6 septembre 2014

Être un homme dans un CPE


Radio-Can nous offre cet article à propos des hommes qui travaillent dans les CPE. Bien que ce ne soit pas le focus de l'article, la discrimination, la pression et la méfiance dont sont victimes ces hommes transparaissent dans plusieurs extraits:

Si les pères prennent de plus en plus leur place auprès des enfants, la profession d'éducatrice en garderie se décline encore difficilement au masculin. Les hommes qui exercent le métier doivent braver les préjugés et les soupçons à leur égard.

(...)

Il y a toujours un deuxième ou un troisième regard, un fonctionnement qui est de nature à rassurer les parents. Et il rassure les éducateurs eux-mêmes, qui se mettent ainsi à l'abri d'éventuels soupçons.

(...)

Bien qu'ils y soient bienvenus, très peu de garçons encore s'inscrivent au collégial en techniques d'éducation à l'enfance (3,5 % des inscriptions). Et de ce nombre, seulement un sur quatre terminera sa formation. C'est souvent lors du stage, en étant plongés dans un milieu exclusivement féminin et exposés aux préjugés des parents, que la plupart abandonnent.





Aucun commentaire: