9 mars 2015

CS sous les tropiques

Vous voulez voyager? Vous aimez les palmiers? Rejoignez les rangs de nos bons bureaucrates de commissions scolaires:

En pleine période d’austérité, la Commission scolaire Kativik a déboursé près de 23 000$ pour envoyer quatre de ses dirigeants sous le soleil d’Hawaï afin de participer à un forum sur la culture et l’éducation en milieu autochtone.

La Conférence mondiale des peuples autochtones en éducation s’est déroulée à Honolulu du 17 au 24 mai 2014. Le commissaire Thomassie Mangiuk s’y est rendu en compagnie de la directrice générale adjointe Rita Novalinga, de la secrétaire générale Harriet Keleutak et de la directrice adjointe des services éducatifs Qiallak Qumaaluk. La Commission scolaire Kativik regroupe 3300 élèves inuits dans le Nord-du-Québec.

L’événement s’est tenu au chic Pacific Beach Hotel à Honolulu dont les chambres et balcons donnent sur les eaux turquoise de la plage Waikiki, l’une des plus célèbres au monde, semble-t-il.

(...) Le député de Chambly soutient que cette dépense est inacceptable, particulièrement dans une commission scolaire où le taux de décrochage est de 73 %, le plus élevé au Québec. Les chances que les élèves bénéficient de cette dépense sont nulles, estime-t-il.

«C’est de l’argent qui devrait aller aux jeunes. Il faudrait l’investir en travail social, en orthophonie, en soutien aux enseignants qui vivent une réalité complexe. Il y a de la détresse sociale dans le Nord», plaide M. Roberge. (...) 
Autres formations données sous le soleil pour les dirigeants scolaires

Début 2010, sept directeurs d’écoles sont allés perfectionner leur leadership en République dominicaine, un endroit de prédilection pour la détente et les vacances. Une facture de 21 000$.

Un an plus tard, quatre autres directeurs d’écoles sont envoyés à Hawaï en perfectionnement hivernal, au milieu de l’année scolaire; 10 000$ en fonds publics.

En 2009, le commissaire Paul Trottier, de la Commission scolaire de Montréal, n’a assisté qu’à 35% des réunions du conseil des commissaires. Il a passé le reste de son temps ailleurs, notamment en Tunisie, au Cameroun, à Hong Kong et il a raconté ses voyages sur son blogue appelé Globe-Trottier.

Au printemps dernier, 150 patrons de commissions scolaires se sont réunis au chic château Montebello pour un congrès de perfectionnement. Une facture de 100 000$.
Autres dépenses en 2014

La Commission scolaire Kativik a dépensé au moins 28 745$ pour payer des consultants venus s’adresser aux commissaires

Les 15 et 16 décembre 2014, 15 commissaires, trois membres de la direction et une traductrice ont reçu une formation sur les rôles et responsabilités des nouveaux commissaires. La présence du consultant venu de Colombie-Britanique a coûté 14 187$

La Commission scolaire Kativik reçoit tout son financement, 100 millions $, du Trésor public québécois.


3 commentaires:

fylouz a dit…

https://www.youtube.com/watch?v=7RI3-JkaWnk

Prof Solitaire a dit…

Hahaha, tu crois qu'il s'objecterait à ce que sa chanson soit utilisée par les ressources humaines de CS lors des séances de recrutement? ;-)

fylouz a dit…

Les yeux fermés (oh, la vanne pourrie, j'ai honte).