25 juillet 2014

Tobias Scholz

11 commentaires:

Sidekick a dit…


OK, je décode!

(de bas en haut)

Image 1: Lors de ton séjour en camping, le retour à la nature et tout ça, ton phallale à repris de la graine;

Image 2: Mais Profette a d'abord présenté une fin de non recevoir (illustré ici par la porte grillagée);

Image 3: Aucunement découragé, tu as effeuillé délicatement la belle (les petiots dormant dans l'autre tente) qui a finalement cédé;

Image 4: Préfiguration des neuf prochains mois...

C'est ça hein? Et de trois! Une fille?

SDK;-)

Sidekick a dit…

OK, je décode!

Image 4: Lors de ton séjour en camping, le retour à la nature et tout ça, ton phallale a repris de la graine;
Image 3: Mais Profette, épuisée par sa journée, t'a d'abord présenté une fin de non recevoir (illustré ici par la porte grillagée);
Image 2: Nullement découragé, tu as délicatement entrepris d'effeuiller la belle (les petiots dormant dans l'autre tente) qui a finalement cédé avec volupté;
Image 1: Préfiguration des neuf prochains mois!

C'est ça, hein?
Et de trois!
Une fille cette fois?

SDK;-)

Sidekick a dit…


Oups...Total silence radio sur celle-là...
Ai-je pris trop de libertés?
Si c'est le cas, mes excuses alors.

SDK

Prof Solitaire a dit…

Oh, hahaha, ben non, j'avais juste oublié de répondre à une batch de commentaires dont celui-là... ton analyse est extrêmement divertissante, tu sembles juste avoir le luxe d'oublier un petit détail qui s'appelle une vasectomie! ;-)

Sidekick a dit…


Doh!

SDK (ben, ça pourrait se passer comme avec l'autre là, Joseph, tsé...);-);-)

Sidekick a dit…


...un "petit détail"? Si p'tit qu'ça?

SDK (rire gras de taverne);-)

Sidekick a dit…


...donc, à part l'image 1, j'avais tout bon?

SDK (tentative désespérée de faire oublier l'immense bourde par un déluge de commentaires faisant diversion);-)

Prof Solitaire a dit…

Bon, ok M. Taverne, si tu y tiens, je vais te répondre avec une franchise qui va te décoiffer! ;-)

Image 4: Le phallus se porte plutôt bien depuis que j'ai cessé les médicaments (et quand l'anxiété ne prend pas le dessus), mais des journées entières à superviser deux p'tits monstres à travers un parc national ne sont pas propice à une forte libido la nuit venue;

Image 3: Bref, Profette n'a malheureusement eu aucune avance à repousser, fait rendu encore plus incontournable puisque nous dormins tous les quatre dans la même tente et que nous avions le plus jeune entre nous, situation qui n'a donc rien de très érotique;

Image 2: Comme si ce n'était pas assez, endormir les enfants surexcités n'a pas été de tout repos, sans parler que Profette souffrait des sinus à cause des nuits froides;

Image 1: Ajoute à ça la récente vasectomie et tu vois enfin l'ampleur de ta méprise, ce qui indique bien que la totalité de ton scénario tient davantage de tes propres fantasmes et de ton esprit libidineux que de mon triste et boueux vécu! ;-)

Camper avec des enfants, mon vieux, c'est pas des vacances... c'est le marathon! :-P

Sidekick a dit…


Ouin...

C'est vrai que ça décoiffe...

Ceux qui ont des cheveux en tout cas...

;-)

SDK (donc parents=masos? Je note!);-)

Sidekick a dit…

Ouin...

C'est vrai que ça décoiffe...

Les hirsutes et les non-calvitiques à tout le moins...

SDK (donc Parents=Masos? je note, merci!);-)

P.S. À mon âge, les seuls fantasmes libidineux sont d'avoir deux couches de beurre d'arachides sur ses toasts du matin);-)

Prof Solitaire a dit…

On dit ça, on dit ça ;-)