28 septembre 2014

Persécution


Excellent commentaire d'Antoine Robitaille à propos de la photo ci-dessus:

Un lecteur m'envoie cette photo prise à Sudbury. Probablement que des fonctionnaires pressés ont voulu traduire «prosecuted». Le résultat: une belle illustration involontaire du sort qu'on réserve à la langue française dans notre Dominion, non?

Trouvé ici.


2 commentaires:

Aurélia a dit…

Punaise la faute ! Franchement, c'est abusé...

http://leblogdaurelia.blogspot.fr/

Aurélia a dit…

Punaise la faute ! Franchement, c'est abusé...

http://leblogdaurelia.blogspot.fr/