

F- Approche rêveuse

Et si dans dix ans, on se regardait dans les yeux, tous les deux, dans notre maison, avec nos enfants? Si on repensait à l'origine de toutes ces années de bonheur et que c'était ce moment précis? Ce moment où tu lis ces quelques lignes et que tu décides de me rencontrer? Si ça commençait ici, maintenant? Ne serait-ce pas merveilleux?

G- Approche antillaise

My name is Cuban Frank! I'm the king of the rumba beat! When I play the maracas I go: Chick-chickee-boom, chick-chickee-boom, chick-chickee-boom!


Entrevue avec Reza Aslan

J'ai parlé de ce type ici et ici. Il vient de publier une espèce de biographie de Jésus dont l'ambition est de replacer le personnage dans son contexte historique afin de nous faire comprendre qui il était vraiment et quelles étaient ses réelles motivations.

L'approche me semble fort intéressante. Le seul bémol à ce que j'entends est qu'Aslan semble prendre pour acquise l'existence de Jésus, alors que celle-ci n'a jamais été prouvée hors de tout doute raisonnable, à ce que je sache.


Les croyants moins intelligents que les athées?



On sait déjà que les athées éprouvent plus de compassion que les croyants, voici une étude qui semble démontrer qu'ils sont également plus intelligents.

La foi serait-elle donc simplement une question de Q.I?

Extrait de la nouvelle:

Selon une étude publiée récemment dans la revue Personality and Social Psychology Review, les croyants sont en moyenne moins intelligents que les athées.

Ces conclusions, loin d’être lancées en l’air, découlent d’une vaste analyse de 63 études menées sur le sujet entre 1928 et 2012. Les chercheurs Miron Zuckerman et Jordan Silberman, de l’Université Rochester (New York), et Judith Hall, de la Northeastern University (Boston), concluent qu’il existe une différence significative entre l’intelligence analytique des croyants et celle des non-croyants.

«La question est délicate, a admis à La Presse le chercheur Miron Zuckerman. Mais nous n’avons fait que suivre les données. Il n’y a aucun jugement de valeur sur la religion ou les croyants dans cet article, qui mentionne d’ailleurs plusieurs facettes positives de la religion.»

Les chercheurs avancent trois explications à leurs découvertes. La première est que les gens intelligents sont moins portés à se conformer aux règles et résistent donc davantage aux dogmes religieux.

La seconde est que les gens qui brillent aux tests de quotient intellectuel tendent à penser de façon analytique plutôt qu’intuitive. Or, les croyances religieuses relèvent davantage du deuxième mode de pensée et résistent souvent mal à l’analyse rationnelle.

La troisième explication est plus complexe. Les auteurs croient que la religion joue plusieurs fonctions importantes chez l’être humain, mais dont les gens intelligents peuvent se passer. Elle aide à percevoir le monde comme étant ordonné et prévisible et crée un sentiment de sécurité. Elle incite aussi au contrôle et au dépassement de soi.

«Ces fonctions sont aussi conférées par l’intelligence. Par conséquent, il est possible que les gens intelligents aient moins besoin des croyances et des pratiques religieuses», expliquent les chercheurs.

Miron Zuckerman, Jordan Silberman et Judith Hall se sont assurés qu’aucune variable comme l’âge, le sexe ou l’éducation des sujets ne pouvaient expliquer la corrélation.

DES NUANCES À APPORTER

– L’étude ne considère que l’intelligence analytique, définie comme « la capacité de raisonner, de planifier, de résoudre des problèmes, de penser de façon abstraite, de comprendre des idées complexes, d’apprendre rapidement et d’apprendre par l’expérience ». Elle exclut complètement l’intelligence créative et l’intelligence émotionnelle.

– Les données analysées proviennent de pays comme les États-Unis, le Canada et le Royaume-Uni. De façon stricte, les résultats ne s’appliquent donc qu’aux sociétés occidentales. «Il n’y a rien de spécifiquement culturel dans les arguments présentés, et je m’attendrais à ce que les conclusions s’appliquent aux autres cultures», a toutefois dit à La Presse Miron Zuckerman.



La CIA reconnaît (enfin) son rôle

C'est tellement évident que je ne savais même pas que la CIA n'avait toujours pas avoué son rôle dans cette affaire. Maintenant, c'est officiel:

La CIA reconnaît avoir orchestré le coup d'État qui a renversé le premier ministre iranien Mohamed Mosssadegh le 18 août 1953, après qu'il eut nationalisé le pétrole du pays, selon des documents récemment déclassifiés.

(...) Mais des documents internes à l'agence datant des années 1970, récemment déclassifiés et publiés lundi montrent clairement son rôle. «Le coup d'État militaire qui a renversé Mossadegh et son cabinet de Front national a été mené sous la direction de la CIA dans un acte de politique étrangère», affirme l'agence dans l'un des documents.

(...) l'agence justifie son action par les contingences de la guerre froide et la peur que les Soviétiques envahissent et prennent le pouvoir à Téhéran si Londres envoyait ses navires de guerre, ce que fit la Grande-Bretagne trois ans plus tard après la nationalisation du canal de Suez. «Alors, non seulement le pétrole iranien aurait été irrémédiablement perdu pour l'Ouest, mais la chaîne de défense autour de l'Union soviétique, une composante de la politique étrangère américaine, aurait été rompue», justifient les auteurs.

Une décision qui plongea le monde dans un foutoir dont on n'est pas encore sortis...



Mystery Files: Jack the Ripper (Nat Geo)

Intéressant ce docu, bien que les reconstitutions des meurtres soient totalement inexacts. En effet, on entend les victimes crier, ce qui est faux. De plus, on voit l'assassin les attaquer par surprise, alors que tout semble plutôt indiquer qu'il aurait approcher ses femmes comme un client potentiel et que ce serait elles qui l'auraient conduit dans le lieu isolé où leurs cadavres ont été retrouvés. De plus le message inscrit à la craie sur le mur n'est pas conforme aux témoignages de l'époque. Il me semble également que les arguments sur lesquels la spécialiste se base pour affirmer que le meurtre de Kelly a été perpétré par un autre assassin sont assez sont plutôt des interprétations assez aléatoires et que des contre-arguments valides ont déjà été avancés.

Malgré tout, le docu avance plusieurs théories intéressantes, comme par exemple que les lieux eux-mêmes pourraient être sources d'indices, en particulier la proximité d'un hôpital et celle du club socialiste. De plus, une théorie originale et intrigante est offerte pour expliquer les mutilations au visage de Catherine Eddowes.





Star Wars speed dating

Histoire de la physique

Tellement vrai...

Le Batman de Burton était meilleur



Le site WHATCULTURE! dresse la liste des 15 raisons pour lesquelles le Batman de Burton était meilleur que celui de Nolan. En voici un aperçu:

15. The Suit
14. The Action
13. Cast
12. The Batcave
11. Introducing Batman
10. Boring Bruce Wayne Scenes
9. Theme Tune
8. A More Fun Joker
7. The Batmobile
6. The Batwing
5. Bale vs Keaton
4. Final Fights
3. Gotham City
2. Why So Serious?
1. Escapism

Je ne suis pas d'accord avec tous leurs arguments, toutefois je suis également d'avis que le Batman de Burton est mauditement plus divertissant et agréable à regarder que celui de Nolan.

Pas vous?


10 bons films qui ont perdu de l'argent



Le site Pajiba dresse la liste de 10 films qui ont fini dans le rouge mais qui étaient, selon eux, de bons films:

10. Cloud Atlas ( Tom Tykwer and the Wachowskis) -- Box Office Loss (Adjusted for Inflation): $38 million.

9. Ride With the Devil (Ang Lee) -- Box Office Loss (Adjusted for Inflation): $51 million.

8. Bringing Out the Dead (Martin Scorsee) -- Box Office Loss (Adjusted for Inflation): $52 million.

7. Hudsocker Proxy (Coen Brothers) -- Box Office Loss (Adjusted for Inflation): $57 million.

6. Iron Giant (Brad Bird) -- Box Office Loss (Adjusted for Inflation): $57 million.

5. The Cotton Club (Francis Ford Coppola) -- Box Office Loss (Adjusted for Inflation): $70 million.

4. The Adventures of Baron Munchausen (Terry Gilliam) -- Box Office Loss (Adjusted for Inflation): $74 million.

3. Lolita (1997, Adrian Lyne) -- Box Office Loss (Adjusted for Inflation): $87 million.

2. Treasure Planet (Ron Clements and John Musker) -- Box Office Loss (Adjusted for Inflation): $89 million.

1. The Fall of the Roman Empire (Anthony Mann, 1964) -- Box Office Loss (Adjusted for Inflation): $105 million.

Les seuls que j'ai vus dans cette liste sont Hudsucker Proxy (au cinoche, il y a une éternité, je ne me souviens pas d'avoir beaucoup aimé), Iron Giant (que j'ai vu 1000 fois et que j'adore), Baron Munchausen (juste des bouts à la télé, il y a longtemps, ça avait l'air vraiment déjanté) et Treasure Planet (également vu au cinoche il y a des siècles, je ne me souviens pas d'avoir tripé).

Êtes-vous d'accord avec cette liste?


La blague qui tue...

The Killing Joke est un des meilleurs comics de Batman qu'il m'ait été donné de lire. Or, il semblerait que je n'aie absolument rien compris de la fin. Comme tout le monde:



“No one gets the end,” the writer (Grant Morrison) says, “because Batman kills The Joker. [...] That’s why it’s called The Killing Joke. The Joker tells the ‘Killing Joke’ at the end, Batman reaches out and breaks his neck, and that’s why the laughter stops and the light goes out, ’cause that was the last chance at crossing that bridge. And Alan Moore wrote the ultimate Batman/Joker story — he finished it.”

His mind clearly blown, Smith replies, “Get the fuck out of here! ” before Morrison continues: “But he did it in such a way that it’s ambiguous, so people will never have to be sure, which means it doesn’t have to be the last Batman/Joker story. It’s brilliant!”

“You’ve third-eyed me and fucking shattered my world,” Smith concludes. “That changes the framework from which I’ve viewed that story forever. [...] Alan Moore secretly wrote the last Batman story.”


Trouvé ici.


Clara Le Garrec

Richard L. Dixon (richardldixon)

Zarnala

XiaoBotong

Thomas Thomson (thomsontm)

Entrevue avec Chelsea Christian


C'est au hasard de mes pérégrinations artistiques sur le site deviantArt que je suis tombé sur le portfolio de Chelsea Christian. La jeune mannequin et photographe floridienne m'a immédiatement conquis par la qualité artistique de son travail. J'ai complimenté quelques-uns de ses clichés, comme je le fais régulièrement, et j'ai été étonné de recevoir une réponse. Chelsea est réellement intéressée par les commentaires de ses visiteurs et tente de répondre aux questions intéressantes qui lui sont adressées. Bref, c'est en lisant quelques-uns de ses commentaires que j'ai été intriguée par cette jeune artiste et que j'ai eu envie d'en savoir plus. Elle a gracieusement accepté de répondre à quelques questions et je l'en remercie. Je partage avec vous cette fascinante entrevue.

1 - Votre carrière de mannequin semble vraiment décoller ces derniers temps, est-ce que je me trompe? Recevez-vous de plus en plus d'offres? Quelle est l'implication de votre fiancé dans votre carrière?

J'ai eu un peu plus de travail ces derniers temps, mais cela pourrait être juste parce que c'est l'été. Les choses ont tendance à se redresser au cours de l'été et meurent en hiver. :)

Mon fiancé est très impliqué dans ma carrière. Il est un merveilleux photographe et se déplace partout avec moi. Il assiste à toutes mes sessions de photo parce que j'ai quelques problèmes de santé qui peuvent me causer des évanouissements.

2 - Avez-vous atteint le stade où de parfaits inconnus vous reconnaissent dans la rue? Comment les gens se comportent-ils généralement quand cela arrive?

Oui, je suis reconnue assez souvent par des «étrangers». Ma réaction dépend de chaque situation, mais je suis toujours heureuse de rencontrer des gens et de parler avec eux. J'ai même posé pour des photos avec des fans.

3 - Quel impact votre occupation de modèle a-t-elle sur votre mode de vie? Devez-vous constamment surveiller ce que vous mangez? Avez-vous des routines spéciales d'entraînement physique? Ou êtes-vous juste naturellement jolie sans que soit nécessaire ce genre de choses?

Je mange à peu près tout ce dont j'ai envie et j'essaie de rester active, mais je ne peux pas vraiment m'entraîner parce que mes problèmes de santé ne le permettent pas.

4 - J'ai lu quelque part qu'au départ, vous étiez étudiante de musique, mais certains problèmes de santé sont venus modifier votre plan de match, pouvez-vous nous en dire un peu plus à ce sujet? Comment est votre état de santé ces jours-ci?

Tous mes divers problèmes de santé peuvent être lus ici, à la page 14 (ma condition y est bien mieux expliquée que lorsque je le fais moi-même). 

Ma santé est généralement la même. Comme je souffre de plusieurs maladies chroniques, ce sont simplement des choses avec lesquelles je dois vivre.

5 - La première chose qui me vient à l'esprit lorsque je pense aux gens qui posent nus, c'est le mot courage. Il me semble qu'il faut une charge importante de courage pour se dénuder devant une caméra. Cela a-t-il été un dilemme ou un problème pour vous au début ou avez-vous simplement plongé sans hésitation? Quand vous vous retrouvez devant un nouveau photographe, éprouvez-vous encore une certaine timidité?

Je n'ai jamais rien vu de mal à propos de la forme féminine et de l'art qui lui est liée, je n'avais donc aucune hésitation. Quand je rencontre de nouveaux photographes, il n'y a pas vraiment de timidité qui entre en scène. Je ne remarque même plus lorsque les vêtements s'enlèvent.

6 - À ce stade de votre carrière, quelle est l'activité la plus lucrative financièrement pour vous? Est-ce que ce sont les sessions elles-mêmes ou plutôt la vente de vos photos?

Je n'aime pas discuter des détails financiers de mon travail. Pour moi, il s'agit de créer et de partager de l'art. Bien que je doive faire de l'argent pour payer des choses comme le loyer et la nourriture, c'est l'art qui compte vraiment pour moi.

7 - Vous avez mentionné souvent que vous prévoyez un déménagement en Californie, quelles sont vos autres projets une fois que vous y serez? Avez-vous un intérêt pour le métier d'actrice?

Je n'ai pas d'autres projets pour la Californie, il s'agira un peu plus des mêmes choses que je fais déjà. Non, je n'ai aucun intérêt pour l'acting. Je l'ai fait avant, et je suis beaucoup plus à ma place derrière la scène (ex: la scénographie, le son, l'éclairage, la création de costumes, etc).

8 - Les coucous ultra-religieux sont un de mes sujets de prédilection sur mon blogue. Avez-vous été la cible de courrier haineux de la part de ces gens? Recevez-vous beaucoup de courrier? Répondez-vous à beaucoup d'entre eux ou suis-je vraiment chanceux? ;-)

J'ai reçu quelques messages de fanatiques religieux qui me condamnaient aux flammes de l'enfer parce que je pose nue ou à cause de mes tatouages ​ou pour des trucs du genre. Je reçois une bonne quantité de messages sur DA et mes autres sites, en plus de commentaires, donc je n'ai pas le temps de répondre à chaque personne qui m'écrit quelque chose, mais je réponds toujours aux gens qui ont des questions ou quelque chose de spécifique comme ça.


9 - Si vous étiez une amie ou un membre de ma famille, mon seul problème avec votre choix de carrière, c'est que je serais fou d'inquiétude au sujet de votre sécurité. Après tout, il y a quelques sérieux bizarroïdes en ce bas monde. Comment assurez-vous votre sécurité? Insistez-vous pour que la première réunion soit dans un lieu public? Êtes-vous toujours accompagnée lors de vos sessions? Vous sentez-vous toujours en sécurité?

Je n'ai pas le temps de rencontrer les gens avant les sessions. C'est presque impossible de le faire quand je suis en voyage et que je suis dans cette région seulement pendant un jour ou deux. Je peux habituellement détecter si quelqu'un risque d'être un problème dans nos échanges de courriels avant la session de photos. Comme je l'ai mentionné ci-dessus, mon fiancé vient avec moi à toutes mes sessions au cas où je m'évanouirais, alors il peut aussi intervenir si quelqu'un devient un problème. Je regarde aussi leur portfolio pour voir les autres modèles avec qui ils ont travaillé, ce qui peut être un indicateur de leur professionnalisme.

Je ne me sens pas sûre 100% du temps, mais ce n'est habituellement pas à cause du photographe, c'est probablement davantage à cause de l'emplacement (parfois les meilleurs emplacements ne sont pas les plus sécuritaires).

10 - Comment aimez-vous que les photographes agissent avec vous pendant les sessions? Aimez-vous être dirigée ou préférez-vous quelque liberté? Aimez-vous être complimentée pendant que vous travaillez? Parlez-nous de la séance photo idéale.

Mon photoshoot idéal est celui où toutes les personnes impliquées sont professionnelles, capables d'exprimer leurs idées et de discuter confortablement. Il devrait y avoir une énergie positive et créatrice dans l'équipe. Cela est la recette pour des gens heureux et d'excellentes photographies.

J'ai fait des sessions où je n'ai reçu presque aucune direction, et d'autres où les gens micro-géraient chacun de mes mouvements. Je travaille mieux quand j'ai la liberté de poser par moi-même, avec un peu de direction à propos du mood ou du thème recherché. Je déteste les photographes qui veulent micro-gérer chaque mouvement et chaque pose pour la totalité de la séance.

Pour ce qui est des compliments, je veux savoir si je réalise ce qu'ils recherchaient, mais après ça, c'est à la discrétion de chaque photographe. La plupart semblent complimenter leurs modèles lors des sessions, c'est donc normal.

11 - J'ai presque trop peur de le demander, mais vous devez avoir eu quelques mauvaises expériences à quelques reprises ... rien trop terrible, j'espère. Pourriez-vous partager quelques anecdotes?

J'ai eu une poignée de mauvaises expériences. À l'une de mes premières sessions (avant que mon fiancé commence à m'accompagner), j'ai été agressée. J'ai également connu plusieurs personnes qui m'insultaient pendant toute la session. J'ai connu des gens qui essayaient de transformer la séance en porno, alors que nous avions seulement accepté des photos de mode. J'ai eu quelqu'un qui me criait après littéralement à environ 3 centimètres de mon visage. Ouais, les gens peuvent parfois être vraiment chiants.


12 - J'ai été assez surpris par certaines de vos propres photos, en particulier celles que vous avez prises dans un cinéma désaffecté. Pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet? Comment avez-vous trouvé l'endroit? Avez-vous pris des cours de photographie?

J'étais là pour une session de photos avec Syd Padgett, qui est ami avec la personne qui gère ce site en ce moment. C'est le Miller Theater à Augusta, en Géorgie, et ils sont actuellement en train de réunir les fonds pour lui rendre sa gloire d'antan. C'est un beau théâtre avec beaucoup d'histoire. J'ai hâte de le visiter quand ils sont finis. Quoi qu'il en soit, après que nous avons terminé la session, il nous a invité, mon fiancé et moi, pour une visite de l'endroit et nous avons apporté nos appareils photo. :)

J'étudie présentement la photographie, j'ai donc pris quelques cours. Ils ne m'ont pas vraiment appris beaucoup de choses que je ne connaissais pas en ce qui a trait à la création d'images et ce genre de choses, mais je suis davantage capable de parler aux gens à propos de l'aspect technique maintenant.

13 - Finalement, cela n'a rien à voir avec votre carrière et je m'en excuse, mais puisque vous êtes la seule Floridienne que je connais, je ne peux rater cette chance de vous poser cette question. Que pensez-vous de l'affaire Trayvon Martin et de la controverse à propos de la loi "stand your ground"?

Je pense que toute cette histoire à propos de l'affaire Trayvon Martin est source de confusion et incroyablement malheureuse. Tout le monde ici semble avoir sa propre opinion et a différents arguments auxquels ils se réfèrent pour appuyer leur opinion. Je ne comprends pas pourquoi il y a une polémique autour de "stand your ground". En tant que victime d'abus, je pense que tout le monde devrait être en mesure d'utiliser toute la force nécessaire pour se défendre s'ils sont attaqués.

Merci beaucoup d'avoir pris le temps de répondre à mes questions. J'invite tous mes lecteurs à visiter le magnifique portfolio de Chelsea Christian sur deviantArt en cliquant ici.



20 août 2013

7 octobre

Bon, je reviens du siège social de ma nouvelle CS.

Ils m'ont fait signer une espèce de pré-contrat qui n'est pas le contrat réel. Ce dernier sera seulement signé le 7 octobre, apparemment. C'est seulement à ce moment-là que je serai officiellement transféré à la nouvelle CS. D'ici là, c'est informel. Pas une super bonne nouvelle, ça laisse environ un mois pour que des embûches se pointent. Comme j'ignore quels documents leur seront transmis par mon ancienne CS, je ne peux toujours pas dormir sur mes deux oreilles.

J'ai aussi remis les résultats du test de français que j'ai passé il y a 17 ans. J'avais obtenu la note globale de 79% (il était vraiment écoeurant ce crisse de test), ce qui avait amplement suffi à l'époque, mais maintenant, il faut avoir au moins 80%. J'ai demandé à la fonctionnaire si on pouvait simplement ignorer un misérable petit point... HA! Pas question, évidemment, le règlement, c'est le règlement! Alors je vais devoir me retaper un esti de test de français (le SEL ou le CÉFRAN). Le fait d'avoir enseigné cette langue pendant 17 ans ne semble pas être qualification suffisante en soi.

À part de ça, pas d'inquiétude, permission d'enquêter sur mes antécédents judiciaires (il n'y en a aucun), papiers d'impôts, déclaration à l'effet que je ne suis pas un membre de minorité ethnique ou un autochtone (ce qui m'aurait valu un traitement préférentiel à l'embauche), que je ne suis pas handicapé, etc.

En tous cas, je vais arrêter de m'en faire et je vais commencer à me concentrer sur ma job. Ce sera la première fois que j'enseigne la quatrième année, j'ai hâte d'essayer ça.

Et si tout fonctionne, le 7 octobre je serai officiellement à l'emploi d'une nouvelle commission scolaire et je déverrouille le blogue!


19 août 2013

Je ne sais plus...

Je viens de parler avec la (très glaciale) bureaucrate de la commission scolaire et elle m'a confirmé que l'échange de postes a été accepté.

Malgré cela, je n'ose toujours pas célébrer. En effet, plusieurs inquiétudes surgissent ce matin.

Premièrement, ladite bureaucrate m'a dit qu'elle allait appeler l'autre CS afin de confirmer et d'effectuer un échange des dossiers pertinents. Veut-elle simplement dire mon dossier concernant mon ancienneté et mon salaire? Ou s'agit-il du dossier dans lequel figure la mesure disciplinaire de ma vieille charogne d'ex-directrice? Ou peut-être que tout ça est ensemble dans le même dossier? Quelle sera la réaction de ma nouvelle CS en voyant ça? Vont-ils freaker et tout annuler?

Deuxièmement, j'ai appelé ma nouvelle CS pour savoir si je devais signer quelque chose, la fonctionnaire me répond que oui et que je dois leur amener mon CV, mon certificat de naissance, mon permis d'enseigner, mes diplômes et bulletins depuis le secondaire, une preuve que j'ai passé le test de compétence de français, etc., etc., etc.

N'auraient-ils pas pu vérifier tout ça AVANT? Que se passe-t-il s'ils trouvent quelque chose là-dedans qui ne leur plaît pas? S'ils ne sont pas satisfaits de la note que j'avais obtenu au test de français, ils m'en feront passer un autre, ce qui sera stressant mais sans plus. Un autre problème potentiel est mon diplôme en éducation. Comme il a été obtenu de McGill, ça dit "enseignement du français LANGUE SECONDE." Ces quelques mots n,avaient dérangé personne il y a 17 ans, mais si je tombe sur un fonctionnaire pointilleux, va-t-il me retourner à l'université? Après presque deux décennies de métier, ça serait bien le boutte!

Je ne sais plus quoi penser. Je suis heureux que l'échange ait lieu, mais je suis terrorisé à l'idée que quelque chose vienne tout bousiller...

Câlisse que c'est difficile d'être juste heureux des fois.

Anyways, je dois me rendre au siège social pour aller porter tous les documents et pour signer le contrat qui officialisera l'échange. Alea jacta est!


16 août 2013

Abasourdi

Je n'en reviens pas...

Je n'arrive pas à y croire. Tellement que je n'ose même pas célébrer.

Je n'en ai pas parlé sur ce blogue, mais la semaine dernière, j'ai entrepris des ultimes démarches pour que soit effectué mon échange de commission scolaire. Je l'ai fait uniquement pour avoir la conscience tranquille et afin de pouvoir affirmé que j'ai vraiment tout essayé. Je n'y ai pas cru un seul instant.

Ce que j'ai fait, c'est envoyer copie du papier du médecin disant que je suis apte à rentrer travailler à la fonctionnaire qui est responsable de ce genre d'échanges. De son côté, l'enseignante qui veut échanger avec moi (appelons-la Éloïse) est allée voir le directeur de l'école où je suis assigné. Je n'ai eu aucune nouvelle de la semaine, alors tout ça était bel et bien mort et enterré dans mon esprit.

Puis, aujourd'hui, je gardais la fille de l'amie de ma femme afin que les deux passent un peu de temps ensemble. J'ai amené les enfants faire de la trotinette au parc. À mon retour, il y avait un message sur le répondeur. C'était la bureaucrate à qui j'avais écrit. Elle me dit simplement que je dois la rappeler lundi. L'idée que cela puisse être une bonne nouvelle ne m'effleure même pas l'esprit.

Puis, je jette un coup d'oeil à mes courriels et j'y trouve un message d'Éloïse avec qui je souhaitais échanger. Elle me dit simplement que je vais avoir des nouvelles de ma C.S. bientôt, puis elle me souhaite une belle fin de semaine et signe avec un petit happy face. Là, je commence à me questionner sérieusement... est-ce possible?

Finalement, le téléphone sonne, je réponds et c'est le directeur de l'école d'Éloïse. Il me dit qu'il n'est pas supposé me le dire, mais que l'échange a été accepté in extremis et que je serai donc à son école dans une semaine! Je capotais, je n'en croyais pas mes oreilles. Complètement surréaliste.

Après des années de recherche, mon rêve d'enfin entrer à la commission scolaire de la région que j'habite vient-il vraiment de se réaliser? Puis-je enfin espérer me rapprocher de chez moi? Peut-être même d'enseigner à mes fils un jour? J'en rêve depuis si longtemps...

Sans parler du fait que m'échapperais ainsi des saloperies de mesures disciplinaires de ma vieille charogne de directrice! C'est trop beau pour être vrai!

Mais après tant de déceptions ces derniers mois, j'ai peur d'y croire et j'essaie plutôt d'échafauder des scénarios qui pourraient encore tout saboter. Comme par exemple, mon ancienne CS transfère mon dossier à la nouvelle et en voyant la mesure disciplinaire qui s'y trouve déjà, cette dernière annule tout à la dernière seconde.

Ça me semble peu probable puisque les deux CS ne se sont jamais parlé directement pendant le processus. Éloïse et moi avons dû servir d'intermédiaire à maintes reprises. De plus, le dossier d'un enseignant est quelque chose d'assez confidentiel, je crois. La bureaucrate qui a accepté l'échange ne semble même pas y avoir eu accès elle-même...

J'ai peur d'y croire.

Tant que je n'aurai pas signé un contrat avec la nouvelle CS, je vais continuer à avoir la chienne que tout me pète au visage.

La vieille charogne continue à travailler dans l'ombre, après tout!


Peris-Productions

Les vraies griffes de Wolverine




15 août 2013

Harris versus Aslan et Kirsch



J'ai regardé plusieurs vidéos de Sam Harris, un critique très intelligent de la religion. J'aime beaucoup ce type-là. Toutefois, je dois bien dire que je ne l'ai jamais vu affronter quelqu'un qui a un minimum d'allure. Avant cette fois-ci. Je dirais même que c'est plutôt inégal comme débat parce que le modérateur, Kirsch, est lui-même religieux et il ne manque pas une chance de prendre le parti d'Aslan contre Harris.

Reza Aslan a fait parler de lui récemment suite à une entrevue qu'il a donnée à Fox News dans laquelle on lui a demandé de quel droit il osait écrire une biographie de Jésus puisqu'il est musulman. Plus de détails là-dessus ici.

Bref, c'est en voulant en savoir plus à propos de ce type et de son bouquin que je suis tombé sur le débat ci-dessus. Aslan et Kirsch sont des types très savants et articulés qui mettent de l'avant plusieurs arguments très critiques de l'approche de Harris. Voici quelques-uns des propos qu'ils ont avancés, suivies de mes piètres tentatives de répliques.

"L'important n'est pas de savoir si les histoires religieuses sont factuelles, mais plutôt quel est le message qu'elles véhiculent."

Point de vue intéressant. Il est indéniable que les récits religieux véhiculent toujours une morale ou un message, parfois abominable et parfois magnifique. Si tous les gens religieux adoptaient cette approche et lisaient la Bible et le Coran comme on lit les Fables de La Fontaine, notre monde serait bien meilleur. Or, ce n'est pas le cas. La plupart des croyants ne prennent pas leurs textes religieux comme de jolis petits contes moralisateurs, il les prennent comme la parole sacrée faxée directement sur Terre par Dieu via un prophète. Il est là le problème et la mentalité religieuse que décrit Aslan tient plus de l'utopie que de la réalité.

"Sam Harris lit les textes religieux exactement comme les fondamentalistes, comme s'il s'agissait de récits factuels qu'il faut prendre littéralement."

Aslan avance un argument intéressant ici. Ce qu'il dit, au fond, c'est qu'il devrait exister une position mitoyenne entre les fondamentalistes religieux et les athées qui rejettent la religion en bloc. À certains égards, je suis d'accord avec lui. Je suis d'ailleurs d'avis que les textes bibliques doivent être préservés et étudiés, ne serait-ce que pour le rôle de premier ordre qu'ils ont joué dans l'histoire de l'humanité. Je pense exactement la même chose des textes coraniques ou des récits mythologiques de la Grèce antique d'ailleurs. Ces textes anciens méritent d'être connus, étudiés et préservés. Là n'est pas le problème.

Le problème, c'est que ces textes ne sont CLAIREMENT pas de simples documents littéraires anciens. Ils ont réellement la prétention d'être divins, d'être la parole de Dieu lui-même! On ne construit pas des temples grandioses où la chanson de Roland est lue tous les dimanches, des millions de fidèles ne se prosternent pas devant les poèmes de Philémon de Syracuse et personne n'a légalement le droit d'être un pickpocket sous prétexte que le roman Oliver Twist est d'inspiration divine.

Encore une fois, il serait merveilleux que les gens religieux se comportent comme semble le souhaiter Aslan, mais ce n'est tout simplement pas le cas.

Cela étant dit, est-ce que NOUS, les athées, avons tendance à rejeter du revers de la main les textes religieux? Absolument, il a tout à fait raison, je crois. Je ne sais pas si c'est toutefois le cas de Harris, mais c'est le cas de la plupart des athées que je connais. Lorsqu'on se débarrasse d'une religion et qu'on se sent trahi par les fausses prétentions de cette dernière, il s'agit là d'une réaction bien humaine, je crois. Mais c'est une erreur. J'en suis bien conscient depuis un bon moment et, bien que je n'aie pas lu la Bible depuis fort longtemps, j'ai en ma possession une copie traduite du Coran et j'ai bien l'intention d'en lire des extraits.

"Il est intellectuellement malhonnête de critiquer la Bible avec nos valeurs modernes, elle doit être lue dans son contexte historique."

Bien d'accord. Mais je ne crois pas que Harris et les athées s'attaquent aux textes eux-mêmes, mais plutôt aux fanatiques qui croient à la divinité et à la vérité de ces textes.

"L'Afghanistan ne représente pas le monde musulman et les événements anecdotiques ne sont pas représentatifs de la majorité des gens de confession musulmane."

Bon. Est-ce que des gars comme Harris généralisent parfois? Probablement. Mais il ne faut pas se mettre la tête dans le sable non plus. Les gestes haineux qui sont motivés par la religion sont beaucoup trop fréquents pour être simplement ignorés comme étant de simples anecdotes. Et ils ne se limitent pas à l'Afghanistan, malheureusement. Aslan devrait savoir que sa propre vie serait d'ailleurs menacée s'il se promenait dans les pays du Moyen-Orient en avançant que le Coran ne doit pas être pris littéralement, qu'il ne s'agit que de récits aux jolies morales, etc.

"Le monde musulman vit une époque de grandes réformes et les obscurantistes sont destinés à perdre cette guerre. Affirmer le contraire démontre un profond manque de sophistication."

Je ne balaie pas cet argument du revers de la main. Je ne me considère absolument pas un expert des pays musulmans, alors qui suis-je pour le contredire? Il est vrai que plusieurs pays prennent graduellement des mesures qui accordent un peu plus de liberté aux femmes. Le fait que ces réformes arrivent très lentement ne signifie pas qu'elles n'existent pas. Après tout, il ne faut pas oublier que l'Occident n'est pas sorti du Moyen-Âge du jour au lendemain, ce fut un processus long, laborieux et sanglant. Dans mes lectures, je vois toutefois beaucoup d'indication de radicalisation dans certains pays musulmans. S'agit-il de soubresauts normaux dans la grande époque réformatrice que connaît l'Islam? Peut-être. Mais je ne crois pas que les forces de l'Islam radical soient négligeables, ni qu'elles doivent être prises à la légère.

"La religion n'est pas le seul facteur à considérer lorsqu'on veut expliquer le terrorisme. La culture, le contexte socio-politique et l'histoire de la région jouent également un rôle important. Affirmer le contraire est simpliste."

Je veux bien. Je ne crois pas non plus que la religion possède le monopole de la violence sur cette planète. Les mouvements terroristes non-religieux ont bel et bien existé et existent encore, il y a toujours des exceptions, mais peut-on affirmer qu'ils constituent la majorité des groupes terroristes? Il me semble malhonnête de refuser de voir le rôle crucial que joue le fanatisme religieux dans la majorité des groupes terroristes. Oui, il y a d'autres facteurs, mais celui-là est très important, très présent et le fait d'affirmer le contraire me semble être mensonger. Après tout, plusieurs pays latino-américains ont autant (si non plus) de raisons de détester les États-Unis que les pays du Moyen-Orient, mais on ne voit pas de groupes terroristes nicaraguayens perpétrer des attaques en sol états-unien! C'est bien beau de tempérer ses propos et de ne pas généraliser, mais il faut tout de même voir la réalité en face. Je vous invite d'ailleurs à jeter un coup d'oeil à mes billets intitulés "Les fanas du mois" pour constater par vous-mêmes que, bien que plusieurs des événements rapportés comportent des éléments socio-politiques évidents, la religion y joue toujours un rôle central.

En tous cas... malgré mes contre-arguments qui semblent peut-être balayer les propos d'Aslan du revers de la main, je l'ai trouvé fort intéressant et il m'a fait réfléchir. C'est agréable de voir un type aussi articulé et intéressant avancer des arguments en défense de la religion. Le débat mérite d'être regardé.

Je termine avec une citation d'Aslan tirée de cet article:

"You can't spend your life studying the world's religions and take any one of those religions all that seriously, in so far as it's a manmade set of doctrines espoused and enforced by an institution. I self-identify as a Muslim now because the language of it makes most sense to me."



Tentations satinées

Teenage Exorcists

Evolution vs. God

Les fanas du mois XVII

QUÉBEC: Le vaste projet immobilier de l’Église de scientologie est toujours sur les rails au Canada. Même s’il ne progresse pas au rythme souhaité par l’organisation, les scientologues jurent qu’ils transformeront tous leurs locaux, souvent défraîchis, en lieux accueillants et modernes. Des embûches semblent toutefois paralyser certains projets, dont celui de Montréal. Situé rue Sainte-Catherine, l’ancien édifice du journal La Patrie doit accueillir les nouveaux locaux de cette organisation internationale controversée, reconnue comme une corporation religieuse au Québec. L’un des détracteurs les plus connus du mouvement est Mike Rinder, ex-directeur des communications de la maison-mère de l’Église de scientologie. Ce scientologue de longue date qui a quitté le mouvement en 2007 estime que les «organisations idéales» sont ni plus ni moins qu’une escroquerie. «Si Montréal et Winnipeg avaient l’argent pour rénover leur immeuble, ils l’auraient fait», écrit-il dans un échange de courriels avec Le Devoir, ajoutant que ce programme est une stratégie de l’actuel leader de l’Église, David Miscavige, pour récolter de l’argent. M. Rinder soutient que l’Église de scientologie utilise ces immeubles afin de prétendre que l’organisation est en croissance.

QUÉBEC: Huntingdon pourrait accueillir le second cimetière musulman au Québec. À ce moment-ci, il nous est impossible de déterminer si Salam Elmenyawi est directement impliqué dans le projet de cimetière. En 2004, alors qu’il travaillait à établir un Conseil de la charia au Québec, Elmenyawi a indiqué avoir un accès direct à Youssef Qaradawi, le guide spirituel des Frères Musulmans. Dans les années récentes, Qaradawi a promu la conquête de l’Occident par les musulmans, il a encouragé le meurtre des apostats de l’islam, il a justifié les attentats-suicide et les mutilations génitales féminines et présenté Hitler comme un envoyé d’Allah venu punir les juifs.

CANADA: Les extrémistes islamistes radicalisent les Canadiens «dans un grand nombre d’endroits» souligne un rapport secret du Service canadien de renseignement de sécurité (SCRS) dévoilé au National Post en vertu de la Loi sur l’accès à l’information. Alors que les mosquées contrôlées par des imams radicaux sont souvent pointées du doigt pour expliquer la dissémination de l’idéologie islamiste violente, l’étude rapporte que la radicalisation a lieu dans un nombre d’endroits beaucoup plus important. Le rapport lourdement censuré mentionne le rôle des prisons, d’internet et des voyages à l’étranger pour expliquer la transformation de Canadiens en extrémistes qui mènent ou qui appuient le recours à la violence. Le rapport s’attarde également à la radicalisation en milieu familial.

IRAK: Une série d'attentats apparemment coordonnés ont fait au moins 23 morts en Irak au lendemain d'un appel lancé par le premier ministre Nouri al-Maliki à la poursuite d'une campagne de répression pour tenter de freiner la spirale des violences. Les forces de sécurité ont mené de vastes opérations visant des activistes irakiens ces dernières semaines, mais n'ont pas réussi à endiguer le flot de violences le plus meurtrier depuis cinq ans. Cette aggravation de la situation en Irak fait redouter aux analyses et aux responsables irakiens un retour à un conflit confessionnel ouvert comme en 2006 et 2007.

LIBAN: Le chef du Hezbollah libanais, Hassan Nasrallah, a revendiqué les deux explosions qui ont blessé des soldats israéliens il y a une semaine, affirmant que son parti «fera face» à toute nouvelle violation de la part de l'État hébreu. C'est la première fois depuis la guerre de 2006 entre Israël et le Hezbollah que le puissant parti armé libanais, parrainé par l'Iran et le régime syrien, revendique une opération contre l'armée israélienne.

AFGHANISTAN: Les insurgés talibans ont enlevé une députée de l'Assemblée nationale afghane dans le centre du pays, ont annoncé les autorités, dernière attaque contre des personnalités féminines en Afghanistan. Fariba Ahmadi Kakar a été enlevée samedi dernier avec ses trois enfants à un point de contrôle à Ghazni, sur la route principale reliant la capitale Kaboul à Kandahar, la grande ville du sud-ouest du pays.

NIGERIA: Des insurgés, soupçonnés d'être des extrémistes islamistes, ont tué 44 fidèles lors d'une attaque dans une mosquée dans le nord-est du Nigeria. «Des tireurs soupçonnés d'être des membres (du groupe islamiste armé) Boko Haram sont entrés dans la mosquée, ils ont ouvert le feu et tué 44 fidèles musulmans», a indiqué ce responsable ayant requis l'anonymat. Cette attaque serait une action de représailles en riposte aux groupes de vigilance mis en place par des citoyens pour aider l'armée à combattre les islamistes de Boko Haram, dont l'insurrection dure depuis 2009.

FRANCE: Un organisme chargé de conseiller le gouvernement français sur les questions d'intégration recommande d'étendre l'interdiction du voile islamique jusqu'aux universités. La recommandation émane du Haut Conseil à l'intégration. Dans ses cartons figurait un rapport d'une trentaine de pages, faisant état de hautes tensions religieuses dans les universités. Et jugeant que pour apaiser ces tensions, «les signes et tenues manifestant ostensiblement une appartenance religieuse» devaient être chassés des universités. Dans le contexte français, tout le monde comprend qu'il s'agit surtout du hijab. Un sondage publié par Le Figaro laisse penser que plus des trois quarts des Français partagent son opinion. «La France est plus laïque que le Québec. Nous ne sommes pas une société multiculturelle. C'est très net, ce n'est pas un objet de débat» dit François Kraus, de l'Institut français d'opinion publique (IFOP).

IRAK: De nouveaux attentats ont fait plus de 60 morts et des centaines de blessés en Irak, visant notamment des cafés et des marchés à Bagdad alors que la population fêtait la fin du ramadan, le plus meurtrier depuis cinq ans. Au total, 16 voitures piégées et des attaques ont tué 61 personnes et blessé près de 300 autres à travers le pays samedi. Les violences quotidiennes se sont intensifiées et font craindre une nouvelle guerre civile alors que plusieurs centaines de prisonniers, dont de hauts responsables d'Al-Qaïda, se sont évadés en juillet à la suite d'un coup de main du réseau.

ÉTATS-UNIS: L'interception de messages contenant des menaces d'attentats entre le numéro 1 d'Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, et le chef de la filiale Al-Qaïda dans la Péninsule arabique (AQPA)a été le déclencheur de la décision de Washington de fermer une vingtaine d'ambassades et de consulats américains.

ARABIE SAOUDITE: Ibrahim Hassan al Asiri est considéré par les services de renseignement américains comme le terroriste le plus dangereux au monde. Ce Saoudien d'une trentaine d'années, fabricant d'explosifs en chef de la branche d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA), serait la cause de l'agitation contre-terroriste des derniers jours qui a provoqué la fermeture de dizaines d'ambassades. Ancien étudiant en chimie, il aurait mis au point une technique chirurgicale permettant d'implanter une bombe dépourvue de métal dans le corps d'un kamikaze. Une bombe parfaitement indétectable, un type d'explosifs que les États-Unis n'avaient jamais vu auparavant.

SYRIE: Dix-huit personnes ont été tuées et 56 autres blessées dans un attentat à la voiture piégée, dans la banlieue druzo-chrétienne de Damas, selon l'agence officielle Sana. «Dix personnes ont trouvé la mort, dont des enfants, et 56 ont été blessées dans une explosion terroriste causée par une voiture piégée sur la place Siouf à Jaramana», avait indiqué plus tôt la télévision syrienne.

IRAK: Au moins dix personnes ont été tuées et une quinzaine d'autres blessées dans un attentat à la voiture piégée au nord de Bagdad, a-t-on appris de sources officielles.

VATICAN: Le pape François a condamné le «lobby gai», mais a affirmé ne pas juger les homosexuels, y compris dans l'Église, dans une conférence de presse tenue dans l'avion entre Rio et Rome. «Le problème n'est pas d'avoir cette tendance, c'est de faire du lobbying. C'est le problème le plus grave selon moi. Si une personne est gaie et cherche le Seigneur avec bonne volonté, qui suis-je pour la juger?» a-t-il demandé. Interrogé sur le mariage gai et sur l'avortement, auxquels l'Église est fermement opposée, le pape a répondu: «Vous savez parfaitement la position de l'Église». Pour la seule fois, il a répondu brièvement, sèchement. Le pape François a également affirmé que le rôle des «femmes actives dans l'Église» devait être approfondi, tout en refusant catégoriquement leur ordination. «L'Église est féminine, mère, et la femme, ce n'est pas seulement la maternité, la mère de famille», a estimé le pape qui a appelé de ses voeux «une théologie approfondie de la femme que nous n'avons pas encore faite». Mais il a redit «non à l'ordination des femmes».

ÉTATS-UNIS: Le directeur du FBI, Robert Mueller, a confirmé devant la Chambre des représentants américains qu’au lieu d’enquêter sur la mosquée radicale de Boston où les frères Tsarnaev ont été radicalisés, le FBI s’était associé à ses leaders pour mener des ‘programmes de rapprochement’. Quand on lui a demandé s’il savait que la mosquée avait été fondée par un homme condamné pour terrorisme et identifié par le département des Finances comme un collecteur de fonds d’al-Qaïda, Mueller répondit, l’air piteux : «Non, je ne le savais pas».

IRAK: Soixante-quatre personnes ont péri en Irak, dont au moins 57 dans une vague d'attentats visant en majorité des régions chiites, selon des sources policières et médicales, le ministère de l'Intérieur mettant en garde contre le chaos dans le pays. Avec ces dernières attaques, plus de 800 personnes ont été tuées dans les violences depuis début juillet, et plus de 3000 depuis le début de l'année, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources médicales et de sécurité.

PHILIPPINES: L'explosion d'une bombe dans un restaurant du sud des Philippines, où sévit depuis des décennies une rébellion séparatiste islamique, a fait six morts et près de 30 blessés, ont annoncé samedi la police et les autorités locales. L'engin de fabrication artisanale a détonné dans un restaurant populaire du port de Cagayan de Oro, dans l'île méridionale de Mindanao, soufflant les vitres à des dizaines de mètres à la ronde. «Les gens couraient, ensanglantés, et les rescapés ont sorti au moins sept ou huit personnes du site.» Les combats entre les forces gouvernementales et divers groupes insurrectionnels musulmans ont fait des dizaines de milliers de morts depuis les années 1970.

ISRAËL: C'est un bras de fer historique. En Israël, le gouvernement et les haredim (littéralement les «craignants-Dieu» en hébreu) sont sur le pied de guerre depuis le vote instituant le service militaire obligatoire pour les hommes religieux. Si la Knesset, Parlement israélien, a définitivement entériné le projet de loi le 17 juillet, les «hommes en noir» ne comptent pas en rester là. Les étudiants des yeshivot (les «écoles talmudiques») manifestent dans les rues de Jérusalem et les représentants des partis religieux ont d'ores et déjà publiquement condamné la décision gouvernementale.

SYRIE: Jeunes, peu aguerris et en quête d'identité, environ 200 Français ont choisi depuis un an et demi de mener le djihad en Syrie, sous l'oeil des autorités françaises inquiètes d'un éventuel risque terroriste à leur retour. «Oh mes frères d'Allah, de France, d'Europe ou du monde entier, le djihad en Syrie est obligatoire», clame Nicolas B. un Français converti âgé de 30 ans dans une vidéo récemment postée sur l'internet.

TUNISIE: La principale centrale syndicale tunisienne (UGTT) a appelé à une grève générale vendredi après l'assassinat du député de l'opposition de gauche Mohamed Brahmi, abattu jeudi près de Tunis. Des centaines de personnes ont manifesté dans le centre de la capitale et en province, notamment à Sidi Bouzid, région natale du député, dont la famille et les partisans accusent les islamistes au pouvoir d'être derrière le meurtre. Cet assassinat intervient près de six mois après celui de Chokri Belaïd, une autre figure de la gauche tunisienne. Sa famille avait aussi accusé Ennahda, qui avait là aussi démenti toute implication. Le pouvoir avait imputé ce crime à un groupuscule islamiste radical.

IRAK: Quatorze chauffeurs de camion irakiens, contrôlés en pleine nuit à un faux barrage de police, ont été abattus parce qu'ils étaient chiites, ont déclaré les autorités locales qui attribuent l'attaque à Al-Qaïda. Un groupe de quelque 40 assaillants, certains portant des uniformes militaires, «ont spécifiquement ciblé les chauffeurs chiites et ont laissé passer les chauffeurs sunnites». Le groupe armé, qui comptait au total jusqu'à 150 hommes et qui serait lié au réseau d'Al-Qaïda, a en outre tiré pendant trois heures, au mortier et au lance-roquettes, sur Souleïman Bek, faisant un blessé, selon Mohamed al-Bayati, maire de la ville située à 140 km au nord de Bagdad.

ÉMIRATS ARABES UNIS: La jeune Norvégienne Marte Dalelv, condamnée à Dubaï à 16 mois de prison après avoir porté plainte pour viol, a été grâciée par les autorités de l’émirat du Golfe et autorisée à rentrer dans son pays.

FRANCE: Des émeutes nocturnes ont agité la banlieue parisienne de Trappes pendant tout le week-end, une flambée de violence qui relance des accusations d'islamophobie envers la police et plonge le gouvernement français dans l'embarras. L'interpellation d'une femme portant le niqab, jeudi, a mis le feu aux poudres. Selon la version des autorités, le mari de la jeune musulmane, mécontent de ce contrôle d'identité, aurait tenté d'étrangler l'un des policiers pendant l'opération. Dès vendredi, plus de 200 personnes en colère se sont rassemblées, un attroupement qui a dégénéré à la tombée de la nuit. Pierres lancées aux policiers, abribus et voitures incendiées. Le chaos s'est répété dans la nuit de samedi à dimanche, avec d'autres actes de vandalisme et même des tirs de mortier d'artifice et de cocktails Molotov. M. Valls a défendu la loi de 2010 qui interdit le port du voile intégral en France - et qui serait à l'origine du contrôle de la jeune musulmane à Trappes. «C'est une loi émancipatrice des femmes, je souhaite qu'elle soit respectée, a-t-il déclaré sur les ondes de RTL. La république, la laïcité doivent vivre dans ces quartiers.»

VATICAN: Il est venu le temps des indulgences numériques... Selon Radio Vatican, le pape François accordera des "indulgences" (le pardon des péchés) à ses abonnés Twitter lors des Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ). Les twittos, qui n'en demandaient pas tant, ont vite sauté aux conclusions et décrété que les followers de @Pontifex s'économiseraient ainsi des minutes de Purgatoire: de quoi déclencher une bonne tranche de rire sur le réseau social.

IRAN: Pour nager, l’Iranienne Elham Asghari s’affuble d’une combinaison de plongée, un bonnet, une veste et un foulard. Pas suffisant, pour les autorités de son pays, qui refusent d’enregistrer son record. Elle a nagé pendant huit heures dans la mer Caspienne, au large de la ville iranienne de Noshahr. Huit heures, et surtout vingt kilomètres: elle affirme avoir battu le 11 juin dernier le record féminin de la natation en mer. Pourtant, lorsqu’elle sort de l’eau, fière de son exploit, le couperet tombe: son record ne sera pas reconnu pas les autorités. La raison? Sa tenue, pas assez conforme à la Charia, la loi islamique.

VATICAN: Le fonctionnement de la banque du Vatican facilite le blanchiment d’argent, affirment les responsables d’une enquête longue de trois ans sur l’institution bancaire, selon des documents confidentiels cités par deux journaux italiens. L’Institut pour les oeuvres de religion n’a pas procédé à des contrôles suffisants sur ses clients et a autorisé les détenteurs de compte à transférer des sommes importantes pour le compte de tiers, selon la même source.

POLOGNE: La Polonaise Agnieszka Radwanska, n°4 mondiale de tennis, a été exclue d’un mouvement catholique en Pologne pour avoir posé nue dans l’édition «Body Issue» du magazine américain ESPN. Après la publication de sa photo nue la semaine dernière, la «Croisade des jeunes» a fait savoir qu’elle l’excluait de son action pour «comportement immoral». «Par sa triste chute personnelle, Agnieszka Radwanska a annulé ses propres déclarations», a affirmé l’organisation.

TUNISIE: Amina n’en a pas terminé avec ses déboires judiciaires. Tandis que les trois Femen européennes venues la soutenir seins nus ont été libérées, la jeune Tunisienne vient de dépasser les deux mois de détention provisoire. La militante est de nouveau convoquée aujourd’hui devant le juge, pour «outrage à un fonctionnaire» et «diffamation», suite à une plainte du directeur de la prison de Messadine, où elle est incarcérée. Selon ses avocats, la jeune femme aurait pris la défense d’une autre prisonnière lors d’une altercation avec des gardiens. «C’est de l’acharnement, on essaie à tout prix de la maintenir en prison», dénonce l’un de ses avocats. Venue le 19 mai à Kairouan, le jour où les jihadistes d’Ansar al-Charia devaient y tenir leur congrès, Amina avait tagué «Femen» sur le mur du cimetière, au pied de la grande mosquée.

IRAK: Au moins 500 prisonniers se sont évadés de deux prisons proches de Bagdad après des attaques coordonnées contre elles ayant fait plus de 40 morts.

ÉTATS-UNIS: Les autorités judiciaires new-yorkaises ont annoncé l'inculpation du jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar pour l'attaque du complexe gazier d'In Anemas en Algérie en janvier dernier, durant laquelle au moins 38 otages de dix pays avaient été tués, dont trois Américains.

IRAK: Au moins 20 personnes ont été tuées et une quarantaine ont été blessées dans un attentat suicide perpétré vendredi à l'heure de la prière dans une mosquée sunnite près de Bakouba, au nord-est de Bagdad, ravivant les craintes d'une guerre confessionnelle ouverte.

MALI: Le président François Hollande a confirmé la mort de l'otage français Philippe Verdon qui avait été enlevé en novembre 2011 par Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) et dont le corps avait été découvert au début du mois dans le nord du Mali.

IRAK: Au moins 31 personnes ont été tuées dans de nouvelles violences en Irak, notamment dans une série d'attentats apparemment coordonnés dans des villes à majorité chiite, a-t-on appris de sources médicales et policières.

ROYAUME-UNI: La police de Belfast a été attaquée avec des cocktails Molotov, des pierres, des bouteilles et d'autres projectiles lors d'une seconde nuit de violences causées par des manifestants protestants. 32 policiers et un responsable politique ont été blessés dans ces violences. Des jeunes encagoulés, certains masquant leur visage avec des drapeaux britanniques, ont participé aux violences. La nuit a cependant été moins violence que la veille, lorsque la foule a attaqué les forces de police avec des cocktails Molotov, des pétards, des moellons et même une épée. Plus de 600 policiers venus d'Angleterre avaient été déployés en Irlande du Nord en prévision des incidents qui émaillent régulièrement la parade du 12 juillet, point culminant des marches protestantes organisées par l'ordre d'Orange. La situation s'est enflammée lorsque la police a mis en place un barrage pour empêcher les protestants de traverser le quartier catholique d'Ardoyne, dans le nord de la ville, conformément à une décision des autorités voulant éviter des débordements.

LIBAN: Un Libanais sunnite ayant épousé une jeune fille druze a eu le pénis tranché et les dents arrachées par des proches de sa femme, opposés à leur union. Rabih et Roudeina s'étaient connus sur Facebook et s'étaient mariés devant un cheikh début juillet, contre l'avis des parents de la jeune fille. Les mariages entre Druzes et non druzes sont extrêmement rares, et bannis par cette communauté hétérodoxe établie en majorité au Liban, en Syrie et Israël.

IRAN: Le décret d'un haut dignitaire religieux iranien estimant qu'il était autorisé pour un musulman victime d'une «soif extrême» de boire pendant le ramadan a provoqué une polémique au sein du clergé. Ce décret a été rapidement critiqué par un autre Grand ayatollah, Nasser Makarem Shirazi, qui a exclu qu'on puisse «en même temps faire le jeûne et boire».

SYRIE: Un prêtre jésuite italien a «apparemment été kidnappé par un groupe islamiste», une version locale d’Al-Qaïda en Syrie. Le père Paolo Dall’Oglio a disparu depuis une semaine dans le nord de la Syrie, ainsi que le père néerlandais Frans van der Lugt et les personnes qui vivent avec lui dans la résidence jésuite de Boustan Diwan, dans le centre de Homs, un quartier très dangereux où les religieux vivent en assiégés.

PAKISTAN: Les Etats-Unis ont Wonder Woman, Catwoman et d’autres vengeresses en tenues de cuir moulantes. Intégralement voilée, voici que le Pakistan découvre Burka Avenger, apparue avant-hier en plein ramadan, sur la chaîne de télévision privée GeoTV. A la ville, elle est enseignante. Mais cette orpheline, éduquée par un vieux sage qui l’a initiée aux arts martiaux, lutte secrètement pour la sauvegarde des écoles, armée de stylos et de livres.

PAKISTAN: Aamir Liaquat Husain, prêcheur musulman et présentateur vedette de l’émission «Amaan Ramazan», a créé la surprise en offrant un bébé à un couple de participants. Les participants de ce jeu télévisé, diffusé chaque jour pendant douze heures durant le mois du ramadan, doivent répondre à des questions sur le Coran. Mais les candidats ne repartent généralement qu’avec une moto, un réfrigérateur ou un micro-ondes. «J’ai été vraiment choquée au début. J’avais du mal à croire qu’on nous donnait cette petite fille», a confirmé Suriya Bilqees, aujourd’hui maman de la petite Zainab. Pour Aamir Liaquat Husain, il s’agit simplement d’agir dans l’esprit du ramadan. «A Noël, le père Noël distribue des cadeaux à tout le monde, c’est important pour les chrétiens. Pour nous, le Ramadan est une période spéciale, il est donc important de rendre les gens heureux et de les récompenser», a déclaré le présentateur vedette.

CANADA: TWO vicious anonymous  letters, written “in the name of our Lord Jesus Christ, our savior”, have been received by a lesbian couple in Kingston, Ontario, ordering them to leave town or be used as target practice. The group behind the threats – addressed to “lesbian bitches” – claim their head office is in the “Deep South” and that its memberst had been watching Susan Belyea and Karen Dubinsky for the past few weeks.. The women were told that if they took the letter to the police, the group will use “violence surgically’” to persuade them to leave. A  follow-up letter threatened that “fun and games will turn into deadly serious action” if the women don’t leave the area. The letter threatens that youngsters armed with BB guns will hunt the women down.

CANADA: In a recent communiqué published on its website, the Ottawa Police Service endorsed an activity organized by the Muslim Association of Canada (MAC). On its own website, MAC acknowledges its adherence to the ideology promoted by the Muslim Brotherhood and its founder Hassan al-Banna. In his 50-point manifesto, Hassan al-Banna promoted the abolition of political parties and the instauration of a one-party State, the reform of the law, so that it will conform to sharia, an increase in the number of youth groups promoting jihad, the prohibition of dancing, the censorship of movies and plays and a dress code for all citizens enforced by a religious police.

ÉTATS-UNIS: California Catholics are convinced that insect excrement is God’s tears! One of the faithful, according to this report, is Rosemarie Navarro, who said: "When you say ‘glory be to God in Jesus name’ the tree starts throwing out more water." On close inspection, arborist Jon Reelhorn agrees that something is falling from the tree in front of St.Johns Cathedral. But it isn’t water. The aphides will suck the sap, the sap goes through the aphid and then it is a honey dew excrement from the aphid and it gets so heavy in the summertime that it will drip down.

ÉTATS-UNIS: HAVING fled America by boat because they grew hysterical about “abortion and homosexuality and government interference in religion”, the lunatic parents of two small children were brought back to US yesterday after they got lost at sea. Hannah Gastonguay, 26, said that she and her husband “decided to take a leap of faith and see where God led us” when they took their two small children and her father-in-law and set sail from San Diego in May. But just weeks into their journey, the Gastonguays hit a series of storms that damaged their small boat, leaving them adrift for weeks, unable to make progress. They were eventually picked up by a Venezuelan fishing vessel, transferred to a Japanese cargo ship and taken to Chile where they were resting in a hotel in the port city of San Antonio until their transfer back to the godless US of A.

MEXIQUE: AFTER receiving a message from The Almighty that He intended performing a miracle, Father Jose Dolores Castellanos Gudino, pastor at Mary Mother of the Church in Guadalajara, was astonished to find that a eucharist – or holy cracker as we call it here – had begun bleeding.

ÉTATS-UNIS: A car crash television interview during which a Fox News host asked the author of a new biography about Jesus, why he, as a Muslim, feels able to write about the Christian Messiah, has had an unexpectedly positive outcome - with sales of the author's book increasing by 35 per cent in just two days.

ÉTATS-UNIS: Russia recently enacted a reactionary anti-gay law banning the dissemination of "propaganda of nontraditional sexual relations around minors." Bryan Fischer, head of the American Family Association: "Russia is not being homophobic, it’s homorealistic – the Russian government is trying to take the issue into consideration and establish public policy to contribute to public health, as this lifestyle is not be promoted, endorsed or granted special legal protection", the expert said, warning of high health risks linked to this lifestyle.



ÉTATS-UNIS: Lance Bass has joined as an executive producer on the documentary "Kidnapped for Christ," which sheds light on controversial behavior modification methods used on children -- sent there by their parents -- at an Evangelical Christian reform school.  “It is important for these hidden stories to be told," Bass said in a statement. "The world needs to see how damaging places like this can be to our youth.”

ÉTATS-UNIS: Texas Christian camp treats at-risk and low-income kids to live reenactments of Jesus’ crucifixion.

ROYAUME-UNI: Extremist preacher Anjem Choudary has lent his support to a new Muslim protection group, the Islamic Emergency Defence, with an emergency phoneline to report Islamophobia. The new organisation, which Choudary has promoted on his Twitter feed, ostensibly aims to combat Islamophobic abuse, saying "it should not be the case that Muslims are intimidated into pacifism, or adopt a silent approach in the hope that the problem will just ‘disappear’. "Hooliganism, for want of a better word, is unfortunately, on our streets and Muslims are being systematically targeted with physical and verbal abuse."

ÉTATS-UNIS: Former presidential candidate — and current Fox News host — Mike Huckabee used his syndicated radio show to wonder why Muslims act like “animals” on their holiest days. "You know, if you’ve kept up with the Middle East, you know that the most likely time to have an uprising of rock throwing and rioting comes on the day of prayer on Friday. So the Muslims will go to the mosque, and they will have their day of prayer, and they come out of there like uncorked animals — throwing rocks and burning cars."



ÉTATS-UNIS: A pair of serpent-handling Pentecostal preachers are getting their own reality television show. “Snake Salvation” is set to debut Sept. 10 on the National Geographic Channel. “We say we are in this to save souls, but people don’t see us if they don’t come into the four walls of the church.” “If one person sees it and it converts them or causes them to go to a church, then it will be worth it.” In at least one episode, a church member is bitten by a snake, causing worshipers to pray for a healing rather than seeking medical care.

ÉTATS-UNIS: When an active-duty Marine was given a Marine Corps training document describing "potential risk indicators" commanders should look for to prevent loss of life among service members, he found one checkbox that didn't seem to fit. Among warning signs like substance abuse and prior suicide attempts was "lack or loss of spiritual faith." Concerned that this was a discriminatory policy, the Marine notified the Military Religious Freedom Foundation (MRFF). The organization says this is the military's latest effort to discriminate against service members who don't believe in God.

SRI LANKA: A day after Eid celebrations, a mosque in suburban Colombo was attacked by a mob, leaving five persons injured. Some houses in the vicinity were also damaged in the attack. The mosque is situated off Grandpass Road in a suburb to the north of Colombo where there is a sizeable Muslim population.

ÉTATS-UNIS: Christian chaplain Gordon Klingenschmitt urged the followers of his “Pray In Jesus Name” program to “sell your clothes and buy a gun.” Using Jesus to unequivocally declare to his followers that they are “being denied their Second Amendment rights,”"Dr. Chaps,” as he calls himself, quoted United States Army Captain Terry M. Hestilow (Ret.), who is on record as stating the Department of Homeland Security intends to kill: “Anyone they think is standing in their way to impose a new Marxist government… anyone who stands for the U.S. Constitution.”

ÉTATS-UNIS: Cathie Adams served as chair of the Texas Republican Party for the larger part of a year between 2009 and 2010. Now she's railing against immigration reform, citing her belief that it will lead to an identification system indicative of biblical End Times.

TANZANIE: In the tourist filled location of Stone Town, Zanzibar, two Jewish British teens had acid thrown in their faces Wednesday by men driving by on a moped. The incident followed two previous attacks they had suffered at the hands of locals. The Telegraph reported that Katie Gee and Kristie Trup, both 18 years old, were on their way to dine in a restaurant on the beach when two unspecified men drove past the pair and threw liquid at them before speeding off.

ÉTATS-UNIS: A Christian conservative radio host linked homosexual love to the ‘love’ Ohio kidnapper and rapist Ariel Castro had for his victims in an extremely vocal display of her opposition to same-sex marriage that caused outrage among listeners. American Family Association talk show host and Fox News contributor, Sandy Rios, made the controversial comparison while speaking with Chicago anti-gay pastor Erwin Lutzer about their shared opposition to same-sex marriage last week. Lutzer noted that the Chicago's crime level is bad enough and the city does not need the ‘destruction of marriage’ as well.

ARABIE SAOUDITE: A SEVEN-YEAR jail sentence has reportedly been imposed Rael Badawi, 35, founder of the Saudi Liberal Network website. Badawi was arrested last year after the network declared May 7 a “day of liberalism” in the Muslim kingdom, and demanded an end to the influence of religion on public life in Saudi Arabia. He was sentenced to seven years and 600 lashes, and his website was ordered to be closed down.

ÉTATS-UNIS: Boston Archdiocese Monsignor Arthur Coyle, who received a special honor from Pope Benedict XVI, busted with prostitute behind church cemetery.

MALAISIE: BAH kuh teh is a Chinese dish made with pork spare ribs, and is said here to be an especially tasty breakfast dish. But when two Malaysian bloggers, Alvin Tan, 25 and Vivian Lee, 24, devised a humorous bah kuh teh Ramadan ad on their facebook page, the authorities did not see and funny side, and the pair are now languishing in prison, awaiting trial on charges of sedition, indecency and promoting enmity among different groups of religion or race. They face up to eight years in prison.

ÉTATS-UNIS: One evening I happened across a girl on the internet who had written a story about a religious institution called “New Bethany.” I was quite disturbed after reading her account of the abusive treatment handed out by these so called “Religious leaders of God.” My entire childhood was spent at The Children’s Home Society, located in Jacksonville, Florida and was a abusive fourteen years of my life. Personally, I have found these places to be nothing more than American concentration camps used by the juvenile system to harbor “troubled children;” especially teens who actually need nothing more than to be loved, respected and given a little freedom in order to find out who and what they are as individuals.

LIBYE: FOOTBALL is reportedly Libya’s most popular game, but ultra-conservative Muslims there are dead set against women engaging in the sport. Earlier this month Muslim cleric Sheik Salim Jabar went apeshit when he learned of the formation of a university female football team, and went on TV to have a rant of Koranic proportions. Instead of a female football team, what the country really needs, he insisted, is a good, old-fashioned dose of Muslim values … like the fear of Allah and  the implementation of  punishments decreed by Allah: "Every day, I hope to hear on TV that from now on, anybody who drinks wine will receive 40 or 80 lashes, or that a fornicator – male or female – will receive 100 lashes, in accordance with the explicit word of the Koran."

ÉTATS-UNIS: A NEW York Jewish High School operated by the flagship school of Orthodox Judaism –  Yeshiva University – was hit this week by a $380 million federal law suit filed by 19 former pupils who claim they were abused by two rabbis. One victim claims he was sodomised with a toothbrush.

RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE: Attacks by extremists on Christian villages in the Central African Republic have left at least 15 dead and made around 1,000 people homeless. The raids were carried out by Islamist militia group, Séléka which seized control of the country following a coup in March 2013. At least 14 villages in Bouar Diocese were completely abandoned after residents fled, Italian Carmelite missionary, Fr Aurelio Gazzera, told Aid to the Church in Need.

ÉTATS-UNIS: A San Bernardino man says he was fired from his job less than two weeks after he celebrated his marriage to his same-sex partner. Their announcement and subsequent nuptials were announced in local papers like the Inland Valley Daily Bulletin. Less than two weeks after saying “I do,” Bencomo says he was terminated from his teaching job at St. Lucy’s Priory High School, an all-girls Catholic school, in Glendora.

MALAISIE: The Pertubuhan Penyatuan Pembelaan Melayu Malaysia (PPPMM) today urged the government to enact a more stringent law that will deter individuals from belittling Islam.

ÉTATS-UNIS: Last month, Oakland University head women's basketball coach Beckie Francis was mysteriously fired after several years of leading what — from the outside, at least — seemed like a successful collegiate sports program. Now, more than a dozen former players have come forward to reveal that behind the scenes, Francis was a religious zealot obsessed with her players' virginity and weight, to the point that some under her iron fist developed eating disorders.

INDE: A new statue which shows Virgin Mary and baby Jesus as tribals has been installed in a church in the eastern Indian state of Jharkhand, sparking off protests from non-Christian tribal groups. Wearing a red-bordered white sari, red blouse, necklace and bangles and holding baby Jesus in a cloth sling, the statue has invited both anger and astonishment. "Showing Mother Mary as a tribal is a part of the larger design to make the tribal population believe that she was from their community and confuse them," says Mr Tigga. "A 100 years from now, people here would start believing that Mother Mary was actually our tribal goddess. It's an attempt to convert Sarna tribals to Christianity."

SYRIE: Jihadists destroy Orthodox church - "They tore up the sanctuary curtains, Bibles and other holy books, and broke all the crosses, chairs and icons of Jesus and the saints. They stole electrical appliances like fans, chandeliers and lights. They took whatever was in the church, and sold it all. There is nothing there now." "Even though I have left, the terrorists still call and text me from there, on my cell phone, to bother me. They recently called and told me: 'If you attempt to return to al-Tabqah we will cut off your head and display it on the mosque so that all the Muslims there can see it and be proud of it.' They say other things too, but what they say is so disturbing, that I keep my phone switched off unless I really need to use it."