5 octobre 2014

Nous sommes une terre d'accueil pour les cultes de timbrés


Ce que je trouve scandaleux dans cette histoire, ce n'est pas que ce gourou ait réussi à mettre la main sur un troupeau d'idiots qui sont prêts à croire ses élucubrations et à lui donner leur argent. Après tout, c'est ce que fait la religion chrétienne depuis des siècles. Non, ce qui m'écoeure, c'est que ce zigoto soit exempté de taxes! En d'autres termes, c'est un peu comme si nous contribuions TOUS à ce culte déjanté!

Extrait de la nouvelle:

L'Ordre des Esséniens n'a pas fait de vagues depuis l'exil de son leader de la France au Québec, il y a 10 ans. Mais selon l'État français, la dévotion des membres pour les archanges et la «Lumière éternelle» cache des idées inquiétantes sur l'imminence de la fin du monde.

Un groupe aux «thèses apocalyptiques» dont le gourou a été condamné au criminel et que l'État français recommande d'avoir à l'oeil prend de l'expansion au Québec depuis 10 ans, tout en bénéficiant d'exemptions fiscales et en distribuant des reçus aux fins d'impôt.

L'Ordre des Esséniens, un groupe dont le principal centre d'activités se trouve à deux heures de Montréal, n'a jamais été inquiété par les autorités depuis qu'il s'est établi au Québec.

Des dizaines de personnes (de 60 à 100, selon les versions) résidant sur un domaine de 103 acres à Cookshire-Eaton, en Estrie, y vénèrent des «archanges» ainsi que des divinités égyptiennes et des figures du christianisme.

Ils reçoivent chaque dimanche des dizaines de personnes vêtues de blanc pour entendre parler Olivier Martin dit Manitara - un «fils du Soleil» autoproclamé - , qui dirige le mouvement et qui dit se faire transmettre par des forces surnaturelles le texte des «Évangiles esséniens», signé de sa main.

Le groupe est qualifié de «secte» par la principale organisation française de soutien aux victimes de dérives religieuses, l'Union nationale des associations de défense des familles et de l'individu (UNADFI).

(...) «La vigilance à l'égard de ce groupe est motivée par l'utilisation de thématiques New Age multiples, empreintes de références à des théories de fin du monde et de thèmes ufologiques [liés aux extraterrestres]», écrit dans un rapport publié en 2011 la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES), l'administration chargée de conseiller le premier ministre français sur ce sujet.

En entrevue à La Presse, le président de la MIVILUDES, Serge Blisko, qualifie Olivier Manitara de «sinistre individu».

(...) M. Blisko ajoute que ce groupe «ressemble beaucoup» à l'Ordre du temple solaire (OTS). Au milieu des années 90, des dizaines de membres de cette secte franco-québécoise ont préféré partir pour la planète Sirius (à travers des suicides collectifs et des massacres) plutôt que vivre la déchéance de l'humanité. Au total, 5 tueries ont fait 74 morts.

(...) La MIVILUDES en est beaucoup moins certaine. Selon son avant-dernier rapport, le groupe attendait la fin du monde pour 2012, clamant que «l'heure du choix approch[ait]» et qu'une «nouvelle humanité se lèverait». «L'humanité [est] aujourd'hui en train de revivre ce que vécurent nos ancêtres atlantes», ces habitants d'une île mythique engloutie par les mers.

(...) Selon le documentaire, Olivier Manitara serait par ailleurs obsédé par Hitler et le placerait avec Jésus et Bouddha parmi les hommes qui ont «fécondé l'humanité».

Les Esséniens poursuivent Canal+ et les deux journalistes pour le contenu du reportage. Après deux revers, la Cour de cassation a accepté en mai dernier d'examiner la plainte. Dans ce dossier, l'Ordre des Esséniens est défendu par Jean-Marc Florand, qui compte Raël parmi ses clients.


3 commentaires:

fylouz a dit…

Pour une fois que la France exporte quelque chose...

fylouz a dit…

Lu en matière de religion :

http://www.charliehebdo.fr/news/dalai-lama-1280.html

Prof Solitaire a dit…

Exportations françaises: vin, fromages et cultes débiles. Merci les cousins! ;-)