22 décembre 2015

Star Wars Épisode VII: c'est comment?


Bon, je l'ai enfin vu et je peux enfin en parler. Mais soyez avertis, si vous ne l'avez pas encore vu et que vous souhaitez éviter de connaître les rebondissements à l'avance, alors ne lisez pas ceci.

Ce que j'aurais vraiment envie de faire, c'est me retaper le film et le commenter presque scène par scène parce qu'il y a vraiment beaucoup à dire, mais comme c'est impossible, je vais essayer de me fier à ma mémoire défaillante.

En général, je dois dire que le film est souvent divertissant et visuellement très réussi. C'est un BEAU film. Les scènes d'action sont très excitantes et nombreuses. Les acteurs offrent, pour la plupart, des performances intéressantes. Le CGI est excellent et on n'a presque jamais l'impression de regarder du faux. Mais le scénario, lui, est très faible, plein de trous et mal ficelé. Les personnages principaux sont trop nombreux et mal définis. La trame sonore est, malheureusement, très peu inspirée et beaucoup moins bonne que celles des films précédents.

Le début du film met en scène trois des personnages principaux du films. Oui, TROIS et d'autres s'ajouteront par la suite. Comme je le disais, c'est justement là un des problèmes de ce film, il y a trop de nouveaux personnages auxquels on tente de donner de l'importance. On voit donc le pilote de X-Wing Poe Dameron qui rencontre un vieux bonhomme (joué par Max von Sydow) dans un petit village qui ressemble à un banal campement bédouin. Dans un dialogue énigmatique et parfois incompréhensible, on comprend que Sydow a en sa possession une carte qui permettrait à la Résistance de retrouver Luke Skywalker. Comme il semble très attaché à Leia (on croit déduire qu'il est possiblement originaire d'Aldérande), il la remet à Dameron sans trop se faire prier. Que fait-il avec cette carte? Comment est-elle venue en sa possession? Pourquoi n'est-il pas lui-même aller la donner à Leia? Aucune maudite idée.

Arrivent les vaisseaux du First Order (le nouvel Empire) qui mettent le village à feu et à sang. À leur tête, on rencontre Kylo Ren, l'espèce de nouveau Darth Vader qui lui ressemble d'ailleurs un peu trop. Il interroge Sydow, qu'il semble connaître et comme ce dernier refuse de répondre aux questions, il le descend. Je dois dire que cette première apparition de Ren est très réussie. Le personnage a une voix intéressante, une présence menaçante indéniable et il semble également être très puissant et complètement sans pitié. Il arrive même à stopper un rayon de blaster d'un simple geste de la main! Malheureusement, tout ceci sera gâché avant la fin du film.

Comme son X-Wing est endommagé, Dameron décide de cacher la carte à l'intérieur de son droïde, BB-8 (très sympathique et amusant), et lui ordonne de fuir dans le désert. Un clin d'oeil évident à l'épisode IV. On pourrait y voir une sorte d'hommage mais, malheureusement, il y a tellement de ces clins d'oeil dans le film que ça devient carrément ridicule à la longue. Il me semble qu'il y a une marge entre l'hommage et le plagiat et ce film fonce à pleine vapeur dans le second.

Bref, Dameron est fait prisonnier et amené à bord du vaisseau de Ren. Sincèrement, à ce stade du film, j'espérais que Dameron ne prenne pas plus d'importance dans l'histoire parce que j'ai trouvé le personnage profondément inintéressant et plutôt mal joué par Oscar Isaac. Par chance, il sera absent de tout le milieu du film.

Cette première séquence met en scène un autre personnage beaucoup plus intéressant: un Stormtrooper qui est complètement horrifié par toute la violence qui se déroule autour de lui. Il est bouleversé lorsqu'un de ses amis est abattu et meurt dans ses bras. Quand Ren ordonne à ses troupes d'ouvrir le feu sur les habitants, ce trooper regarde le massacre sans tirer. De retour à bord du vaisseau amiral, lorsque ses camarades quittent le transport de troupes, il reste derrière et retire son casque. Il est complètement traumatisé, couvert de sueur et semble chercher son souffle. Le jeu de l'acteur John Boyega est très bon et on ressent immédiatement une grande sympathie pour ce personnage. Toutefois, malgré des bases intéressantes, la psychologie du personnage sera très peu explorée par la suite.

On voit ensuite Kylo Ren s'adresser à son maître pour la première fois. Ce dernier semble d'abord gigantesque, mais n'est en fait qu'un hologramme. Il n'a pas la texture habituelle des hologrammes de Star Wars, un choix que j'ai trouvé décevant. Habituellement, les images holographiques sont lignées et sautillantes, mais celle-ci était si parfaite qu'on croit d'abord qu'il y est vraiment. Le maître du First Order est un alien (ou un clone mal formé) très peu original et platement nommé Snoke. Il est humanoïde et dépourvu de caractéristiques distinctives, à part une grosse cicatrice qui lui creuse le crâne et une étrange texture de peau d'apparence spongieuse sur les joues. Aucun détail n'est offert à propos de son origine ou de son identité. Je ne l'ai pas trouvé particulièrement menaçant, ni intriguant.

Rongé par le remord, le trooper décide de libérer Poe Dameron et les deux s'enfuient à bord d'un TIE Fighter. Cette scène est très réussie et le dialogue entre Poe et le trooper est intéressant. C'est à ce moment que Dameron demande au trooper quel est son nom. Ce dernier répond: "FN-2187". Dameron rétorque que cela n'est pas un nom et le rebaptise "Finn" ce qui plaît à notre trooper. Puis, gravement endommagé, le TIE fighter s'écrase sur la surface de la planète Jakku, une copie de Tatooine qui nous pousse à nous demander quelle pouvait bien être l'utilité et l'intérêt de créer une nouvelle planète qui ressemble tellement à une autre qui existe déjà.

Mentionnons au passage que le numéro du trooper n'est pas dénué de signification. En effet, "21-87" est le titre d'un film canadien abstrait réalisé en 1963 et que Lucas aurait vu à plusieurs reprises lorsqu'il était jeune. Il y aurait peut-être même trouvé son inspiration pour "la Force". Lucas lui-même avait inclus une référence à ce film dans son oeuvre originale en donnant le numéro 2187 à la cellule dans laquelle était emprisonnée la princesse Leia.

Mais retournons à nos moutons. Finn se réveille en plein désert et déduit que Poe n'a pas survécu au crash du TIE fighter. Après une longue traversée du désert, il se retrouve dans un petit outpost sans intérêt dans lequel il rencontre Rey, jouée par Daisy Ridley. Abandonnée sur Jakku pas sa famille lorsqu'elle était petite, elle est une pilleuse d'épaves de vaisseaux. Elle y pénètre, s'empare des composantes encore fonctionnelles et les revend contre de la nourriture. Le personnage est intriguant et attachant. On ressent une sympathie immédiate pour elle, je dois dire que c'est une des belles réussites de ce film.

La rencontre entre Finn et Rey est très (trop) brève puisque l'endroit est attaqué par le First Order. C'est d'ailleurs un des grands défauts de ce film, les personnages n'ont pas d'espace pour dialoguer, pour apprendre à se connaître et pour créer des liens. Ils sont sans cesse en train de fuir à des attaques, ça devient très lassant et répétitif. Les deux personnages s'enfuient à bord d'un vieux vaisseau volé: le Faucon Millénaire. Des TIE fighters leur donnent la chasse et cette séquence est très réussie et excitante.

Une fois dans l'espace, après une interaction très courte dans laquelle Finn prétend être un membre de la Résistance, le Faucon est capturé par un vaisseau. Finn croit qu'il s'agit du First Order. Rey, Finn et BB-8 se cachent sous un des faux planchers du Faucon avec l'intention d'inonder le vaisseau de gaz toxiques. Toute cette interaction à propos des gaz toxiques est une merveilleuse perte de temps à mon avis et ces minutes auraient été mieux investies si elles avaient servi à jeter les bases d'une amitié entre les deux personnages ou à mieux définir leurs motivations.

Finalement, il ne s'agit pas du First Order mais plutôt de Han Solo et Chewbacca qui découvrent sans mal les trois autres personnages sous le plancher. Ce moment aurait pu être absolument épique si la bande-annonce ne l'avait pas complètement gâché. Suit alors l'une des séquences les plus pénibles du film dont je vous épargnerai les détails. Le vaisseau de Solo (qu'on n'aperçoit jamais bien de l'extérieur et dont l'intérieur ressemble à un labyrinthe sans queue ni tête) est envahi par deux groupes de gangsters complètement dénués d'originalité qui semblent sortis tout droit d'un mauvais film japonais. On apprend que Han Solo leur doit de grosses sommes d'argent et qu'ils veulent être remboursés. De gros monstres qui ressemblent à des pieuvres sont relâchés dans le vaisseau et tout le monde s'enfuit à bord du Faucon. Cette séquence est confuse, incompréhensible et complètement inutile. Je dois dire, avec beaucoup de tristesse, que Ford est complètement dépourvu de la moindre conviction dans son interprétation de Solo. À part lorsqu'il s'adresse à Chewie, on ne reconnait pas vraiment le personnage. On dirait vraiment que le coeur n'y était pas...

Plutôt que d'aller directement rejoindre la Résistance avec la carte de BB-8, Solo emmène Rey et Finn sur une planète sans intérêt pour rencontrer une espèce de Yoda femelle qui tient une cantina glauque peuplée de diverses races d'aliens qu'on n'a jamais vues auparavant. Je ne me souviens plus trop de ce qu'ils fichent là car c'est à ce moment du film que j'ai commencé à décrocher. Les motivations des personnages sont confuses et tentent de tirer le récit dans des directions opposées. Finn veut fuir dans la bordure extérieure, Rey veut retourner sur Jakku, Solo ne semble pas trop chaud à l'idée de revoir Leia, rien de tout cela n'est très bien expliqué ou très bien joué.

La confusion s'amplifie lorsque Rey est attirée dans le sous-sol de la cantina par... j'sais pas trop quoi. Un sentiment? La Force? Elle y découvre le sabre laser d'Anakin Skywalker et est assaillie de visions du passé et du futur. Il paraît qu'on entend les voix de Yoda et d'Obi-Wan pendant cette séquence, mais moi, je n'ai rien entendu à part des bruits confus et des images qui défilaient trop vite. L'espèce de petit Yoda femelle encourage Rey à prendre le sabre. C'est assez frustrant puisque ce personnage est essentiellement sorti de nulle part et semble tout savoir, c'est vraiment à n'y rien comprendre. Et pire, après cette séquence, elle retombe dans l'oubli et on ignore ce qu'elle devient. Et on s'en balance.

Mais bon, Rey refuse de prendre le sabre et s'enfuit dans la forêt.

Encore une fois, le First Order attaque et tout le monde est en fuite. Frustrant. Les scènes de combat aérien sont visuellement réussies, mais le scénario devient sérieusement répétitif et lassant. Finn utilise le sabre laser pour combattre un Stormtrooper armé d'un bidule étrange. Il s'en sort un peu trop bien pour un gars qui n'a jamais tenu ce type d'arme de sa vie. On se dit que l'escrime fait peut-être partie de l'entraînement d'un trooper, mais comme vous voyez, à ce stade-ci du film, j'en étais au point de devoir fournir un effort soutenu pour pallier aux trous béants dans le scénario, désespéré d'y comprendre quelque chose.

Le First Order capture Rey, la Résistance se décide à se pointer, le F.O. bat en retraite. Han se retrouve face à face avec Leia. Le moment, qui aurait dû être épique, est sans intérêt. Ford n'est pas si mal dans cette scène mais le facelift de Carrie Ficher l'empêche d'avoir des expressions faciales ou même de prononcer correctement. On apprend que Kylo Ren est leur fils. Juste de même. Pas de révélation épique, on nous le dit, tout simplement. Anti-climax.

Le reste du film est si confus pour moi que je ne me souviens plus trop ce qui se passe dans quel ordre. J'étais complètement désinvesti du film à ce stade-là et je n'essayais plus trop de comprendre.

Le First Order, qui n'est plus qu'une grossière copie des nazis (drapeaux rouges, discours d'un leader blond déjanté, salut de la main, etc.) est installé sur une planète transformée en espèce de gigantesque Death Star. Ils l'utilisent pour détruire simultanément trois ou quatre planètes, je ne sais plus trop, et ainsi anéantir la nouvelle République. Mais comme on ne l'a jamais vue et qu'on n'en a à peine entendu parler, on s'en crisse. Même les personnages eux-même semblent s'en foutre.

Kylo Ren interroge Rey. Il est très menaçant mais l'effet est complètement gâché lorsqu'il se démasque. On découvre alors une espèce d'ado aux cheveux long, hésitant et balbutiant, assez pathétique. Il découvre que Rey est très douée pour manipuler la Force, mais la laisse seule avec un seul trooper pour la surveiller. Elle utilise la Force pour le convaincre de la libérer. Comment cela est-il possible? Elle n'a jamais vu de Jedi de sa vie, ignore tout de leurs pouvoirs, n'a reçu aucun entraînement, mais elle sait qu'elle peut influencer les gens à faire ce qu'elle veut? Ça n'a aucun sens.

Bref, elle s'enfuit dans la base qui est infiltrée par Finn, Solo et Chewbacca. Ils doivent éteindre le bouclier pour permettre à la Résistance d'attaquer la planète. Ils réussissent, évidemment, et les X-Wing s'engouffrent dans les tranchées de la planète dans une scène carrément copiée-collée de l'Épisode IV et complètement dénuée d'originalité.

Solo confronte son fils. Le dialogue est gauche et maladroit. Comme on n'a jamais vu ces deux personnages se parler avant et qu'on ignore tout de leur relation, il n'y a pas de charge émotive. Solo lui parle comme s'il n'était qu'un ado désobéissant, ce qui rend le personnage de Kylo Ren encore plus pitoyable. Puis, ce dernier transperce Solo de son sabre laser et le tue. Ironiquement, la seule chose qui est touchante dans cette scène, c'est la réaction de Chewbacca. Ça vous donne une idée.

Puis, on a droit à deux duels de sabres laser qui n'ont aucun sens et qui ne riment à rien. D'abord, Kylo Ren versus Finn. Comment un trooper (auparavant assigné à des tâches de conciergerie) peut-il tenir tête à un type qui a reçu un entraînement de Jedi? Aucune idée. Puis, c'est Kylo Ren versus Rey. Cette dernière remporte le duel. Ça n'a absolument aucun sens et Kylo Ren, si menaçant au début du film, a été efficacement réduit à l'état de mauvaise blague. En un seul film, on l'aura réduit à l'état d'ado stupide et inepte qui n'est même pas capable de vaincre quelqu'un qui n'a absolument aucune habileté au maniement du sabre laser.

La grosse étoile de la mort est détruite, tout le monde survit sauf Solo. Leia ne semble pas particulièrement triste de cette mort. On la comprend, nous non plus. Encore une fois, le seul dont la tristesse semble crédible, c'est Chewbacca.

C'est maintenant le moment du gros anti-climax final.

R2-D2 se réveille et projette une carte de la galaxie. BB-8 projette à son tour la partie manquante et on a droit à une grosse carte digne des films de pirates. Pourquoi R2-D2 la possède-t-il? Pourquoi aura-t-il eu besoin de passer des ANNÉES dans un état catatonique pour la retrouver? Aucune câlisse d'idée. Mais bon, ils savent maintenant où se cache Luke Skywalker.

La Résistance décide d'envoyer Rey et Chewbacca pour le chercher. Pourquoi eux? Aucune idée. Au lieu de le retrouver dans un ancien temple Jedi, comme cela avait été suggéré plus tôt dans le film, on le retrouve sur une île irlandaise qui ne comporte que des rochers. Elle grimpe un escalier et le trouve sans aucune difficulté. Il est planté là, à regarder la mer. Rey s'approche, lui tend son sabre laser. Il enlève son capuchon et lui lance un regard triste. C'est là un des seuls véritables moments forts du film.

Mais avant même qu'il prononce le moindre mot, c'est fini. Roll the credits, comme ils disent.

C'était très cool de revoir Luke avec sa barbe grise et son uniforme de Jedi... mais ces 5 belles secondes ne suffisent pas à faire oublier tout le reste.

Bref, je ne veux pas dire que ce film était de la merde, mais il n'était pas bon non plus. Je sais que c'est peut-être trop demandé de la part d'un film de Star Wars, mais un peu plus de substance aurait été bienvenue.

Je comprends qu'ils ont voulu prendre leur distances des prequels et de leurs interminables dialogues plates à propos de politique galactique, mais là on est dans l'autre extrême. On ne nous explique rien! Alors lorsque le First Order fait sauter la nouvelle République, on s'en fiche puisqu'on ne sait rien d'elle!

Évidemment, les scènes d'action sont importantes dans Star Wars, mais dans ce cas-ci, elles sont répétitives et frustrantes puisqu'au lieu de faire progresser l'histoire, elles viennent sans cesse l'interrompre!

Je ne comprends pas comment ce film peut obtenir des critiques aussi positives. Peut-être que c'est juste moi qui n'était pas dans le bon état d'esprit ou qui avait des attentes trop élevées, j'sais pas.

Et vous? Qu'en avez-vous pensé?



15 commentaires:

Ishang1991 a dit…

I've always enjoyed reading your film critiques. They can get quite funny when you are frustrated or confused!

I thought the movie was good, but not great. I really fell asleep with the 6 previous star wars movies. I'm not a fan of Star Wars, but my husband really wanted to watch it with me (again). But it's true, some part I was just so confused, thinking how come? Why? How is this possible? What's the point!?

I love BB8 :D

Etienne a dit…

T'inquiète prof. Le bug de R2 m'a ruiner le film aussi.

Guillaume a dit…

J'ai bien aimé, pas mal plus que les prequels en tout cas. Il y a d'excellentes idées, mais c'est à peu près exactement le même fil narratif que le tout premier film.

Prof Solitaire a dit…

https://youtu.be/CPUdCg4teHI

Prof Solitaire a dit…

http://www.dorkly.com/post/76861/x-dumb-things-that-didnt-ruin-the-force-awakens-for-us

Fred a dit…

J'arrive du cinéma... Je suis heureux de voir que je ne suis pas seul à avoir cette opinion du film. Moi et mon ami avons eu exactement les mêmes commentaires que toi.. Nous aurions un blog que notre post aurait été un copié/collé.

Comme tu dis, le film est d'une facture incroyable. Daisy Ridley sauve le show. Ça aurait été le fun qu'on sache pourquoi R2 se réveille (Trigger à cause de l'épée d'Anakin?)... Kylo Ren.. LOL pathétique.

Je ne comprend pas dutout les critiques non plus.

Prof Solitaire a dit…

Fred, tu me rassures parce que je commençais à me poser de sérieuses questions... as-tu vu les notes accordées par Rotten Tomatoes? 94% pour les critiques, 91% pour les cinéphiles... c'est ahurissant. Non seulement les gens aiment ça, mais ils disent carrément que c'est un chef-d'oeuvre calvaire! Je n'en reviens tout simplement pas...

Fred a dit…

Je n'avais pas vu les commentaires sur Rotten Tomatoes... Comme tu dis AHURISSANT! Après avoir mis mon commentaire hier soir, j'ai fais un peu de recherche et je suis tombé la dessus.

http://www.vox.com/2015/12/26/10664834/star-force-awakens-derivative

Ça rejoint beaucoup mon impression sur le film, on dirait un remake, sans en être un. Il y a tellement d'emprunt, de clin d'oeuil qu'en bout de ligne on l'impression qu'ils ont juste changé les personnages fait quelques petit ajustements et voilà, on a un film!.. Moi je m'attendais vraiment a plus.

Prof Solitaire a dit…

Entièrement d'accord... plus j'y pense et plus je le trouve nul...

Prof Solitaire a dit…

Une des meilleures critiques que j'ai entendues:

https://youtu.be/ZPgtvVTmJMg

fylouz a dit…

Bon, personnellement, j'ai vu le film hier soir et je dois dire que je me suis pas mal fait ch... la plupart du temps. Ton entrée est pas mal claire sur tout ce qui ne va pas dans ce film.

Maintenant, je ne veux pas jouer à "Je vous l'avais bien dit !", mais qui c'est qui avait prédit l'accident industriel il y a de cela deux ans ? Hein ? Pardon, je ne vous entend pas... Rappelons encore une fois que le scénario a été écrit par George "Jar-Jar Binks" Lucas. Rappelons qu'il a tenté de vendre les scénarios de la nouvelle trilogie à Disney en leur interdisant d'en prendre connaissance avant signature du contrat (pas fou le mec). Rappelons que l'outrageusement surestimé J.J. Abrams avait auparavant totalement ruiné à coup de bâtons de dynamite l'autre grande saga de SF au cinéma et à la télé. Bref, je ne veux pas retourner le couteau dans la plaie, les mecs, et en même temps j'ai envie de me vautrer dedans comme un porc dans son auge.

Maintenant, passons à quelques points du film.

Moi aussi, je me suis posé des questions sur le personnage de Max Von Sydow. Qui est-il ? De toute évidence, il doit être proche de Luke pour que celui-ci lui offre le moyen de le retrouver. J'ai pensé à Wedge Antilles, sauf que Von Sydow a quand même 86 ans, ce qui le rend beaucoup plus âgé que Mark Hamill.

fylouz a dit…

Le fait pour Dameron de confier la carte à BB-8 est ridicule. Ça revient à creuser un trou dans le sable et l'y enterrer. Comment peut-on croire une seconde que le Premier Ordre ne dispose de la technologie pour retrouver instantanément un droïde qui se balade à la périphérie du village et comment Dameron peut-il espérer que BB-8 parvienne jusqu'à Leia ?

Contrairement à toi, j'ai eu immédiatement un problème avec Finn. Je ne trouve le personnage absolument pas crédible. Il participe à sa première mission et réussit à vaincre le conditionnement qu'on lui a fait subir depuis sa prime enfance ? C'est un peu facile, non ? En plus, il lui suffit de se pointer dans sa cellule et d'annoncer que Kylo Ren désire voir celui-ci pour qu'on lui confie le prisonnier sans poser de question. Il me revient à l'esprit une certaine séquence d'"Un nouvel espoir" dans laquelle Solo a beaucoup plus de mal à convaincre un officier que tout va bien dans son secteur. On notera au passage que les nouveaux stardestroyers ne semblent pas équipés de rayon tracteur. On se fout de notre gueule, là.

Je passe sur plusieurs invraisemblances (Jakku doit avoir la taille d'un timbre poste pour que les personnages se rencontrent aussi facilement et pourquoi le pillard que sermonne Rey abandonne t-il aussi facilement BB-8 ? Il l'a trouvé le premier !). Le passage des gaz toxiques dans le Falcon n'est là, je pense, que comme clin d’œil à l'épisode IV lorsque les héros se cachent sous le plancher pour échapper aux stromtroopers.

On notera plus tard que "la planète sans intérêt" compte, par le plus grand des hasards, une base de la résistance commandée par... nulle autre que Leia. Quelle coïncidence ! L'univers est si petit !

Je ne suis pas d'accord avec ton analyse de la scène de la vision de Rey. Pour moi, c'est une référence à la séquence de l'arbre creux de "L'Empire contre-attaque". Il me semble d'ailleurs que Rey laisse son arme avant de rentrer dans la pièce (contrairement à Luke). Mon analyse de ses visions, c'est que Luke enseignait la Force à de jeunes Jedi. Kylo Ren l'a trahis et assassiné ses condisciples. Quand à Rey, elle est la fille de Luke que celui-ci a mis à l'abri dans le trou du cul de l'univers pour la protéger, car la Force est en elle.

Finn sait se servir d'un sabre, en effet. On peut imaginer que, comme son adversaire, il a reçu l'entrainement pour utiliser une arme que je soupçonne avoir été conçue pour combattre un adversaire Jedi.

Destruction de la planète (oui, LA planète, les autres sont des lunes) : Je pense qu'on a affaire à Coruscant, forcément. Et là encore, on nous prend sérieusement pour des cons, car à moins que le Premier Ordre ait construit son jouet sous le nez du siège central de la République, à la vitesse maximale de 300 000 km/secondes, il faudrait des années avant que le tir de laser n'atteigne sa cible, donnant largement le temps à sa population de fuir.

Pour la scène de l'évasion de Rey, on peut imaginer que ses visions ont débloqué la Force en elle. Je sais, c'est tiré par les cheveux.

Combat de Renn et Finn : tu oublies que Renn a été blessé par un tir de blaster de Chewbacca qui la diminué. Quand à Rey, ben la Force est puissante chez elle, fais-y toi.

Le réveil de D2 : je ne vois pas le problème, ici, 6PO expliquant à BB-8 que celui-ci devra se réveiller le jour où Luke reviendra. En l’occurrence, les ré-émergences de la carte et du sabre suffisent. Un truc que j'ai trouvé complètement con, par contre, c'est que D2 possède tout le reste de la carte. Je m'attendais plutôt à ce que les personnages soient amenés à se lancer dans une longue quête pour retrouver les fragments épars de la carte. Mais non ! On a plutôt affaire à un puzzle deux pièces ! Des heures de plaisir en perspective !

Au moins, ça m'a fait plaisir de voir que Mark Hamill a l'air correct comparativement à l'esprit décrépit de Ford et Fisher.

Prof Solitaire a dit…

Tous tes commentaires sont fort pertinents et je suis à peu près d'accord avec tout.

C'est vrai que tu l'avais dit... c'est vrai... MAIS, je suis en train de me retaper les Star Trak de JJ et, sincèrement, je continue à les trouver bon. Mais je ne connais pas grand-chose à Trek, contrairement à SW, alors ceci explique peut-être cela...

Lucas n,a pas écrit le scénario de Force Awakens. Disney l'a rejeté et a choisi cette merde à la place. Je ne vois pas comment Lucas aurait pu faire pire.

Von Sydow est un nouveau personnage, je l'ai googlé... il n'était dans aucun film précédent. Ça aurait été 100 fois mieux s'il s'était agi de Wedge...

Plus j'y repense et plus Finn me dérange... surtout le fait qu'il refuse de tirer sur des inconnus, mais quelques heures plus tard, il abat ses anciens camarades sans la moindre hésitation? Hum...

Point de vue intéressant à propos de la vision de Rey... faudrait que je revois la scène...

Aucune des planètes détruites n'est Coruscant. Ce sont toutes des nouvelles planètes dont on n'avait jamais entendu parler.

fylouz a dit…

Ahlalalala... Il faudra que je me fasse à tes goûts bizarres en matière de films. Mais peut-être as tu raison. Il faut avoir écouté les séries télé pour réaliser l'ampleur du massacre perpétré par Abrams sur Star Trek. Mais de là à trouver ses films (remplis de trous assez grands pour y faire passer une étoile de la mort) bon, franchement, il y a une marge.

Alors comme ça Disney a rejeté les scénars de Lucas ? Je ne pensais pas qu'il oseraient un tel crime de lèse-majesté (qui a abdiqué, il est vrai). En même temps, j'ai lu récemment un article fort intéressant (mais que je n'ai pu retrouver) dans lequel l'auteur explique que Lucas est passé tout près de faire quelque chose de bon avec la prélogie. En gros, il fait remarquer qu'on répète que Anakin doit apporter l'équilibre dans la Force. L'équilibre, pas le triomphe d'un coté sur l'autre. Si l'on s'inquiète de son âge (alors que Luke est beaucoup plus âgé réussira son apprentissage), c'est parce qu'il est assez vieux pour se rebeller contre l'enseignement dogmatique d'une secte qui prône la soumission totale à son ordre. Les Siths sont des libertariens qui ont une vision plus permissive de la Force. Anakin aurait pu servir de lien entre ces deux extrêmes, aplanir les différences et réaliser la prophétie. Au lieu de quoi, il se trouve bousculé par l'intransigeance de l'ordre Jedi, traumatisé par des années d'abus physiques et mentaux (l'auteur compare les bébés Jedi à des enfants-soldats), il est violemment poussé dans le camp des Siths. En offrant à Luke de le rejoindre dans l'Empire, Anakin cherche encore à réaliser la prophétie par l'intermédiaire de son fils et à se libérer de l'emprise toxique des Siths, ce à quoi il parviendra dans "Le Retour".

Le fait que Finn tire sur ses anciens camarades ne m'a pas gêné. Après tout, ils sont eux-mêmes fort occupés à tenter de le liquider et, franchement, si on me tirait tout le temps dessus, je ferais pareil.

Tu es bien sûr que la planète détruite n'est pas Coruscant ?

1) On explique qu'il s'agit de la République, et sa capitale a toujours été Coruscant.

2) Ça ressemble comme deux gouttes d'eau à Coruscant. Pourquoi donner à la planète B l'aspect de la planète A si on ne veut pas qu'on prenne l'une pour l'autre. Pour moi, si ça ressemble à Coruscant, que c'est doré comme Coruscant, alors c'est Coruscant.

Prof Solitaire a dit…

Je crois qu'avec Trek, je n'ai aucune connaissance et aucune attente. Il est donc possible de transgresser toutes les règles de cet univers sans même que je m'en aperçoive. C'est tout le contraire de SW.

Il y a toutes sortes d'interprétations intéressantes des prequels... et s'il n'était de quelques erreurs et mauvaises décisions qui sont, somme toute, assez peu nombreuses quand on y pense, ces films auraient été très bons. Et même avec ces erreurs, ils sont supérieurs à Force Awakens qui est le pire film de SW à mon avis...

Ce n'est définitivement pas Coruscant:

https://www.quora.com/What-planets-did-Starkiller-Base-destroy-in-Star-Wars-The-Force-Awakens

"Pourquoi donner à la planète B l'aspect de la planète A si on ne veut pas qu'on prenne l'une pour l'autre?"

Alors pourquoi créer Jakku quand on a déjà Tatooine qui est identique?

Parce que les gens qui ont fait ce films sont des idiots incapables...