11 juin 2015

L'éducation? Pas une priorité!


Extrait de l'édito de Gobeil:

Le gouvernement Couillard est sous influence, celle d’un idéologue néolibéral. J’ai nommé Martin Coiteux. Ce n’est pas pour rien que son blogue a été effacé de la carte lorsqu’il s’est présenté comme candidat du trio économique libéral. Il suffisait de prendre connaissance de ses billets pour comprendre que l’objectif de cet homme consiste à démanteler l’État québécois.

Le prétexte pour couper, nous dit l’idéologue, c’est de réduire la dette et ça, il le fait « pour nos enfants. » Et oui, on coupe dans l’éducation et pourquoi? Pour le bien de nos enfants! On appauvrit les profs de nos enfants et pourquoi? Pour le bien de nos enfants. Je ne sais pas pour vous, mais moi ça me fait penser à la logique des coups de strap des années 50. On fesse sur les enfants, mais c’est pour leur bien. Ben oui!

En gelant le salaire des profs de l’école publique, quand on tient compte de l’inflation, ça signifie en fait qu’on les appauvrit de plusieurs milliers de dollars. J’imagine que si on coupe le salaire des profs, c’est pour les motiver!

Trouvé ici.


Aucun commentaire: