15 juillet 2014

FIRST WAVE volume 1


Batman, Doc Savage et The Spirit: trois personnages iconiques de la BD américaine réunis pour la première fois dans une même aventure. Ajoutez à cela le scénariste renommé Brian Azzarello, des artistes talentueux comme Phil Noto dont j'adore particulièrement le style... cette série semblait vraiment avoir tout pour elle! Et pourtant...

De ce que j'ai compris, l'histoire se déroule au début de la carrière de Batman, bien que l'époque exacte soit très difficile à déterminer. On est possiblement entre les deux guerres, mais ce n'est pas clair. Bruce Wayne ne revêt son costume de chauve-souris que depuis quelques mois et il n'hésite pas à utiliser les deux pistolets qu'il porte en bandoulière. Il attire l'attention de Doc Savage, un héros déjà accompli et adulé des foules, et se retrouve mêlé à une histoire si complexe que, très honnêtement, j'ai perdu le fil et tout intérêt en cour de route. Les personnages secondaires se succèdent à un rythme effréné, les gangsters, les mercenaires et les policiers corrompus se ressemblent tellement qu'on ne sait plus qui est qui et quels sont les liens qui les unissent. L'histoire est décousue et nous projette de Gotham, à New York, à la jungle amazonienne, à Central City sans qu'un véritable fil conducteur clair nous permette de bien saisir ce qui se déroule sous nos yeux. Vraiment, un véritable salmigundi incompréhensible bourré d'événements anecdotiques qui ne semblent mener à rien.

Il faut dire que j'ai lu la traduction, alors il est théoriquement possible que cette dernière soit si mauvaise qu'elle rende l'histoire complètement opaque. J'ai horreur des traductions. Je pense mon temps à essayer de deviner quels étaient les mots originaux du scénaristes avant que le traducteur vienne y mettre ses sales pattes, c'est exaspérant.

Seul détail rédempteur, les dessins sont absolument magnifiques, particulièrement les planches de Phil Noto qui m'ont complètement séduit. S'il n'avait pas dessiné l'intro de cette série, je n'aurais jamais continué ma lecture.



6 commentaires:

Sidekick a dit…


WoW! Là tu me tues!
Toute mon enfance en entier réunie!

SDK;-)

Prof Solitaire a dit…

En avais-tu entendu parler? Tu vas te laisser tenter malgré ma critique décapante? ;-)

influence rappowsi a dit…


Pas bechoin, mes chouvenirs d'enfanche chont dans ma tête pour touchours!

(En remettant son dentier pour plus d'intelligibilité):

Ah, si tu savais, l'jeune...

SDK ;-)

Sidekick a dit…

Oups! "influence rappowsi", cékisa?

J'voulais tellement m'assurer que j'étais pas un robot, que je me suis emmêlé les pinceaux en remplissant les cases...

Bon c'est l'été... un peu d'indulgence siouplé?

SDK;-)

Prof Solitaire a dit…

Tout est pardonné, M. Rappowsi ;-)

Sidekick a dit…


...je devais être sous influence...
;-)

SDK;-)