21 décembre 2015

Les francophones? Une minorité ethnique comme les autres...

Depuis l'avènement de l'adoption du multiculturalisme par le gouvernement canadien, les francophones de ce pays ne constituent plus un peuple fondateur, mais simplement une minorité ethnique parmi d'autres. Cette perception est bien visible dans de récents propos du maire de Windsor:

Certains propos tenus hier par le maire de Windsor, Drew Dilkens (...) sèment la controverse.

Le maire a affirmé qu'il était difficile d'offrir des services en français dans une communauté aussi multiculturelle sans faire de favoritisme. Il a poursuivi en disant que d'autres communautés culturelles à Windsor ont aussi des besoins.

Pour le professeur de droit Gilles Levasseur, ce sont des propos inacceptables (...)

«Le français a un statut officiel dans bien des domaines en Ontario. Traiter les francophones de cette façon-là, c'est de leur manquer de respect. D'arriver et de balkaniser cette notion de langue française comme étant n'importe quelle autre langue, c'est porter atteinte à toute l'histoire et au combat des Franco-Ontariens.»
Didier Marotte du Centre communautaire francophone (...) souligne toutefois qu'il ne faudrait pas oublier que le français est l'une des langues officielles au Canada, et ce, même si les municipalités n'ont pas l'obligation de fournir des services en français même dans les régions désignées.

«C'est dommage qu'il n'y ait aucun effort fait au niveau de la Ville pour s'assurer qu'il y ait des employés bilingues au service de la Ville.»



Aucun commentaire: