16 janvier 2015

Le Pape et les Islamistes: même combat!

Envoyez ceci au prochain connard qui vous dira que ce nouveau Pape est progressiste et merveilleusement moderne:

Le pape François s'est immiscé jeudi dans le débat sur la liberté d'expression qui fait rage depuis l'attentat meurtrier contre l'hebdomadaire Charlie Hebdo en France en jugeant que ce "droit fondamental" n'autorisait pas à "insulter" ou à moquer la foi d'autrui. Dans l'avion qui le conduisait pour une visite de cinq jours aux Philippines, bastion du catholicisme en Asie, le pape a condamné les meurtres perpétrés, au nom de la religion, à Paris au siège du journal satirique Charlie Hebdo, où des djihadistes disant vouloir venger le prophète Mahomet ont tué 12 personnes la semaine dernière.

La liberté d'expression est un "droit fondamental", a-t-il souligné. "Tuer au nom de Dieu" est une "aberration". Mais la liberté d'expression n'autorise pas tout et elle doit s'exercer "sans offenser", a-t-il martelé. Car "si un grand ami parle mal de ma mère, il peut s'attendre à un coup de poing, et c'est normal. On ne peut provoquer, on ne peut insulter la foi des autres, on ne peut la tourner en dérision", a-t-il insisté.

"Il y a tant de gens qui parlent mal des autres religions, les tournent en dérision, font un jouet de la religion des autres: ce sont des gens qui provoquent", a encore dit le pape, qui s'exprimait en italien.

Frapper un type qui parle en mal de ta mère, c'est NORMAL? Je ne me souviens pas avoir entendu Jésus dire ça... il n'était pas plutôt question de tourner l'autre joue?

Et sur quelle planète est-ce que la liberté d'expression sans offenser, s'appelle encore la "liberté" d'expression? Y'a un p'tit problème de compréhension du concept de liberté, ici...

Quel misérable vieux con...



Aucun commentaire: