28 juin 2015

Les deux faces de Mulcair

Extrait de cet article de Stéphane Gobeil:

- Ouin. Mais en même temps, il faut que Mulcair convainque les Canadiens qu'il va écraser les séparatistes. C'est pas facile. D'un côté, il doit dire aux Albertains qu'il ne nuira pas à l'industrie des sables bitumineux et en même temps, il essaie de faire croire aux Québécois que le NPD est un parti vert. Il s'oppose à un oléoduc bitumineux en Colombie-Britannique, mais il est d'accord pour que ça passe par le Québec. 

- C'est un peu ça. Mulcair doit nous faire croire qu'il respecte notre identité québécoise et, en même temps, blaster les souverainistes, même si la moitié des francophones le sont. 

- Tu sais, Mulcair a travaillé pour Alliance Québec, le groupe qui s'acharnait à charcuter la loi 101. 

- J'ai entendu ça. C'est vrai aussi que c'était un ministre libéral dans le gouvernement Charest. Et il a voté pour les libéraux de Couillard. Bizarre, ça aussi. Le NPD, c'est pas supposé être un parti progressiste? 

- En tous cas, Mulcair a voté pour l'austérité libérale. C'est comme s'il avait voté pour couper le salaire des profs et des infirmières. 



Aucun commentaire: